mediacongo.net - Actualités - Liberia : au nom de la crise, un sénateur réduit son salaire de 73 %



Retour Afrique

Liberia : au nom de la crise, un sénateur réduit son salaire de 73 %

Liberia : au nom de la crise, un sénateur réduit son salaire de 73 % 2019-08-16
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/08-aout/12-18/abraham_darius_dillon_19_000.jpg Monrovia, Liberia-

Abraham Darius Dillon, sénateur libérien

Au Liberia un parlementaire affirme avoir réduit son salaire d’au moins 73 %. Le sénateur Abraham Darius Dillon entend contribuer au développement de sa circonscription électorale.

« J’annonce aujourd’hui que je ne percevrai qu’un salaire 5 000 dollars », a annoncé jeudi 15 août 2019, Abraham Darius Dillon, lors de son investiture en tant que sénateur du comté de Montsorrado au nord-ouest du Liberia. Ainsi qu’en témoigne cette vidéo partagée sur la page Facebook du site Monrovia latest news.

Sur les 15 000 dollars versés à un sénateur selon les textes en vigueur au Liberia, M. Dillon n’empochera que 5 000. Soit une réduction de plus de 73 %. Quant aux 10 000 dollars restants, ils seront consacrés au développement de Montsorrado. « Les 10 000 dollars seront déposés dans un compte séquestre pour le programme de développement social du comté », a-t-il expliqué.

Pour le parlementaire de l’opposition, il est également question de tenir une promesse faite pendant la campagne électorale. « Au cours de la campagne, j’ai annoncé que nous lutterions pour réduire nos salaires », a-t-il ajouté.

Une promesse qui, selon le sénateur, procède de la crise économique qui frappe le pays d’Afrique de l’Ouest. Selon la Banque mondiale, plus de la moitié de la population du pays vit sous le seuil de pauvreté et que plusieurs fonctionnaires ne gagnent pas un salaire mensuel dépassant 125 dollars.

Abraham Darius Dillon, qui possède une économie de 75 000 dollars comme notifié dans la déclaration des biens faite avant la campagne, exhorte ses collègues et responsables d’institutions à faire la même chose « compte tenu de la crise ».

John Ndinga Ngoma
Africanews / MCP, via mediacongo.net
1311 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : RDC: le Burundais Egide Mwéméro bientôt devant la justice militaire?
left
ARTICLE Précédent : « Africa’s Pulse »: Malgré une croissance assez robuste, 14 % de la population congolaise vit dans l’extrême pauvreté (BM)
AUTOUR DU SUJET

Liberia: Un tribunal pour juger les crimes de guerre ? George Weah n'y pense pas maintenant

Afrique ..,

Le président libérien quémande l’expertise de la CPI pour la mise en place d’une nouvelle...

Afrique .., Monrovia, Liberia

Liberia: des sénateurs évoquent un climat rappelant les prémices de la guerre civile

Afrique .., Monrovia, Liberia

Liberia : une opposante accuse des partisans de George Weah d'avoir tenté de l'assassiner

Afrique .., Monrovia, Liberia