mediacongo.net - Actualités - Xénophobie, l’ambassade de la RDC en RSA fermé



Retour Diaspora

Xénophobie, l’ambassade de la RDC en RSA fermé

Xénophobie, l’ambassade de la RDC en RSA fermé 2019-09-06
Afrique
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/09-sept/09-15/ambasardc.jpg -

« Aujourd’hui, nous avons fermé l’ambassade. Les employés de l’ambassade habitent un peu partout dans la ville de Pretoria. Je n’ai pas voulu les exposer » aux actes de la xénophobie, annonce l’ambassadeur de la RDC en Afrique du Sud.

La décision de Bene Mpoku est prise après que plusieurs ressortissants des pays africains ont été victimes des actes de xénophobie, principalement à Cape Town et Johannesburg.

Sur une radio émettant à Kinshasa , il précise que « les images qui circulent sur les réseaux sociaux montrant que quelqu’un a été brûlé datent d’il y a 3 ou 4 ans ».

Éléments déclencheurs

Relevant qu’il « suit cette situation de très près », l’ambassadeur de la RDC en Afrique du Sud explique que « l’élément déclencheur de cette situation est que les chauffeurs de taxis, qui se regroupent autour d’une association influente en Afrique du Sud, ont protesté contre les trafiquants de drogue dans les écoles qui la vendent aux enfants ».

Pendant les manifestations, « un trafiquant de drogue de la nationalité nigériane a pris son arme et a tiré sur un chauffeur de taxi. Les autres trafiquants ont aussi réagi violemment ».

Tout est parti de là. « On a attaqué les africains qui ne sont pas d’origine sud-africaine. Les éléments criminels en ont profité pour piller des magasins ».

Commission ad hoc mise en place

« Nous avons constitué, entre les corps diplomatique, un Comité pour étudier les causes profondes de ces manifestations en Afrique du Sud. Ce Comité regroupe les ministres des Affaires étrangères, de la sécurité nationale, de l’Intérieur et de la Police. Il y a aussi quelques ambassadeurs des pays africains dans les ressortissants sont victimes de xénophobie dont le Nigéria, la Somalie et l’Éthiopie », explique l’ambassadeur de la RDC en Afrique du Sud soulignant que « nous avons aussi impliqué les leaders d’opinion, les leaders religieux et les partis politiques ».

Et de rassurer : « on est sur la voie de trouver des solutions pour mettre fin à cette situation ».


afriquepanorama / MCP, via mediacongo.net
419 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Moïse Katumbi communie avec la population zambienne
left
ARTICLE Précédent : Basket-ball : l’ex-internationale Philo Bompoko inhumée en France
AUTOUR DU SUJET

Le président nigérian Buhari en Afrique du Sud après une vague de violences xénophobes

Afrique .., Pretoria, Afrique du Sud

RSA: les congolais dénoncent la xénophobie institutionelle dont sont victimes les étrangers

Diaspora .., Cape Town, Afrique du Sud

Violences xénophobes : plus de 300 Nigérians supplémentaires rapatriés d'Afrique du Sud

Afrique .., Lagos, Nigeria

Nigeria : l’Afrique du Sud s’excuse pour la vague de xénophobie

Afrique .., Abuja, Nigeria