mediacongo.net - Actualités - Fin de la visite officielle du Président Tshisekedi en Belgique (Synthèse) 


Retour Politique

Fin de la visite officielle du Président Tshisekedi en Belgique (Synthèse)

Fin de la visite officielle du Président Tshisekedi en Belgique (Synthèse) 2019-09-23
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/09-sept/16-22/Felix_Tshisekedi_poignee_de_main_avec_Didier_Reynders.jpg -

Le Président de la République Démocratique du Congo, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, a quitté Bruxelles le week-end, au terme d’une visite officielle et du travail en Belgique, du 16 au19 septembre. Il s’est rendu à New York pour participer à la 74ème Assemblée générale des Nations unies ainsi  qu’au sommet mondial sur le climat.

La visite du Président Tshisekedi en Belgique est la première qu’il a consacrée à l’Europe depuis son accession au pouvoir en janvier dernier, et aussi la première d’un Chef d’Etat congolais  dans ce pays depuis douze ans.

La curiosité et l’intérêt qu’a suscités ce déplacement ont été d’autant plus grands qu’il a permis de renouer des liens distendus depuis quelques années entre la RDC et la Belgique. Le nouveau Chef de l’Etat congolais est un Belgicain, terme qui désigne les Congolais résidant ou ayant vécu dans ce pays.

La visite du Président Tshisekedi avait deux objectifs à savoir politico-diplomatique et économique et sceller la normalisation des relations entre les deux pays, rassurer les opérateurs économiques belges quant à la disponibilité de la RDC de les accueillir.

Sceller la normalisation des relations bilatérales

Sur le plan politique et diplomatique, le Président congolais a eu des entretiens avec le Premier ministre belge  Charles Michel et d’autres membres du gouvernement fédéral. En compagnie de son épouse, Mme Denise Nyakeru, il a été également reçu au Palais royal par le Roi Philippe et la Reine Mathilde.

La visite de M. Tshisekedi a surtout été marquée par la signature, le 17 septembre, de  trois mémorandums, d’entente  par la ministre congolaise des Affaires étrangères, Mme Marie Tumba Nzeza, son homologue belge, M. Didier Reynders (libéral francophone) et le ministre belge des Finances et de la Coopération au développement, Alexander De Croo (libéral flamand).

Le premier mémorandum porte sur la tenue régulière des  consultations politiques bilatérales. Outre la remise en place d’ambassadeurs dans les deux pays, le document porte notamment sur la réouverture des consulats généraux belges à Lubumbashi et congolais à Anvers. Il prévoit aussi un appui à l’Ecole nationale de l’administration (ENA) de Kinshasa ainsi que la formation des diplomates congolais.

Le deuxième document concerne la poursuite de la coopération au développement belge en RDC et la consolidation des programmes en cours d’exécution, accompagnés d’un programme de transition. Le troisième mémorandum porte sur la relance de la coopération financière ainsi que sur la reprise de la coopération entre les Banques centrales des deux pays.

Au cours de sa visite officielle, le Président Tshisekedi  a déposé, le mardi 17 septembre, une gerbe de fleurs au tombeau du Soldat inconnu à Bruxelles et ravivé la flamme brûlant devant la colonne du Congrès, rendant ainsi hommage aux victimes des deux guerres mondiales et aux militaires décédés en mission de maintien de la paix.

Le Chef de l’Etat a également rencontré plusieurs leaders politiques belges, dont MM. Elio di Rupo, président du Parti socialiste et ministre-président de la Wallonie, Bart De Wever, bourgmestre d’Anvers et président de la Nouvelle alliance flamande (NVA), Wouter Beke, président de  Sociaux-démocrates flamands. Sur le plan européen, outre le Premier ministre belge Charles Michel, prochain président du Conseil européen, le Président Tshisekedi s’est entretenu avec M. Jean-Claude Juncker, actuel président de la Commission européenne.

Rassurer les opérateurs économiques

Affichant sa volonté d’entamer une « ère nouvelle de développement » de la RDC, le Chef de l’Etat a appelé les entrepreneurs belges à accompagner l’émergence du Congo.

Lors d’un discours devant plus de 150 hommes d’affaires belges et congolais réunis à l’invitation de la Fédération des Entreprises de Belgique (FEB), il a énuméré les actions envisagées : combler le déficit en infrastructures, développer les énergies renouvelables (solaire et hydro-électrique) et l’agriculture en sortant du « tout aux mines », favoriser les secteurs de la santé, de l’enseignement et de la formation professionnelle.

