mediacongo.net - Actualités - Effondrement du pylône à Uvira : Orange prend en charge les dégâts causés



Retour Provinces

Effondrement du pylône à Uvira : Orange prend en charge les dégâts causés

Effondrement du pylône à Uvira : Orange prend en charge les dégâts causés 2019-10-05
Echos des entreprises
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/10-oct/01-06/orange_responsables.jpg -

Orange RDC assure la population et les familles des victimes de la prise en charge des dégâts causés par l'effondrement de son pylône, dont le décès de deux religieuses, vendredi 4 octobre, à Uvira dans le Sud-Kivu (Est de la RDC).

Au cours d'une conférence de presse tenue ce samedi à Kinshasa, le directeur général adjoint de Orange RDC Denis Banlier et le secrétaire général Steve Lusinde ont affirmé avoir contacté aussitôt la congrégation de sœurs Clarisses et son abbé pour leur assurer son soutien. 

« Aussitôt que nous avons appris la nouvelle, nous avons contacté notre directeur régional qui est basé à Bukavu pour avertir les autorités d’Uvira. Il a pris contact avec le maire de la ville, le chef de la police et également le patron du service de renseignements pour leur informer de la situation. Nous avons également contacté la congrégation. Nous avons rassuré à l'abbé que nous allons prendre en charge tous les dégâts matériels et humains causés suite à cet effondrement. Nous avons demandé au directeur régional de se rendre très tôt le matin pour collaborer à l’enquête qui a été ouverte par le procureur général. Nous avons contacté le ministre de tutelle et autres autorités qui interviennent dans notre secteur », a fait savoir Steve Lusinde.

En effet, deux religieuses de la congrégation des sœurs Clarisses sont décédées vendredi suite à l’écroulement d’un pylône d'Orange sur leur couvent. Cinq autres sœurs sont dans un état stable et suivent leurs soins dans un hôpital à Bujumbura (Burundi).

Le site abritant ledit pylone est actuellement sécurisé en vue d'épargner la population environnante d'éventuels accidents susceptibles de causer de nouvelles victimes, rassure Denis Banlier et d'ajouter, les enquêtes sont en cours.

« Au stade actuel, nos efforts sont concentrés sur les sujets médicaux pour nous assurer qu’il n'y a aucune crainte ou limite par rapport aux soins médicaux. Je pense que nous allons entrer en contact direct avec les familles des victimes. Nous collaborons avec toutes les autorités concernant la prise en charge de toute la logistique concernant les blessés. On s’est assuré que le site est sécurisé afin qu’il n’y ait pas de nouveaux accidents. Nous sommes ouverts à collaborer à l’enquête pour que toute la lumière soit faite ».

La société renseigne que des équipes techniques travaillent avec les experts dépêchés sur place en vue de réorienter le trafic vers ses autres antennes qui se trouvent à Uvira. Ce, dans la perspective de pallier les problèmes techniques causés par l'écroulement du pylone qui réduit de 10% sa couverture.

Djodjo Vondi
MEDIA CONGO PRESS / mediacongo.net
1494 suivent la conversation
2 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Mokili | 3MARRN3 - posté le 06.10.2019 à 18:34

La serie ne doit pas continuer... Les ingenieurs civils ont leur ordre . Il faut que le dossier soit froidement analysé et que desormais les charlatans ne puissent pas mettre leurs pattes dans le domaine technique...L'ordre des Ingenieurs doit ouvrir un bureau de controle des ouvrages et de projets.....

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 06.10.2019 à 12:52

Ça rappelle l'écroulement de cette tour industrielle sur un centre médical à limete. Et la série continuera...malheureusement.

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Le Festival Amani se tiendra du 13 au 15 février 2015 à Goma
AUTOUR DU SUJET

Uvira : deux présumés bandits arrêtés par le service spécialisé Sukola 2

Provinces .., Uvira, Sud-Kivu

Sud-Kivu: accusé d'avoir détourné 9 millions des caisses de la province, Claude Nyamugabo...

Provinces ..,

Sud-Kivu : les députés demandent au président Félix-Antoine Tshisekedi d’opérer des...

Provinces .., Bukavu, Sud-Kivu

Sud-Kivu: fin du conseil de sécurité présidé par le chef de l’Etat ce mercredi

Provinces ..,