mediacongo.net - Actualités - Tanganyika : le secteur de l’éducation très affecté par les récents conflits entre Bantous et Twa



Retour Provinces

Tanganyika : le secteur de l’éducation très affecté par les récents conflits entre Bantous et Twa

Tanganyika : le secteur de l’éducation très affecté par les récents conflits entre Bantous et Twa 2019-08-13
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/08-aout/05-11/bantous.jpg -

Créée en 2015, la province du Tanganyika, à l’instar de celles du Haut-Lomami, du Lualaba et du Haut-Katanga, est issue du démembrement de l’ancienne province du Katanga. Son chef-lieu est Kalemie. Située dans le Sud-Est de la RDC sur les rives du lac Tanganyika, sa superficie est de 134 940 km² et sa population est estimée à 2 482 009 personnes. Entre 2016 et 2018, la province du Tanganyika a été le théâtre de violents affrontements intercommunautaires entre les Twa (Pygmées) et les Bantous en raison de tensions sociales et foncières qui les opposent depuis plusieurs années. Le secteur de l’éducation n’a pas été épargné par ces événements douloureux.

Selon le fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef), entre 2016 et 2018, 549 écoles sur les 1.844 écoles existantes au Tanganyika ont été détruites lors des catastrophes naturelles, et surtout lors des affrontements sanglants intercommunautaires qui ont opposé les Bantous aux Twa. Cette situation a fait que sur les 315.855 (trois cent quinze mille huit cent cinquante-cinq) enfants inscrits dans les 1.844 écoles existantes au Tanganyika, 68.230 (soixante-huit mille deux cent trente mille) enfants en âge scolaire, soit 21,6 %, aient interrompu leurs études.

L’Unicef indique que seules 18 écoles avec 108 salles de classe ont été réhabilitées à ce jour dont 7 écoles dans le territoire de Kabalo, 5 à Kalemie, 2 dans le territoire de Manono, 2 dans le territoire de Moba et 2 dans le territoire de Nyunzu avec les fonds de différents partenaires bilatéraux et multilatéraux. Ainsi, 32.185 (trente-deux mille cent quatre-vingt-cinq) enfants en rupture scolaire ont pu bénéficier des cours de récupération dans les territoires de Manono (6.350 enfants), Nyunzu (4.210 enfants), Kongolo (2.890 enfants), Kabalo (6.038 enfants) et Kalemie (12.697 enfants). Ces enfants ont été intégrés dans le système scolaire formel.

Actuellement, 371 (trois cent soixante-onze) écoles n’ont pas encore reçu d’appui pour être réhabilitées.

Des enfants en rupture scolaire représentent un danger pour la province du Tanganyika

Le plus grand nombre d’enfants en rupture scolaire se trouvent dans les territoires de Moba, Kabalo, Nyunzu et Kalemie et représentent un danger potentiel pour la province du Tanganyika en général et la ville de Kalemie et sa périphérie en particulier. Pour l’Unicef, il y a risque qu’ils soient recrutés dans les groupes armés encore actifs aux alentours de leurs milieux de vie. Les différents rapports des acteurs de l’éducation et des comités des parents de différentes sous divisions provinciales de l’éducation du Tanganyika ont notifié en mars 2019 au moins 6.220 enfants dont 2.451 filles recrutés dans les groupes armés dans la périphérie de Kalemie ainsi que dans les territoires de Manono, Kabalo, Nyunzu et Moba.

Le secteur de l’éducation dans la province du Tanganyika connait de fortes perturbations depuis bientôt 15 ans à la suite de différents conflits qui ont commencé avec l’activisme des groupes Maï-Maï (milices locales d’autodéfense) et qui se sont aggravés récemment avec les affrontements sanglants entre les Bantous et les Twa (Pygmées). Ces affrontements ont provoqué d’importants déplacements de populations, obligeant ainsi de nombreux enfants à interrompre leurs études. L’Unicef, à travers le projet RRMP (Réponse Rapide aux Mouvements des Populations) apporte son appui à la réhabilitation du secteur de l’éducation au Tanganyika.


La Tempête des Tropiques / MCP , via mediacongo.net
547 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Le Festival Amani se tiendra du 13 au 15 février 2015 à Goma
AUTOUR DU SUJET

Tanganyika : le gouvernement provincial suspend les postes de contrôle et les taxes de péage

Provinces ..,

Tanganyika : l’ex-gouverneur Ngoy Kitangala dément avoir laissé une dette de 5 millions USD

Provinces ..,

Tanganyika : deux travailleurs humanitaires tués

Provinces ..,

Le Chef de l’Etat visite les ouvrages en construction dans la ville de Kalemie

Provinces ..,