mediacongo.net - Actualités - Ebola: La RDC va finalement utiliser le vaccin belge contre le virus



Retour Santé

Ebola: La RDC va finalement utiliser le vaccin belge contre le virus

Ebola: La RDC va finalement utiliser le vaccin belge contre le virus 2019-09-22
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/09-sept/16-22/ebola-vaccination.jpg -

La République Démocratique du Congo va finalement utiliser le vaccin produit par la firme belge Janssen Pharmaceutica, filiale de Johnson & Johnson, contre le virus Ebola alors qu’à l’heure actuelle, c’est un vaccin du groupe américain Merck qui est employé. 

Les autorités sanitaires de la République Démocratique du Congo ont annoncé samedi qu’elles envisageaient d’introduire un deuxième vaccin contre le virus Ebola.

L'équipe chargée de superviser la réponse au Congo contre Ebola n’a pas précisé quand exactement le vaccin J & J serait introduit. Il complétera un autre vaccin fabriqué par Merck, qui a été administré à plus de 225 000 personnes depuis août 2018.

Le vaccin J & J a été une source de controverse parmi les responsables de la santé congolais. L’ancien ministre de la Santé, Oly Ilunga, qui avait été privé de tout contrôle de la réponse au virus Ebola en juillet, s’est opposé à son utilisation, affirmant que son efficacité n’avait pas été prouvée - il a depuis été accusé d’avoir détourné des fonds destinés à la lutte contre le virus.

Mais dans un communiqué, Jean-Jacques Muyembe, responsable de la lutte contre le virus en RDC a déclaré que le vaccin était sans danger et qu’il était déjà en cours d’essai en Ouganda, pays voisin, et en Guinée, un pays de l’Afrique de l’Ouest.

« C’est un vaccin que d’autres pays utilisent déjà. Pourquoi ne pouvons-nous pas l’utiliser au Congo pour protéger notre population", a-t-il déclaré.

« Ce vaccin ne constitue pas un problème pour la population. Nous espérons créer un corridor de personnes immunisées contre le virus », a précisé M. Muyembe.

Selon le communiqué, les autorités de la lutte contre Ebola avaient l’intention de commencer par offrir le vaccin de Janssen prioritairement « aux commerçants qui franchissent fréquemment la frontière avec le Rwanda et aux populations vivant près de l’épicentre de l’épidémie »

Le vaccin J&J nécessite deux injections à huit semaines d’intervalle, contrairement au vaccin Merck, qui nécessite une seule injection.

L'épidémie actuelle d’Ebola a tué plus de 2 100 personnes depuis le milieu de l’année dernière, juste derrière l‘épidémie de 2013-2016 en Afrique de l’Ouest qui en a tué plus de 11 300.


Reuters / Belga / MCP, via mediacongo.net
1897 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : Crise cardiaque : habiter à un étage élevé diminue le taux de survie
AUTOUR DU SUJET

Equateur : la surveillance de la tuberculose impactée négativement par la Covid-19 et Ebola

Santé ..,

Ebola au Nord-Kivu : “D’ici-là, nous pouvons sortir de l’auberge” (Ministre provincial...

Santé ..,

Butembo : 2 personnes guéries d'Ebola quittent du CTE

Provinces ..,

Ebola : un cas de guérison signalé à Butembo

Santé ..,