mediacongo.net - Actualités - Course au perchoir du Sénat : le FCC hanté par le spectre de 2006



Retour Politique

Course au perchoir du Sénat : le FCC hanté par le spectre de 2006

Course au perchoir du Sénat : le FCC hanté par le spectre de 2006 2019-09-03
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/08-aout/26-31/kabila_Kingakati_Nehemie_mwilanya_et_Tambwe_Mwamba_She_Okitundu.jpg -

L’ombre de 2006 plane sur l’élection du bureau définitif du Sénat, lorsque Léon Kengo a créé la surprise en battant le candidat de la Majorité présidentielle, Léonard She Okitundu. Un mauvais casting de Joseph Kabila qui s’est avéré fatal. 13 ans après, Joseph Kabila, à la tête du FCC, pourrait commettre la même erreur en faisant le mauvais choix sur le candidat du FCC au perchoir de la Chambre haute du Sénat. Décryptage.

A la Chambre haute du Parlement, on se prépare pour le sprint final qui sera sanctionné par l’élection de son bureau définitif. Si le FCC (Front commun pour le Congo) est assuré d’occuper le poste, le nom de l’oiseau rare fait encore l’objet d’âpres négociations dans la famille politique de Joseph Kabila. S’il est établi que le dernier mot revient à Joseph Kabila, dans les rangs du FCC, des noms circulent déjà.

Pour le moment, le duel oppose au stade des primaires Alexis Thambwe Mwamba, originaire du Maniema, et Modeste Bahati Lukwebo du Sud-Kivu, par ailleurs autorité morale de l’AFDC-A.

Mais, dans les rangs du FCC, les dissensions sont telles que certains craignent déjà que la famille politique de Joseph Kabila revive le drame de 2006, lorsque Léon Kengo wa Dondo a déjoué tous les pronostics en battant à plate couture le candidat de la Majorité présidentielle, Léonard She Okitundu.

En effet, au départ de cet échec cuisant qui a laissé une tache indélébile dans les rangs de la Majorité présidentielle, il y avait cette erreur de casting en alignant un candidat qui ne faisait pas l’unanimité au sein de la famille politique. Pourrait-on revivre le même scénario, 13 ans après ? Au FCC, des langues commencent déjà à se délier. Si pour l’instant, les tensions sont encore gérées en interne, on sent néanmoins de frustrations dans les rangs du FCC.

L’AFDC-A de Bahati Lukwebo, deuxième regroupement politique du FCC, qui nourrit des ambitions pour le perchoir du Sénat, a déjà fait entendre sa voix. Son autorité morale, en l’occurrence Modeste Bahati Lukwebo, a promis de mener le combat jusqu’au bout ? Mais, pour y arriver, il faut avant tout convaincre Joseph Kabila, celui à qui revient le dernier mot dans le choix du candidat FCC au perchoir du Sénat.

UN CALME TROMPEUR

C’est dire qu’au FCC, c’est encore le calme. On est loin de la grande tempête. Est-ce pour autant que le spectre de 2006 est dissipé. Ce n’est pas évident. Les frustrations qui couvent dans les rangs du FCC sont de mauvais augures.

En 2006, c’était presque le même scénario. En choisissant Léonard She Okitundu comme candidat du FCC face à Léon Kengo wa Dondo de l’opposition, Joseph Kabila avait opéré un choix qui s’est avéré contreproductif par la suite. Nombre de sociétaires de la Majorité présidentielle n’ayant pas adhéré à ce choix, conséquence, la Majorité avait fait naufrage. En 2019, l’histoire risque de se répéter.

Car, entre les regroupements membres du FCC, l’unanimité tarde à se dégager autour de celui qui endossera ses couleurs aux commandes du Sénat. Le PPRD ayant occupé l’Assemblée nationale avec Jeanine Mabunda, l’AFDC-A se voit en droit de réclamer le Sénat. Ce qui n’est pas de l’avis du PPRD, présenté comme la première force politique du FCC.

Il faut donc craindre que les regroupements membres du FCC se neutralisent, au risque de perdre la direction du Sénat. Joseph Kabila, son autorité morale, devra donc tirer les leçons de la débâcle de 2006, en opérant le bon choix. Il devra en même temps éviter que le PPRD, dans sa gloutonnerie, ne déstabilise le FCC en voulant tout rafler.

L’échec de 2006 était dû, entre autres, à ce manque de considération envers les partenaires politiques de l’ancienne Majorité présidentielle. Le FCC est prévenu. Suivre le PPRD dans ses égarements, c’est raviver davantage de frustrations au sein de la plateforme politique. Pour l’instant, tout est suspendu à la dernière décision de Kabila.

 


Le Potentiel / MCP , via mediacongo.net
506 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa