mediacongo.net - Actualités - Fintech: Stripe, la société spécialisée dans les paiements en ligne, atteint une valorisation plus grande qu'une banque



Retour Sur le net

Fintech: Stripe, la société spécialisée dans les paiements en ligne, atteint une valorisation plus grande qu'une banque

Fintech: Stripe, la société spécialisée dans les paiements en ligne, atteint une valorisation plus grande qu'une banque 2019-09-21
Economie
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/09-sept/16-22/visa-stripe-connect.png -

Stripe, la société spécialisée dans les paiements en ligne, a annoncé ce jeudi avoir levé 250 millions de dollars lors d'un nouveau tour de table. Cette levée de fonds a été menée entre autres par les sociétés à capital-risque Sequoia Capital, General Catalyst et Andreessen Horowitz. L'évaluation de 35 milliards de dollars, en hausse d'environ 50% par rapport au financement de début 2019, place Stripe au-dessus des chouchous de la Silicon Valley, Airbnb Inc. et Palantir Technologies Inc.

Et si le paiement en ligne était le nouvel eldorado ? Peu connu du grand public, le secteur attire de plus en plus d'investisseurs. Signe de la tendance, l'une des stars en la matière, Stripe, vient de boucler un nouveau tour de table de 250 millions de dollars, la valorisant 35 milliards de dollars. Un record aux Etats-Unis pour une société non cotée.

Stripe, qui ne compte qu'environ 2.000 employés dans le monde, n'est pas le seul à jouir des faveurs des investisseurs. En juin 2018 son principal rival, le hollandais Adyen, a rejoint la Bourse d'Amsterdam, où il est aujourd'hui valorisé près de 21 milliards d'euros, soit presque autant que la banque française Société Générale (prlus de 24 milliards de dollars).  

En fait, grâce à cet argent frais, la start-up est maintenant valorisée 35 milliards de dollars, soit presque deux fois plus qu'il y a un an (20 milliards de dollars) et quatre fois plus qu'il y a trois ans (9 milliards de dollars en 2016).  « Nous sommes en 2019 et moins de 8 % du commerce mondial s'effectue en ligne », a déclaré John Collison, président et co-fondateur de la société californienne pour justifier l'envolée de sa valorisation.

Patrick et Jon Collison, cofondateurs de Stripe. (© Stripe)

Comment fonctionne Stripe ?

La technologie de Stripe permet aux sociétés Internet et aux marchés en ligne d’accepter des cartes de crédit pour leurs produits et services et de verser de l’argent aux particuliers et aux entreprises qui vendent sur leurs plateformes. Elle traite des centaines de milliards de dollars de paiements chaque année pour des millions d'utilisateurs, y compris des applications grand public et des sites Web tels que Airbnb et The RealReal Inc. ainsi que des éditeurs de logiciels de gestion tels que GitHub Inc. et Twilio Inc.

Les investisseurs considèrent les sociétés de paiement comme Stripe comme un moyen de se familiariser avec un panier de sociétés de technologie publiques et privées à la croissance rapide, les revenus de Stripe étant liés à la croissance de ses clients. Le marché des services de paiement est également en expansion à mesure que de plus en plus de commerce migrent des magasins physiques vers les vitrines numériques.

« Stripe est plus que jamais un pari sur Internet en tant que moteur économique », a déclaré Will Gaybrick, responsable des produits chez Stripe.

Avec cette nouvelle levée de fonds, Stripe fait également coup double puisqu'elle devient de fait, selon un classement non officiel, la plus grosse « décacorne » - ces sociétés non cotées valorisées plus de 10 milliards - américaine. Seuls les chinois Bytedance et Didi la surclassent désormais. Stripe dépasse en effet plusieurs stars du secteur américain, parmi lesquels WeWork, qui vient de reporter son entrée à Wall Street, Airbnb, qui prépare la sienne pour 2020, ainsi que le vendeur de cigarettes électroniques Juul, dont la valorisation (38 milliards de dollars) a été revue récemment à la baisse.

Néanmoins, de nombreuses jeunes startups, telles que Checkout.com, collectent des centaines de millions de dollars en capital de risque pour faire concurrence à Stripe. Pendant ce temps, les processeurs de paiement traditionnels se vendent eux-mêmes à de grandes institutions financières dans le but de renforcer leurs offres de paiements numériques.

Certaines de ces entreprises ont réussi à conquérir les clients de Stripe. La société de paiement néerlandaise Adyen NV a déclaré au cours de l'été qu'elle avait commencé à traiter certains paiements pour la société de livraison Postmates Inc., un utilisateur de longue date de Stripe. Lyft Inc., l’un des plus gros clients de Stripe, a indiqué dans son prospectus d’introduction en bourse qu’elle avait ajouté un processeur de paiement supplémentaire l’année dernière et pouvait créer ses propres produits de paiement dans le but de réduire ses coûts.

Gaybrick a déclaré que la grande majorité des utilisateurs dépend de Stripe pour traiter tous leurs paiements, et que de nouveaux pays s'ajoutent à son réseau pour aider les entreprises à se développer à l'international. Lors d’une conférence la semaine dernière, Stripe a annoncé sa disponibilité sur huit nouveaux marchés européens.

Stripe utilise également les données collectées à partir des paiements traités pour développer ses services financiers. Plus tôt ce mois-ci, elle a annoncé qu'elle commencerait à émettre des cartes de crédit d'entreprise avec remise en argent et à prêter de l'argent aux entreprises qui traitent des paiements via Stripe, en utilisant des indicateurs tels que le pourcentage des ventes provenant de clients fidèles pour déterminer la solvabilité.

La société basée à San Francisco a été évaluée à 22,5 milliards de dollars de financement en janvier, selon le fournisseur de données PitchBook.

 


Developpez / Les Echos / MCP, via mediacongo.net
1483 suivent la conversation
2 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Prof. Dr.Robert KIKIDI | WE8J2GQ - posté le 24.09.2019 à 14:15

Dès l'origine du christianisme, la prédication apostolique a toujours enseigné aux chrétiens étant lumière du monde et sel de la terre, qu'aucune loi humaine ne peut prétendre légitimer les crimes: Des lois de cette nature, non seulement ne créent aucune obligation pour la conscience, mais elles entraînent une obligation grave et précise de s'y opposer par l'objection de conscience.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Prof. Dr.Robert KIKIDI | WE8J2GQ - posté le 24.09.2019 à 14:14

Dès l'origine du christianisme, la prédication apostolique a toujours enseigné aux chrétiens étant lumière du monde et sel de la terre, qu'aucune loi humaine ne peut prétendre légitimer les crimes: « Des lois de cette nature, non seulement ne créent aucune obligation pour la conscience, mais elles entraînent une obligation grave et précise de s'y opposer par l'objection de conscience.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Yahoo! réduit la voilure
left
ARTICLE Précédent : Chine: En pleine crise de coronavirus, un homme meurt d'hantavirus créant la panique sur les réseaux sociaux