mediacongo.net - Actualités - Le Sénégal réduit le budget de communication de ses ministres et responsables



Retour Afrique

Le Sénégal réduit le budget de communication de ses ministres et responsables

Le Sénégal réduit le budget de communication de ses ministres et responsables 2019-09-03
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/09-sept/02-08/macky_sall_19_0001.jpg Dakar, Sénégal-

Macky Sall, président sénégalais

Les ministres et autres responsables de l’Etat au Sénégal ne peuvent plus appeler sans limite avec leur téléphone portable de service, dont l’usage est désormais plafonné selon un montant forfaitaire mensuel, a annoncé lundi 2 septembre 2019 le gouvernement du président Macky Sall, en croisade pour diminuer les dépenses dans l’administration.

Depuis dimanche, les forfaits illimités auprès des opérateurs mobiles de ces serviteurs de l’Etat ne permettent plus d’effectuer d’appels sortants. Les appels entrants seront quant à eux uniquement possibles jusqu’au 30 septembre, selon un communiqué.

Ces lignes seront ensuite “intégralement résiliées”. A la place, une “allocation forfaitaire a été intégrée dans les salaires de ce mois d’août 2019 des ayants droit”, ajoute le gouvernement, sans préciser le nombre de fonctionnaires concernés.

La mesure concerne les gens qui ont des postes à responsabilités, dont les ministres, leur directeur de cabinet, les directeurs généraux ou encore les conseillers techniques

Outre les fonctionnaires dont la tâche justifie l’usage d’un téléphone portable, “la mesure concerne les gens qui ont des postes à responsabilités, dont les ministres, leur directeur de cabinet, les directeurs généraux ou encore les conseillers techniques”, a précisé à l’AFP une source proche de la présidence. La facture de l’Etat pour le téléphone fixe et mobile est estimée à “11 milliards de francs CFA (16,5 millions d’euros) par an, hors frais de la présidence de la République”.

Le président Macky Sall avait estimé début août à “16 à 17 milliards” de francs CFA (quelque 25 millions d’euros) la facture téléphonique annuelle de l’Etat.

Le montant des économies attendues par l’introduction des nouvelles règles n’a pas été précisé par les autorités. Mais, en agissant de la sorte, “le président de la république réaffirme sa volonté inébranlable de réduire le train de vie de l’Etat”, indique le communiqué.

Après s‘être attaqué à la téléphonie mobile, le gouvernement prévoit de prendre prochainement des mesures “dans le domaine du téléphone fixe, de l’eau, de l‘électricité, des véhicules administratifs, du carburant et de l’usage d’internet”.

Selon plusieurs sources proches du pouvoir, de nombreux responsables et agents publics font un usage abusif des moyens mis à leur disposition en les utilisant à des fins personnelles.


AFP / Africanews / MCP, via mediacongo.net
937 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : RDC: le Burundais Egide Mwéméro bientôt devant la justice militaire?
left
ARTICLE Précédent : Le meilleur marathonien du monde Kipchoge porte plainte contre une radio kényane
AUTOUR DU SUJET

Sénégal : au moins quatre morts dans le naufrage d'une pirogue touristique

Afrique .., Dakar, Sénégal

CAN 2019 : les supporteurs sénégalais déçus, mais fair-play

Sport .., Dakar, Sénégal

Sénégal : la Cour suprême assène le coup de grâce à Khalifa Sall

Afrique ..,

Sénégal : le Parlement examine la suppression du poste de Premier ministre

Afrique .., Dakar, Sénégal