  1. Tshisekedi a également annoncé la création prochaine d’une agence de lutte contre la corruption disposant de « pouvoirs beaucoup plus larges » que ceux de son actuel conseiller spécial en la matière, « afin d’endiguer toutes les fraudes qui font que 80% des recettes échappent au Trésor» public.

« Nous sommes entrés dans une ère nouvelle de développement, qui passe par la paix et la sécurité. Le Congo d’aujourd’hui est un Congo qui se veut émergent, performant », a-t-il expliqué, en sollicitant  l’accompagnement de la Belgique.

« Dites-vous bien qu’en restant de côté, vous ratez aussi des opportunités », a lancé le Président aux opérateurs économiques belges, qui souhaitent pour leur part davantage de sécurité juridique, comme l’a rappelé le président de la FEB, M. Bernard Gilliot.

Par ailleurs, l’intérêt porté à l’agriculture a conduit le Président de la République à visiter le Centre Terra de l’Université de Liège à Gembloux. TERRA Teaching and Research Center est un centre unique en Belgique dédié à l’agriculture de demain, aux innovations et aux produits qui en résultent. Intégré à la Faculté de Gembloux Agro-Bio Tech de l’ULiège, TERRA est une unité de recherche et d’enseignement qui étudie et développe l’ingénierie biologique dans les domaines de l’agroalimentaire, de l’agriculture, de la biotechnologie, de l’environnement et de la foresterie.

Le Chef de l’Etat s’est aussi rendu à Anvers, à l’invitation des  responsables du port d’Anvers et du secteur diamantaire. Mercredi 18 septembre, il a rencontré à Bruxelles près de quatre mille membres de la communauté congolaise qui lui ont réservé un accueil délirant.


ACP / MCP, via mediacongo.net
3607 suivent la conversation
13 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Merlin Massamba Amba | Y7P79AW - posté le 25.09.2019 à 09:34

ngunda ebebisa mitu ya ba ngudeurs.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 24.09.2019 à 13:01

Nous regrettons qu'il n'a pas visité, ou nous montré les écoles dans lequelles il a étudié.

Non 3
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 24.09.2019 à 01:12

(suite). Les occidentaux, les crediteurs nous rençonent avec leurs empreints,par manque de volonter de nous aider. L'agence c'est une bonne chose, mais aussi persuader les gens par certains maut,par exemple, ne plus utiliser la parole détournement, mais vol, et toute personne condamné doit etre considerer comme un vulgaire voleur de rue. Nous pensons qu' etre appeler voleur est plus honteux qu'etre appeler détourneur. N'importe quel coin du congo, etre voleur ou moyibi,on fini par perdre son prestige.

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 24.09.2019 à 01:02

Franchement il n'y'a aucune raison de parler de succès de ce voyage. A propos de l'agence anticorruption, c'est une bonne chose,mais nous devons regarder cela comme une affaire interne. En Europe la corruption,et l'evasione fiscale est massive. certains pays arrivent a 300 milliards d'euros par an,donc en théorie ils n'ont pas des leçons aà nous donner. Seulement nous sommes les mendiants, les quemendaires,nous avons besoins deleur argent FMI,BM,et autres instituts. Ainsi,voler votre propre argent,l'argent que vous produiser avec vos moyens,mais pas notre argent.Conséquence pour un dollard d'empreint,nous restituons 3 dollards. Les occidentaux, les crediteurs nous rençonent avec...

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
lukaso2019 | OD7TVQW - posté le 24.09.2019 à 00:28

Trichekedi! Redites-nous encore ça pour que la vérité des urnes vous soit toujours favorable. Ne vous en défaites guère, sinon 2023 va vous filer entre les doigts. Trichekedi! N' est pas le nommé dont une frange parle? Trichekedi! Mais, ce n' est pas luba ça! Mais, qui a triché? Et qui a t-il évincé? Le pauvre! Pourquoi n' est-il pas capable d' éveiller la conscience de ses imaginaires 61% pour faire des maniféstations de gigantesques envergures pour contrer FATSHI? Lâche. Même Moïse KATUMBI vaut mieux que lui. Et Boketshu serait plus populaire que lui.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
lukaso2019 | OD7TVQW - posté le 23.09.2019 à 23:50

La grande majorité de mes prédécesseurs verbiaux sont ce qu' ils savent qu' ils sont. "coop". Voilà un mot qui sort de l' ordinnaire mais qui en réalité a fait vivre plus d' un dans "notre société" dépuis Mobutu avec le fameux article 15. Pour dire que quiconque a fais une coop qui a marché, s' est débrouillé. Bien sûr ici on parle des caisses et des finances de l' État. Mais, faudra-t-il se démander ou étaient les 15millions qui ont "disparus" , d' où proviennent-ils et à quoi étaient-ils déstinés? C' est là que nous allons arriver à dèterminer des responsabiltés et â avoir des moyens à engager pour élucider l' équation socio-politique qui s' offre à...

