mediacongo.net - Actualités - Pékin a utilisé Twitter et Facebook pour discréditer les manifestants à Hong Kong



Retour Sur le net

Pékin a utilisé Twitter et Facebook pour discréditer les manifestants à Hong Kong

Pékin a utilisé Twitter et Facebook pour discréditer les manifestants à Hong Kong 2019-08-20
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/08-aout/19-25/chine_manifestants_hong_kong_149_000.jpg -

Les deux réseaux sociaux, interdits en Chine, ont indiqué avoir supprimé près de 1 000 comptes « coordonnées dans le cadre d’une opération soutenue par l’Etat Chinois. »

Les autorités chinoises ont utilisé près d’un millier de comptes Twitter, et dans une moindre mesure des pages Facebook, pour discréditer et diviser les manifestants pro-démocratie à Hong Kong, ont indiqué lundi 19 août les deux réseaux sociaux.

Twitter a suspendu 936 comptes, « coordonnés dans le cadre d’une opération soutenue par l’Etat » chinois pour « miner la légitimité et les positions politiques » des manifestants, affirme Twitter dans un post de blog. « Nous avons identifié de larges ensembles de comptes qui se comportaient de façon coordonnée de manière à amplifier les messages concernant les manifestations à Hong Kong », souligne le groupe californien.

Facebook, informé par Twitter, a indiqué pour sa part avoir supprimé, pour les mêmes raisons, sept pages, cinq comptes et trois groupes du réseau social, eux aussi « liés à des individus associés au gouvernement de Pékin ».

Non sans ironie, Twitter rappelle qu’il est banni de Chine continentale par le régime de Pékin, dont les agents ont dû en grande partie faire appel à un VPN (un réseau virtuel permettant de contourner des restrictions géographiques par exemple). D’autres ont avancé moins masqué en utilisant des adresses IP débloquées pour l’occasion. Au total, Twitter indique avoir suspendu 200 000 comptes avant qu’ils ne soient réellement actifs sur le réseau.

Les manifestations pro-démocratie qui durent maintenant depuis plusieurs semaines à Hong Kong ont suscité la diffusion sur internet d’innombrables rumeurs, de fausses informations et de théories du complot venant en soutien à l’une ou l’autre partie. Selon Rachel Lao, une avocate proche des manifestants pro-démocratie, « le Parti communiste chinois est très habile à créer la confusion parmi le public en Chine et à dénigrer ces mouvements ».

Des précédents en Russie, en Iran et en Birmanie

La Russie de Vladimir Poutine avait déployé des efforts bien plus conséquents sur plusieurs années aux Etats-Unis pour influencer l’élection présidentielle en faveur de Donald Trump.

L’Iran se voit aussi régulièrement cloué au pilori par Twitter et Facebook qui accusent Téhéran de manipuler les comptes par centaines pour faire passer ses messages, sous couvert de sites d’information notamment.

En Birmanie, l’armée avait fait de ses comptes Facebook un véritable outil de propagande pour nier le nettoyage ethnique contre la minorité Rohingyas avant que le réseau ne suspende ses pages. Pour faire bonne mesure, Facebook avait aussi mis sur sa liste noire des groupes rebelles qui, selon le réseau, appelaient à la violence.

Là comme aux Etats-Unis, Facebook avait tardé à mesurer l’ampleur de la désinformation et à réagir pour supprimer les sites incriminés, ce qui lui a valu de nombreuses récriminations d’élus comme de groupes de défense des droits humains.

Le premier réseau social du monde, fondé par Mark Zuckerberg, a depuis investi beaucoup d’argent dans l’intelligence artificielle et recruté pour éviter que ces problèmes ne se reproduisent. Avec plus ou moins de succès.


L'Obs / MCP, via mediacongo.net
259 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Yahoo! réduit la voilure
left
ARTICLE Précédent : Gouvernement : Je les félicite et attends d’eux un bon travail pour l’intérêt du peuple congolais" (Bahati Lukwebo)
AUTOUR DU SUJET

Espace : l'immense téléscope chinois FAST capte une centaine d'étranges signaux

Science & env. ..,

Commerce: la Chine va exempter de surtaxes du "made in USA"

Monde ..,

Chine : Jack Ma tourne la page Alibaba

MC Geek ! .., Pékin, Chine

Trump prévient la Chine: un "Tiananmen" à Hong Kong compromettrait un accord commercial

Monde ..,