mediacongo.net - Actualités - Projet de budget 2020 : Félix Tshisekedi face à ses promesses de campagne



Retour Politique

Projet de budget 2020 : Félix Tshisekedi face à ses promesses de campagne

Projet de budget 2020 : Félix Tshisekedi face à ses promesses de campagne 2019-09-12
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/09-sept/09-15/tshisekedi_felix_antoine_tshilombo_ceremonie_prestation_serment_discours_palais_de_la_nation.jpeg -

« Vaincre la pauvreté » est le slogan qui consacre le mandat du chef de l’Etat Félix Tshisekedi. Avec la mise en place du gouvernement Ilunga Ilunkamba, le peuple attend la concrétisation de nombreuses promesses de campagne de Fatshi. Il a déjà fait un premier pas avec la gratuité de l’enseignement ; toutefois, c’est au travers du projet de budget 2020, inscrit à la session ordinaire de septembre, que le chef de l’Etat devrait donner les gages de sa bonne foi. Devoir de convaincre ; sinon, ça passe ou ça casse.

C’est tout son mandat qui sera hypothéqué. Devant le Parlement, le gouvernement devra lever le doute sur la réalisation des promesses de campagne du chef de l’Etat. Ça passe ou ça se casse. C’est le moins que l’on puisse dire.

Après une semaine de repos, les députés nationaux et sénateurs reprennent le 15 septembre prochain le chemin de l’hémicycle pour la session ordinaire essentiellement consacrée à l’examen et l’adoption du budget. La tradition veut qu’elle soit appelée session budgétaire.

Après l’investiture du gouvernement par l’Assemblée nationale, on attend maintenant voir le chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, traduire dans les faits ses nombreuses promesses de campagne. Bien évidemment, il lui faudra réunir les moyens nécessaires – de gros moyens d’ailleurs – pour tenir parole.

D’entrée de jeu, il y a déjà le grand chantier de la gratuité de l’enseignement de base qui s’impose au Premier ministre. Le chef de l’Etat l’a annoncé et vient encore de le redire, en marge du Forum Investir en Afrique qui s’est tenu récemment à Brazzaville. Le président de la République tient à la gratuité de l’éducation de base. Selon lui, ce processus est irréversible et obligera l’Etat à remuer ciel et terre pour tenir sa promesse. Dans ce cadre, le chef de l’Etat a promis de faire passer la part du budget de l’Etat réservée à l’éducation de 8 à 20 %

« S’agissant de la gratuité de l’enseignement de base, celle-ci est effective depuis le 2 septembre de cette année. Elle portera en une année le total des dépenses de l’éducation de 8 à près de 20 % du budget, soit un niveau proche de la norme fixée par l’UNESCO », a déclaré Félix Tshisekedi depuis Brazzaville.

Il reconnait cependant que le challenge est très relevé. Ce qui n’ébranle pas sa détermination. Le chef de l’Etat pense s’appuyer sur une grande mobilisation nationale pour gagner le pari. « Il s’agit d’un effort exceptionnel qui appelle à une solidarité exceptionnelle », a-t-il indiqué.

Au-delà de la gratuité de l’éducation de base, le chef de l’Etat a lancé, dans le cadre de son programme d’urgence de 100 jours, une série d’actions pour lesquelles le gouvernement devait vraisemblablement prendre le relais.

LE BUDGET EN VALEUR DE TEST

Instrument par excellence de la politique économique d’une nation, le projet de budget 2020 est censé traduire dans les faits les multiples promesses de campagne du chef de l’Etat. Entre janvier et août 2019, des travaux d’urgence ont été lancés dans un cadre presqu’extrabudgétaire. Dès ce mois de septembre, le Parlement va s’atteler à ramener la gestion de l’Etat suivant les normes requises. Autrement dit, tout sera désormais régulé par voie budgétaire.

En réalité, dans l’opinion publique, le projet de budget 2020 fait l’objet de grandes attentes. C’est un budget qui sera déterminant pour le reste du mandat du chef de l’Etat. Pour le président de la République, il s’agira de marquer les esprits de manière à amener les plus sceptiques à adhérer à sa vision. Le premier de tous les défis est la part de 20 % à réserver au secteur de l’éducation pour pallier les exigences financières de la gratuité de l’enseignement de base dans le secteur public de notre système éducatif.

Sans doute, il y a un grand travail d’arbitrage qui sera fait pour ponctionner des ressources dans d’autres secteurs. De prime abord, on suppose que des fonds devaient être rognés sur les deux rubriques budgétivores de l’Etat, à savoir les rémunérations des agents de l’Etat et les frais de fonctionnement des institutions.

A première vue, il sera difficile pour le gouvernement de couvrir les frais de la gratuité de l’enseignement de base en ponctionnant sur les rémunérations des agents et fonctionnaires de l’Etat. La modique rémunération accordée aux fonctionnaires de l’Etat exclut d’emblée cette hypothèse. Si bien que le gouvernement sera obligé de se rabattre sur les frais de fonctionnement des institutions publiques. Pareille hypothèse suppose que le gouvernement devra soumettre les institutions politiques à une réduction sensible de leur train de vie pour financer des actions à fort impact social, tels que la gratuité de l’éducation de base et l’amélioration des soins de santé primaires.