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 23.09.2019 à 17:16

EN CLAIR TSHILOMBO dit ceci: oui Kamerhe , la mystérieuse N..D.. et les autres se sont bien partagés les 15 millions de dollars appartenant à l Etat congolais. Mais dans "mon " Congo cela est légal.

Non 2
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | WQXM537 - posté le 23.09.2019 à 12:23

DIDIER REYNDERS: vous avez touché 1 million d'euros pour faire payer 10 millions à DEMOORLOSE et esquiver l'appel doffres pour la ouvelle ambassade belge à KINSHASA. Selon la loi du Congo de TRICHEKEDI, cela est legal.Tout s est passé sur un dossier du Congo donc la Belgique ne peu pas vous poursuivre!!! Dites merci à Félix sans oublier via son frère Thierry,de lui donner un petit 15pc de retrocommission sur les 1millions Euros

Non 2
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Habib Soloh | 33WTX4I - posté le 23.09.2019 à 11:34

Mais voila que cette presse partiale ne fait aucune allusion aux voitures brulees et aux congolais qui se sont mis en colere contre la tricherie ! Dommage !

Non 7
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sage | SD3Y66Q - posté le 23.09.2019 à 10:38

Felix est un habituédes COOP. Il est arrivé au pouvoir par un COOP et il ne peut que trouver légales, toutes les pratiques de COOP comme celles de son DIRCAB. C'est du vol et de la corruption doit-il comprendre.

Non 10
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sage | SD3Y66Q - posté le 23.09.2019 à 10:36

En appuyant et justifiant publiquement la corruption, TRICHEKEDI ne merite plus la confiance d'un seul congolais. C'est la goute d'eau qui a fait deborder le vase. Qu'il nous cite un seul article de loi qui consacre les retrocommissions comme des pratiques légales en RDC. Il n'y en a pas. C'est du vol, de l'immoralité et du détournement des fonds publics. Sous d'autres cieux TRICHEKEDI et son DIRCAB devraient demissionner. Ce qui est marrant c'est le fanatisme aveugle de nombreux congolais qui croient encore en TRICHEKEDI alors qu'au qutidien il nous prouve qu'il ne mérite pas notre confiance. Ravisez-vous, chers concitoyens.

Non 8
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Lwabeya Ntumba | LAAJN8T - posté le 23.09.2019 à 10:35

Félix Tshisekedi n'a jamais été élu par le peuple congolais. La CENI n'a jamais publié les résutats bureau par bureau. Il a été nommé à la suite d'un deal avec Kabila. La CENI n'a jamais publié les résultats bureau par bureau. Il doit être arrêté et traduit en justice pour que la paix revienne au pays. Ce n'est pas en mettant le pays sous tutele des Occidentaux que nous nous développerons.

Non 6
Oui 38
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sage | SD3Y66Q - posté le 23.09.2019 à 10:34

TRICHEKEDI se permet meme d'attaquer publiquement l'IGF alors que celui-ci n'a que très bien fait son travail. Il n'a jamais ordonné l'arrestation de Kamerhe pour prétendre qu'il s'est comporté comme un procureur. Il a remis son rapport au procureur et c'est normal. Par ces condamnations publiques, TRICHEKEDI montre la voie à suivre par une justice aux ordres. Est-ce celà l'Etat de droit?

Non 7
Oui 28
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Le député Claude Misare invite Félix Tshisekedi à proclamer l'état de siège dans la partie...

Provinces ..,

Le Gouvernement condamne les actes de violence entraînant mort d’hommes et dégradation des...

Politique ..,

Marches anti-Malonda: Tshisekedi exige que lumière soit faite sur les incidents pour que les...

Politique ..,

Fronde contre Malonda : REC/Kongo Central indexe les hommes de Dieu et appelle Félix Tshisekedi...

Provinces ..,