mediacongo.net - Actualités - Xénophobie en Afrique du Sud : Les CALCC exhorte la population à intensifier les séances de prière pour ne pas tomber à la tentation



Retour Religion

Xénophobie en Afrique du Sud : Les CALCC exhorte la population à intensifier les séances de prière pour ne pas tomber à la tentation

Xénophobie en Afrique du Sud : Les CALCC exhorte la population à intensifier les séances de prière pour ne pas tomber à la tentation 2019-09-13
Afrique
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/09-sept/09-15/xenophobie.jpg -

Dans une lettre ouverte à l’attention du Vice-Ministre des affaires étrangères et Congolais de l’étranger, le Bureau National du Conseil de l’Apostolat  des Laïcs Catholiques du Congo (CALCC), plate-forme de tous les groupes, mouvements et associations des laïcs catholiques de la République Démocratique du Congo (RDC), dit suivre avec grande attention, émoi et frayeur, à travers diverses sources médiatiques, depuis quelques jours, « la commission des actes xénophobes et barbares d’un autre âge dont sont victimes nos compatriotes dans certaines villes de la République Sud-Africaine », indique la lettre ouverte dont l’agence Diacenco s’est procurée une copie.

Malheureusement, poursuit la correspondance des laïcs catholiques, ces actes xénophobes « s’ajoutent aux cas d’expulsions brutales dont les Congolais étaient victimes, dans un passé récent, en Angola et au Congo-Brazzaville, au nom d’une certaine lutte contre la migration dite clandestine dans ces pays ».

A cet effet, ils ont formulé quelques recommandations : Au gouvernement congolais par exemple, d’ « assurer la protection de nos compatriotes en RSA ; au peuple congolais : « d’intensifier des séances de prière et s’inspiré du Bienheureux Isidore Bakanja, patron des laics catholiques congolais  pour ne pas tomber dans la tentation  de la vengeance».

Il faut rappeler que le jeudi dernier à Lubumbashi dans le Sud-Est de la RD Congo, un magasin sud-africain, Mister Price, a été pillé par une foule en colère. Le même jour à Kinshasa, la capitale, des jeunes ont tenté d’attaquer le supermarché sud-africain Shoprite et quelques shops de la société de télécommunication Vadacom Congo, une compagnie sud-africaine, avant d’être dispersé par la police.

Junior Kitambala
DIA / MCP, via mediacongo.net
1208 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Moïse, prophète aux visages multiples
left
ARTICLE Précédent : Kongo Central : contribution de l’Assemblée provinciale à l’érection du musée de l’église Kimbanguiste à Nkamba
AUTOUR DU SUJET

Afrique du Sud: manifestation de réfugiés contre les violences xénophobes

Afrique ..,

Coupe du monde de Rugby : le japon, l'invité surprise des quarts de finale

Sport ..,

Afrique du Sud : La famille Gupta sanctionné

Afrique ..,

Afrique du Sud: l'ex-président Zuma va être jugé pour la première fois pour corruption

Afrique ..,