C’est dire que le budget 2020 a valeur de test. Le chef de l’Etat, s’appuyant bien évidemment sur son gouvernement, a l’obligation de convaincre pour donner à son mandat un sens. C’est le moins que l’on puisse dire pour l’instant. Trouver des ressources pour financer les grands chantiers promis par le chef de l’Etat sera le principal défi à relever.

Candidat président de la République, Félix Tshisekedi avait promis de mobiliser sur dix ans 86,71 milliards USD afin de financer son programme, plus particulièrement, la gratuité de l’éducation de base. Président de la République depuis le 24 janvier 2019, on veut le juger à l’œuvre. Et le passage obligé s’appelle le budget de l’Etat, le premier de l'ère Tshisekedi sera débattu à la session parlementaire de septembre.


Le Potentiel / MCP, via mediacongo.net
7583 suivent la conversation
16 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

anaonyme | 92D3XD4 - posté le 12.09.2019 à 21:54

STOP RFI n a rien compris du silence de TSHILOMBO qui squatte la présidence de la RDC suite à la corruption du siecle par lequel un perdant aux élections avec 15 pc derriere trois autres se fait nommer pour squatter un poste de valeur.TSHILOMBO doit TOUT à KAMERHE et s’il ose soit dire quoi que ce soit contre KAMERHE ou pire s’il croit qu’il peut oser « se débarasser de KAMERHE ce dernier va IMMEDIATEMENT publier son livre écrit en secret et intitulé : ‘' Peuple congolais ,Pardon pour la tricherie du 30 Décembre 2018 '' Un livre percutant qui va mettre TSHILOMBO KO et à genoux devant KAMERHE. TSHILOMBO ne peut RIEN contre VITAL

Non 5
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 12.09.2019 à 15:33

(suite). L'enfant qui doit aller à l'école doit etre en bonne santé et bien nourri. Qui dit faim, dit , mauvaise période de sémences récoltes,GUERRES eecc. Voilà pourquoi les raccomendations de l'unesco qui sont justes, sont prises en compte, mais il y'a des urgences majeures. Losqu'on gouverne on regarde les urgences immédiates, sans perdre d'oeuil les autres problèmes du pays.

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 12.09.2019 à 15:31

Pourquoi beaucoup des pays consacrent moins d'argent à l'éducation. Parceque tous nous avons déjà notre éducation. UNESCO nous poussent à une autre type d'éducation, qui est bonne universelle, mais aussi comme organisation elle a besoin des fonds pour survivre. Dit ceci, pour former un intellectuel, un médecin , avvocat, ingénieur, docteurs en ceci ou cela, techniciens cela prend combiens d'années ? disons 20 ans. Pour lutter contre les maladies, la faim eecc cela prend combien de temps ? O temps. La vie humaine n'a pas de prix. Voilà deux urgences immédiates dont on a pas une minute à perdre. L'enfant qui doit aller à l'école doit etre en bonne santé et bien nourri. Qui...

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 12.09.2019 à 13:41

Mampuya | GFNVXBG - posté le 12.09.2019 à 13:05 Salavatrice | OSNNPJ7 - posté le 12.09.2019 à 10:05 Peut etre vous avez raison , mais il fallait écrire vos arguments pour démontrer que je suis un ignare. En 1964 Mobutu au pouvoir il y'avait combien d'intellectuel universitaire ? combien des débats libres successivement ?. Maintenant que tout le monde se voit connaisseur ou spécialiste, il suffit d'avoir un diplome, faisons un effort d'amégliorer le débat. J'ai vois de non, Mr.le CLC,Dragon rouge eecc qu m'attaquent, maintenant c'est votre tour, mais personne n'a écrit le contraire des mes arguments. En europe les choses avancent puisqu'il y'a débats pour voir et avoir les...

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 12.09.2019 à 13:20

Mampuya | GFNVXBG - posté le 12.09.2019 à 13:17 NKANSHAMA | 9BGL4H4 - posté le 12.09.2019 à 12:25 Le problème n'est pas le 20 %. Ecrivez 5 urgences du pays, et donnez 20% à chaque urgence pour faire 100% du budget, alors peut etre vous allez comprendre l'absurdité de certaine idée. Ou bien vous écrivez tous les besoins urgents du pays c'est alors vous allez comprendre, pourquoi dans le monde pas seulement le Congo,peut de pays qui consacre 20% à l'éducation.

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Pierre | SPV26T9 - posté le 12.09.2019 à 12:25

Rentabilisez les entrees dans les caisses de l' Etat vous aurrez l' argent. Un petit example: Nous qui travaillons en Afrique australe, quand nous venons avec nos vehicules, nous les laissons en Zambie et entrons au pays a pied parce que les tracasseries policieres ne nous permettent pas de circuler a Lubumbashi. Nous payons toutes les taxes en Zambie, ce qui pouvait profiter a notre pay. Ensuite a cause des memes tracasseries, beaucoup des trucks dechargent leur produits cote Zambie. Avec ca, Le congo cree l' emploi en Zambie et la tax que ces trucks pouvaient payer au congo est payee en Zamibie. Combatez la corruption des policiers, immigration aux frontieres et a l' interieur du...

