mediacongo.net - Actualités - Dr Muyembe : « Si tout va bien, dans trois ou quatre mois, on ne parlera plus d’Ébola



Retour Santé

Dr Muyembe : « Si tout va bien, dans trois ou quatre mois, on ne parlera plus d’Ébola

Dr Muyembe : « Si tout va bien, dans trois ou quatre mois, on ne parlera plus d’Ébola 2019-08-13
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/08-aout/12-18/ebola.jpg -

Le coordonnateur de la riposte contre l’épidémie à virus Ébola au Nord-Kivu et en Ituri se veut rassurant sur l’évolution de l’épidémie dans les deux provinces.

En visite d’inspection tout récemment à Beni, au Nord-Kivu, le coordonnateur du secrétariat technique de la riposte contre la maladie à virus Ébola, Dr Muyembe, a rassuré quant à l’éradication prochaine de la maladie. Il est d’avis que si tout va bien et que toutes les recommandations émises par les structures de la riposte sont prises en compte et appliquées, l‘épidémie à virus Ébola pourra être éradiquée en un temps record. « Je pense que si tout va bien, dans trois ou quatre mois, on ne parlera plus de l’épidémie dans le Nord-Kivu et en Ituri », a-t-il laissé entendre tout en soutenant que seule l’approche communautaire impliquant la population locale dans la lutte anti-Ébola, est à même d’aider à l‘atteinte de cet objectif. « Personnellement, j’ai déjà assisté à plus de douze épidémies d’Ébola en RDC et ailleurs. À l’époque, nous n’avions pas de vaccins. Mais on en mettait fin en 3 ou 4 mois. Il faut croire, il faut être ambitieux. Et nous, nous croyons et nous sommes ambitieux pour terminer cette épidémie en trois ou quatre mois », a assuré le Dr Muyembe.

Et de préciser qu’on ne peut jamais éradiquer cette épidémie sans la participation de la population dont il souhaite une implication plus accrue dans la riposte, au-delà des interventions des experts. Il faudrait, dit-il, capitaliser la période actuelle caractérisée notamment par la baisse du taux de la maladie tel que confirmé par les dernières données chiffrées. « C’est vraiment l’espoir. Mais il faut que cet espoir se transforme en réalité. Pour cela, il faut que toute la population de Beni soit vigilante et observe les règles dictées par les équipes de riposte », a ajouté le Dr Muyembe.                     

Et de marteler sur la nécessité de sensibiliser la population aux risques de contagion de la maladie. Un peu partout, le long des grandes artères, Dr Muyembe suggère que des panneaux et autres affiches soient bien visibles pour éveiller l’intérêt de la population à combattre à leur niveau le virus Ébola. « Lorsqu’on prend la route, on a l’impression qu’ici [à Beni], il n’y a pas d’épidémie. Il n’y a pas d’affiches sur Ébola, aucune annonce qui dit que nous sommes en période d’Ébola. En ville, j’ai aussi constaté qu’il n’y a pas de dispositif de lavage des mains. On dirait que les communautés sont fatiguées. Je pense que c’est une grosse erreur. Nous devons nous ressaisir et nous sentir en période d’épidémie et mettre en place des affiches qui éveillent la conscience de la population », a conseillé le virologue congolais aux habitants de Beni. Il recommande également que dans chaque magasin soit placé un dispositif de lavage des mains en guise de prévention.  

Alain Diasso
Adiac-congo / MCP, via mediacongo.net
526 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : Crise cardiaque : habiter à un étage élevé diminue le taux de survie
AUTOUR DU SUJET

Dr Muyembe déplore la suspension d’activités de riposte à Ebola à Biakato

Société ..,