mediacongo.net - Actualités - Affaire Mimi Muyita: Transfèrement à Makala des deux policiers impliqués dans le scandale sexuel au Kongo-Central



Retour Société

Affaire Mimi Muyita: Transfèrement à Makala des deux policiers impliqués dans le scandale sexuel au Kongo-Central

Affaire Mimi Muyita: Transfèrement à Makala des deux policiers impliqués dans le scandale sexuel au Kongo-Central 2019-09-11
Provinces
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/09-sept/09-15/Affaire_Justin_Luemba_et_Mimi_Muyita.jpg -

Ils étaient détenus à la prison centrale du Camp Molayi de Matadi au Kongo-Central, ils sont transférés au centre pénitentiaire et de rééducation de Kinshasa (prison de Makala) ce mardi 10 septembre . Ces deux policiers sont impliqués dans l’affaire Justin et Mimi.

Ces deux policiers (une femme et un homme) passent leur première nuit à la prison de Makala. Ils étaient arrivés tard la nuit du lundi à mardi.
Ils sont visibles dans la vidéo du scandale sexuel entre le vice-gouverneur Justin Luemba et l’ex-assistante du gouverneur Mimi Muyita, elle aussi aux arrêts. Il n’est pas exclu que d’autres personnes impliquées dans ce dossier les y rejoignent. Ce transfèrement se justifie du fait que l’affaire se trouve au parquet général près la Cour de cassation.

Dans l’entre-temps, le gouverneur, Atou Matubwana, et son adjoint, Justin Luemba, sont toujours suspendus et se trouvent désormais à Kinshasa en attrendant d'être entendus par le ministre de l'Interieur. Le gouverneur est arrivé hier à Kinshasa. Son vice y était déjà. 


Infobascongo / MCP, via mediacongo.net
9243 suivent la conversation
11 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

kap | DR16Q1Y - posté le 18.09.2019 à 11:18

ELLE A TRÈS MAL AGI, ETANT UN AGENT DE L'ORDRE EN VOILA LA RAISON. FULL STOP.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sage | SD3Y66Q - posté le 12.09.2019 à 17:06

Pourquoi vous attaquez-vous à cette policière? Ne voulez-vous pas que les jugements reposent sur des preuves materielles? Elle vous en fournit et vous voulez la crucilfier pour ca? Honte à vous tous!

Non 16
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 11.09.2019 à 13:51

La face ridicule de la femme et de la police nationale

Non 0
Oui 16
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Gardien du Monastère | NIFLBHF - posté le 11.09.2019 à 11:53

Et le REDOC? Arrêtons de pratiquer la justice à géométrie variable, le Scandale du Bas-Congo n'est pas seulement le scandale d'une province mais celle de tout un Etat! Les sanctions doivent être exemplaire afin de dissuader les autres de faire de même. N'oublions pas que pour ce même chapitre, nous avons des cas comme ceux de l'ancien Vice-Ministre et le Ministre des Affaires Etrangères. Et ce sera justice!

Non 0
Oui 16
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Vent de l'histoire | EHQ24L9 - posté le 11.09.2019 à 11:05

Ce qui vient de se passer dans la province du Congo Central n'est rien d'autre que les effets néfastes d'une collusion séculaire entre le politique et le religieux dans un but tout simplement électoraliste en RDC. En effet, quand on regarde des près les parties en cause, il y a d'un côté deux personnes de croyance kimbaguiste en l'occurence le gouverneur et son assistance qui ont voulu écarté de la gestion de cette province le vice gouverneur. Et cela ne date pas d'aujourd'hui le fait de voir les hommes politiques de tout bord se ruer vers les responsables spirituels de cette religion lors des campagnes électorales. Si tel était leur dessein et au cas où ils réussissaient leur...

Non 4
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
gomes | IQNKUTC - posté le 11.09.2019 à 10:50

MR. PIERRE, QUI EST CORRECT DANS CE MONDE. NE SOYONS DES HYPOCRITES! ET TOUS CE QUE TU FAITS AUSSI? TOUS MAINTENANT C'EST MIMI OR LA DEBOCHE EN RDC EST DEVENU METIER, MAGASIN, FOND DE RECETTE POUR L'ACHAT DE BON CHEVEUX, BONNES BLUSETTES ETC, ETC. AVANT TOUT CONNAISSEZ VOUS MEMES!...

Non 1
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
gomes | IQNKUTC - posté le 11.09.2019 à 10:44

lES CONGOLAIS COMME SI NE PRIENT PAS. CES POLICIERS SONT SAINTS? MIMI ET JUSTIN ETAIENT DANS UNE MAISON ET NON PAS Á L'EXTERIURE. ON NE SE PAS... PARFOIS ILS COOPERER DE LEUR FAÇON ( LE VICE UN HOMME ET MIMI UNA FEMME! ATTENTION! AVEC QUEL AUTORITÉ DOIVENT ILS PHOTOGRAPHIER QUELQU'UN DANS SA MAISON POUR DES FINS INUTILLES? CRIME INFORMATYQUE ET D'INTERNET. LE PASSAGE BIBLIQUE DE LA FEMME ADULTÈRE...

Non 0
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Wakwambabu | S5SRGXT - posté le 11.09.2019 à 10:15

Le Redoc ne doit pas échapper à cette affaire; il n'a pas respecté son chef le vice-gouverneur et a permis à tout le monde de prendre des images. Dans cette affaire, les uns et les autres sont vraiment fautifs...

Non 2
Oui 26
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Pierre | SPV26T9 - posté le 11.09.2019 à 09:30

Une femme correct ne peut pas faire ce que cette Mimi a fait. Elle doit avoir deja de l' experience dans ce genre d' activite. Soit elle fait ou elle a fait de la pornographie. Elle doit etre conddmnee pour depravation de nos moeurse.

Non 2
Oui 31
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jamel | UPHR8QX - posté le 11.09.2019 à 09:08

Cette Mimi et cette policière doivent demander publiquement pardon à tous les Hommes.

Non 5
Oui 25
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KINGAKATI | LDI1RQB - posté le 11.09.2019 à 08:54

SURTOUT CELLE-CI QUI EST DANS CETTE IMAGE, ELLE S'ETAIT MEME PERMISE, SANS SCRUPULE AUCUNE, DE PRENDRE DES IMAGES, AVEC SON TELEPHONE, DE LA NUDITE DU VICE GOUVERNEUR. IL FAUT AUSSI INTERPELLER LE REDOC QUI ETAIT LA PRESENT PENDANT QUE TOUS CES GENS PRENAIENT LEURS IMAGES.

Non 1
Oui 41
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Kongo Central : l'assistante du gouverneur révoquée

Provinces .., Matadi, Kongo Central

Mbanza-Ngungu: 150 ménages sans abris après des pluies diluviennes

Provinces ..,

Kongo-Central : appel à l’annulation de l’élection du gouverneur à cause des irrégularités

Provinces ..,

Boma: La Mairie accorde un moratoire de trois mois aux conducteurs de motos pour les documents...

Provinces ..,