mediacongo.net - Actualités - Télécommunications: le Rwanda contrôlerait le flux de communications numériques de la RDC



Retour Société

Télécommunications: le Rwanda contrôlerait le flux de communications numériques de la RDC

Télécommunications: le Rwanda contrôlerait le flux de communications numériques de la RDC 2019-09-09
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/09-sept/09-15/poste-scpt-siege-kinshasa.jpg -

Selon un expert congolais, en data numérique, le serveur qu’utile la Société commerciale des postes et télécommunications (SCPT) et qui contrôle le flux des communications téléphoniques ainsi que toute la télécommunication passant par la fibre optique et installé par Axium Net Work est basé à Kigali.

Dans une intervention sur la chaîne Top Congo, en marge du forum sur le numérique, un expert en data numérique, le Congolais Don de Dieu Kabu, a affirmé que le Rwanda contrôlerait le flux de communications numériques de la République Démocratique du Congo (RDC). Notant que c’est la société Axium Net work, basée à Kigali, au Rwanda, qui a installé le serveur qu’utile la SCPT, cet expert soutient que toutes les communications en provenance ou à destination de la RDC transitent par Kigali avant d’atteindre leurs destinataires. Pour s’en convaincre, il explique que « toute personne qui se connecte par la connexion fibre optique verra que son adresse IP vient du Rwanda », affirmant: « Ils peuvent avoir toutes les informations de toutes nos communications ».

Les autorités congolaises interpellées

Don de Dieu Kabu pense que le danger est énorme, étant donné que ce pays peut avoir toutes les informations de toutes les communications du Congo, son voisin. « La SCPT le sait et nous ne pouvons pas être infiltrés jusqu’à ce niveau-là », a-t-il regretté. Il renseigne, par ailleurs, que ce serveur qui contrôle les informations entrantes et sortantes de la RDC ne coûterait qu’entre trois et cinq millions de dollars américains. Ce qui le conduit à appeler les autorités congolaises à doter le pays d’un serveur autonome en vue d’éviter le piratage massif de ses communications entrantes et sortantes. « La RDC pourrait avoir son propre serveur, en installant son propre data center », a-t-il dit, interpellant ainsi les autorités du pays pour mettre fin à cette scandaleuse situation. Don de Dieu Kabu pense que des dispositions urgentes doivent être prises pour mettre fin à cette situation « extrêmement grave » sur le plan sécuritaire.

Lucien Dianzenza
Adiac-Congo / MCP, via mediacongo.net
555 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Le trafic internet par fibre optique n’est pas géré à partir du Rwanda (Officiel)

Economie ..,

Surfacturation des télécom : l’ARPTC annonce la réduction des coûts et l’amélioration de...

Société ..,

L'amélioration de la qualité de services au menu des échanges entre l’ARPTC et les...

Economie ..,

SCPT : la direction suspend des agents impliqués dans les mouvements de grève

Société ..,