Non 1
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Muravumba | 29KBYHZ - posté le 12.09.2019 à 11:57

On ne peut pas vaincre la pauvreté en 5 ans.

Non 4
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
BUT MAN | NCMA11T - posté le 12.09.2019 à 11:47

CE COMMENTAIRE EST SUPPRIME POUR ATTEINTE A LA PERSONNE

Non 9
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le livre ouvert | U7NPB7H - posté le 12.09.2019 à 11:29

Nous ne comprenons rien pourquoi cet article sous-estime tant la RDC. Le budget qu'on nous présentait avant était utopique. Il essayait de couvrir les vols institutionnalisés en nous faisant croire que le pays n'a pas d'argent. Pour atteindre ses objectifs, SEM le Président n'aura qu'à travailler dans le contrôle et la sanction.

Non 3
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sage | SD3Y66Q - posté le 12.09.2019 à 11:27

Pour concretiser ses promesses électorales, TRICHEKEDI doit mobiliser en moyenne 17.2 milliards de dollars au budget de l'Etat. Nous ne faisons pas de la calomnie. C'est sa propre promesse qu'il a le devoir de materialiser. Si non ses promesses ne sont qu'une serie de mensonges. Cette année il eu un budget de 4 milliards, comment quittera t-il de 4 à 17.2 milliards est une enigme dont lui seul detient le secret. Je reste dubitatif quant à ce.

Non 2
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | VQ8M5YK - posté le 12.09.2019 à 11:26

Congolais LAMUKA! | TSWZGT3 - posté le 12.09.2019 à 09:09: ...[CETTE PARTIE DU COMMENTAIRE A ETE SUPPRIMEE POUR CAUSE D'INJURES ET MANQUE DE COURTOISIE ENVERS UN INTERVENANT]...,pour cultiver les maniocs amers a popo kabaka,tu as besoin de connaitre le budget national?

Non 8
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | VQ8M5YK - posté le 12.09.2019 à 11:23

"Candidat président de la République, Félix Tshisekedi avait promis de mobiliser sur cinq ans 86 milliards USD afin de financer son programme" Mr le journaliste,le president a promis de mobiliser 86 Millairs de dollars sur 10 ans et non 5! evitons l'esprit Lamuka!

Non 11
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Prof. Dr.Robert KIKIDI | WE8J2GQ - posté le 12.09.2019 à 11:08

ARMP ATTEND QUE SON BUDGET SOIT SOIT ACCEPTE EN VUE DE MIEUX FAIRE SON TRAVAIL DE BONNE GOUVERNANCE DE MARCHES PUBLICS ET LUTTE CONTRE LA CORRUPTION AINSI QUE SON DÉPLOIEMENT DANS LES 26 PROVINCES ET PAY2 AU TAUX BUDGÉTAIRE QUE CELUI DE 92 QUE LES AGENTS ET CADRES SONT PAYES PAR RAPPORT A LA DGCMP QU'ELLE SUPERVISE MAIS PAYÉE AU TAUX BUDGÉTAIRE AYANT DES FRAIS DE FONCTIONNEMENT ADÉQUATE.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 12.09.2019 à 09:11

Mampuya | T6L7OKA - posté le 12.09.2019 à 08:14 (suite) C'est aussi une mauvaise façon d'empecher au chef du gvt.et ministres des finances de bien travailler. Sont eux qui regardent les comptes du pays pas le chef de l'Etat. Nous ne sommes pas en Corèe du nord.

Non 8
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 12.09.2019 à 09:10

Mampuya | T6L7OKA - posté le 12.09.2019 à 08:12 Il n'existe aucun pays démocratique ou un président annonce l'augmentation du budget pour X ou Y, par exemple dans notre cas de 20 % pour l'éducation. Cela arrive seulement dans la tete d'un dictateur. Loi du buget et le budget dans son ensemble sont discuter au parlement,qui voit l'ensemble du pays et ses problématiques. Quand certaines matières seront discuter au parlement et peut etre mise en causes, beaucoup vont dire voilà le FCC contre la vision ou volontà du chef de l'Etat. Si aujourdh'ui un président annonce l'augmentation du budget de l'enseignement,pourquoi pas celui de la santé aussi ? C'est aussi une mauvaise façon...

Non 13
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Congolais LAMUKA! | TSWZGT3 - posté le 12.09.2019 à 09:09

On connait la taille du budget! 86.000.000.000$, pauvre pantin!

Non 13
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Etats-Unis: Félix Tshisekedi est arrivé à New-York pour la 74ème session de l’assemblée...

Politique ..,

Koffi Olomidé demande à Félix Tshisekedi de supprimer la commission nationale de censure

Musique ..,

Affaire des 15 millions usd: Félix Tshisekedi déclare qu'il s'agit d'une rétrocommission et...

Politique ..,

Félix Tshisekedi sur TV5: « Je suis prêt à travailler avec ceux qui montreront un nouveau...

Société ..,