mediacongo.net - Actualités - Assemblée nationale : les députés invalidés ont manifesté pacifiquement lors de la rentrée parlementaire de septembre



Retour Politique

Assemblée nationale : les députés invalidés ont manifesté pacifiquement lors de la rentrée parlementaire de septembre

Assemblée nationale : les députés invalidés ont manifesté pacifiquement lors de la rentrée parlementaire de septembre 2019-09-16
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/09-sept/16-22/parlement_manif_depute_invalide_19_021.jpg -

À  la cérémonie d'ouverture de la session ordinaire de l'assemblée nationale ce lundi 16 septembre, les députés invalidés par la cour constitutionnelle ont manifesté leur mécontentement au sein de la salle de la plénière, lançant des messages hostiles à l'endroit de la haute cour qui les avait  invalidés.

Pour ne pas perturber la plénière, les députés invalidés ont utilisé la communication non verbale pour faire passer leurs messages. À  travers  des affiches qu'ils avaient  en mains, on pouvait lire quelques messages : crédibilisons nos institutions , je suis un vrai député élu ma place est ici au parlement ; il s'est passé des choses inacceptables à la cour constitutionnelle ; non aux arrêts rendus par la cour constitutionnelle, non aux corrupteurs dans l'assemblée nationale.

Soulignons que les 31 députés invalidés par la cour constitutionnelle tiennent à  trouver une solution à leur problème car ils qualifient leur invalidation d'injuste inacceptable.

Aloterembi Daniel
MEDIA CONGO PRESS / mediacongo.net
2048 suivent la conversation
7 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Le sage | SD3Y66Q - posté le 17.09.2019 à 08:43

Un CACH de 15 millions de dollars a Vitalement disparu, pour être Hamindatisé, à l'absence des Kamerhas et c'est Fashtidieux. Qu'en dit ce pouvoir judiciaire qui se remet en fonction. Peut-il dehamidatiser ce CACH au nom de l'Etat de droit et d'une justice équitable?

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 16.09.2019 à 20:58

Ce TSHILOMBO a t il des conseillers ? Ou bien juste pour dire qu’il est accepté en Belgique qu’il se fait acceuillir et recevoir par un DIDIER RENDERS . Or ce RENDERS est actuellement boycoté en Belgique même par les petits échevains communaux suite à son implication dans un scandale de corruption autour précisément de pots de vins touchés par lui pour faire passer sans appel d offres la construction de la Nouvelle Ambassade de Belgique à Kinshasa ! Comme un ancien candidat à la présidentielle de RDC ( sic) est aussi impliqué dans cette affaire , peut être que l’explication est simple : rencontre entre deux truands liés en association de malfaiteurs §

Non 2
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
myrene62@yahoo.fr | 4SO127A - posté le 16.09.2019 à 19:43

Louis d'or Balekelayi, journaliste collabo et corrompu de la RTNC, minable lèche-botte, l'un des spécialistes dans l'art de faire des courbettes , s'est vu député, après le premier arrêt bidon de la Cour Constitutionnelle de son patron Kabila, puis patatras, la même Cour Constitutionnelle de son patron l'a destitué sur ordre de ce même patron, après le deuxième arrêt toujours bidon, alors je pense que le patron lui reproche de n'avoir pas bien mouillé le maillot pour défendre ses kanamberies ou peut-être que d'autres l'ont bien fait que lui, pauvre Balekelayi, depuis ce jour-là, il n'a plus le sommeil, et surtout que 2023, parait, une éternité. En attendant, il cherche,...

Non 1
Oui 23
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Congolais LAMUKA! | TSWZGT3 - posté le 16.09.2019 à 18:10

Vous avez le droit chers Honorables! Tshilombo a trahi ce pays!

Non 6
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mwana Congo | X1LACUK - posté le 16.09.2019 à 17:33

Ce sont des perturbateurs d'ordre aux Institutions et la présidente doit prendre des mesures. Ils peuvent servir le pays d'une autres manière. Ils peuvent rentrer chez eux et préparer 2023. Mais les dettes de 2018 sont énormes aussi!!!!

Non 8
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
la ruine genese 30:30 | KGGO57H - posté le 16.09.2019 à 17:29

Mais rester à la maison et prendre des stratégies pour 2023

Non 10
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa