mediacongo.net - Actualités - Sud-Kivu: la Fédération de l’AFDC accuse Néhémie Mwilanya de vouloir « crucifier » Lukwebo



Retour Politique

Sud-Kivu: la Fédération de l’AFDC accuse Néhémie Mwilanya de vouloir « crucifier » Lukwebo

Sud-Kivu: la Fédération de l’AFDC accuse Néhémie Mwilanya de vouloir « crucifier » Lukwebo 2019-08-23
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/08-aout/19-25/bahati-lukwebo-mwilanya-nehemie-afdc-fcc.jpg -

Dans un communiqué signé par son président fédéral Théodore Chamunani, le regroupement cher à Bahati Lukwebo au Sud-Kivu, dénonce ce qu’il appelle « les preuves de la culpabilité de l’honorable professeur Néhémie Mwilanya dans la crucifixion du sénateur Modeste Bahati Lukwebo ».

Pour l’AFDC-A, Fédération du Sud-Kivu, le coordonnateur du Front Commun pour le Congo( FCC) Néhémie Mwilanya qui a « abusivement » suspendu leur leader n’a été animé que par « la haine, la peur et la jalousie » car selon eux la charte du FCC ne contient aucune disposition disciplinaire jusque là.

Selon toujours ce communiqué, le coordonnateur de leur ancienne plateforme serait à la base de la crise actuelle entre l’AFDC-A et le FCC. Il a délibérément écarté leur leader dans une réunion importante et où on discutait sur la question des candidats au bureau définitif du sénat.

Tout en reconnaissant que c’était un acte d’indiscipline pour Bahati Lukwebo d’avoir présenté sa candidature au poste de président au détriment de Thambwe Alexis, le candidat indépendant et qui avait représenté leur regroupement, ils estiment cependant que l’autorité morale ne pouvait pas être radié pour ça seulement. Il devrait d’ailleurs avoir aussi l’occasion de s’exprimer, nous dit le communiqué. Ceci est qualifié comme « Un complot, un crime parfait »

« pour mettre en route son complot, le coordonnateur du FCC, Honorable Néhémie Mwilanya a jugé bon de ne pas inviter les délégués de l’AFDC-A à l’importante et cruciale réunion du FCC au cours de laquelle les ambitions au bureau du sénat avaient été discutées. Cette exclusion préméditée de la réunion et du débat par le coordonnateur Mwilanya est à la base de la crise entre le FCC et l’AFDC-A. Poussés toujours par la haine et la jalousie, le cordonnateur et la conférence des présidents du FCC n’ont pas attendu la convocation de la rencontre des chefs des partis AFDC-A et ont suspendu à une durée indéterminée le sénateur en seulement 24 heures... »

En tout cas la fédération de l’AFDC au Sud-Kivu par le biais de son Président fédéral estime que le coordonnateur du FCC ne fait que s’acharner sur leur autorité morale alors que selon eux, les autres sénateurs membres du FCC et qui avaient aussi déposé leur candidature n’ont jamais été interpellés ni inquiétés.

Le chef d’accusation de l’AFDC-A Sud-Kivu contre l’ancien Directeur de cabinet du président honoraire n’a fait qu’augmenter. Ils l’accusent encore d’avoir organisé des « débauchages » dans le parti et il en a réussi à travers certains députés. Ce n’est d’ailleurs pas son premier forfait nous renseigne-t-il.

Pour rappel, le torchon brûle entre le Front Commun pour le Congo (FCC) et l’Alliance des Forces Démocratiques du Congo (AFDC) après la grogne autour de la candidature de Alexis Thambwe Mwamba à la présidence du Sénat.

Le FCC ayant choisi de radier Bahati Lukwebo de sa plateforme reçoit tout de même des soutiens de quelques membres, cadres et députés de l’AFDC qui disent rester fidèles à Joseph Kabila, le chef du FCC.

Jean-Luc M. (Correspondant au Sud-Kivu)
MEDIA CONGO PRESS / Prunelle RDC
8348 suivent la conversation
8 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

avatar
Le Congo avant tout ! | UVCW7WI - posté le 27.08.2019 à 08:39

Néhémie M. n'y est pour rien. Modeste BL doit boire sa coupe jusqu'à la fin amère soit-elle. C'est le résultat de son comportement et sa décision face aux orientations du FCC. Qu'il supporte; et ce n'est pas encore fini.

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
avatar
A bon entendeur | 74PQ24O - posté le 26.08.2019 à 11:08

La roue tourne.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
EN DIEU NOTRE ESPOIR | JL4Y99K - posté le 23.08.2019 à 17:07

Lukwebo n'est plus indépendante pour que NEHEMIE le crucifie? Non chers membres de la coordination. Bahati a choisi lui-même son camp il doit tirer toutes les conséquences.

Non 1
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Okolela | V73Q7NS - posté le 23.08.2019 à 15:56

BAHATI LUKWEBO avant de faire un volt-face tu devait demander a MOISE KATUMBI pour qu'il t'explique les consequences qui en decoulent en quittant JKK. 1ere Phase : empecher BAHATI d'etre au Gouvernement. 2eme phase : bloquer toutes ses petites commerces ca et la. 3eme phase : deployer les inpecteurs de Finances pour controler tout non paiement des impots et taxes non payer par les societes de BAHATILUKWEBO.

Non 2
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 23.08.2019 à 12:30

LUKWEBO BAHATI s'est comporté en BARRABAS il porte sa croix tout seul personne ne l'as crucifié au FCC,a lui de gravir le mont golgota pour y arriver

Non 5
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | VQ8M5YK - posté le 23.08.2019 à 11:48

Mwilanya ne doit chercher à regler ses comptes pesonnels à bahati sur le dos de la republique! le probleme est que tous ce sang-melé vont continuer à creer de probleme à la republique,d'ou il faut mettre fin au pardon accordé à tous ces criminels!

Non 5
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Muravumba | 29KBYHZ - posté le 23.08.2019 à 11:45

Lukwebo cachait ses faiblesses derriere son coffre-fort.

Non 3
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
A Concerned Citizen (CC) | 5MMWL26 - posté le 23.08.2019 à 11:38

Bahati est crucifie? Donc, c'etait des mensonges lorsque on nous disait qu'il aurait repris son independence? Comment peut-on expliquer que dans une seule famille, on donne 2 deux canddevait avoir 2 candidats? etait-il une strategie pour gagner bcp a la presidence du senat ou pour perdre? Ces indications demontrent que Bahati aurait pris decision de ne pas suivre les decisions du fcc donc ne faisant plus parti du caucus Fcc au sein du senat! Ne deplacez pas vos fautes aux autres, acceptez des risques lorsqu'on a pas atteint l'objectif!

Non 3
Oui 16
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Attaque de la prison de Butembo : le député Crispin Mbindule dénonce une collaboration entre l’ADF et le M23
AUTOUR DU SUJET

Bahati Lukwebo propose un « Congrès Sénat-Provinces » pour un suivi des projets des entités

Politique ..,

AFDC : l’artiste musicien Koffi Olomide adhère au parti de Bahati Lukwebo

Politique ..,

Élections 2023 : « Que le gouvernement dégage des moyens conséquents pour leur effectivité...

Politique ..,

Le président du sénat Bahati Lukwebo s’oppose aux aides financières de la Banque mondiale !

Politique ..,