mediacongo.net - Actualités - Gabon : la Cour d'appel se dessaisit de la demande d'expertise sur la santé du président Bongo



Retour Afrique

Gabon : la Cour d'appel se dessaisit de la demande d'expertise sur la santé du président Bongo

Gabon : la Cour d'appel se dessaisit de la demande d'expertise sur la santé du président Bongo 2019-09-02
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/08-aout/26-31/bongo_ali_19_0005.jpg Libreville, Gabon-

Ali Bongo Ondimba, président gabonais

Une Cour d’appel gabonaise a refusé lundi d’entendre des opposants qui demandaient une audience sur leur demande d’examen médical du président Ali Bongo Ondimba, dix mois après son AVC, a constaté un journaliste de l’AFP.

En respectant une demande de la Cour de cassation, qui avait demandé à la Cour d’appel de se dessaisir, la justice a “enterré à jamais” l’affaire, a regretté en sortant du palais de Justice de Libreville Jean-Paul Moumbembe, avocat des dix opposants qui avaient demandé l’examen après la séance.

Victime d’un accident vasculaire cérébral (AVC) fin octobre, le président Ali Bongo a passé cinq mois de convalescence à l‘étranger et n’a pas pris la parole en direct et en public depuis les quelques mots prononcés à son retour à Libreville fin mars.

Ce silence avait poussé dix personnalités de l’opposition, du monde syndical et de la société civile à demander cet examen médical.

Un tribunal de première instance avait jugé cette demande irrecevable, au motif que seule la Cour constitutionnelle saisie par le gouvernement ou les deux chambres du Parlement peuvent constater l’empêchement du président à gouverner.

L’avocat des opposants pessimiste

Mais la présidente de la première Cour d’appel de Libreville, Paulette Akolly, avait déclenché un court feuilleton judiciaire en acceptant d’entendre l’appel des 10 requérants.

Les avocats de M. Bongo avaient saisi la Cour de cassation, qui avait demandé à Mme Akolly de se dessaisir, ce qu’elle avait refusé de faire. Le ministère de la Justice l’avait alors suspendue de ses fonctions.

En son absence, les juges de la Cour d’appel ont donc renvoyé lundi le dossier devant la Cour de cassation, qui doit décider si le président gabonais peut répondre de sa santé devant la Cour.

Il s’agit d’une “reprise du cours normal de la justice”, selon Tony Serge Minko Mi Ndong, avocat de M. Bongo. “Soit la Cour de cassation ira dans notre sens, effectivement cela mettrait un terme à notre affaire, soit elle prend une décision contraire, et le dossier reviendra devant la Cour d’appel”, a-t-il détaillé à l’AFP.

Une prudence que la partie adverse balaye : “il faut considérer que ce dossier est enterré à jamais”, assène maître Moumbembe.

Le collectif à l’origine de la plainte, Appel à Agir, dénonce pour sa part dans un communiqué “l’instrumentalisation de la justice”.


AFP / Africanews / MCP, via mediacongo.net
1220 suivent la conversation
1 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : RDC: le Burundais Egide Mwéméro bientôt devant la justice militaire?
left
ARTICLE Précédent : « Africa’s Pulse »: Malgré une croissance assez robuste, 14 % de la population congolaise vit dans l’extrême pauvreté (BM)
AUTOUR DU SUJET

Gabon : Ali Bongo promet d'accélérer les réformes "jusqu'au bout" de sa "mission"

Afrique .., Libreville, Gabon

"Examens médicaux de routine" à Londres pour le président gabonais (présidence)

Afrique ..,

Gabon : l'interdiction de pêcher et de vendre des carpes est levée

Afrique .., Libreville, Gabon

Gabon : vers l'abandon de l'expertise sur la santé d'Ali Bongo ?

Afrique .., Libreville, Gabon