mediacongo.net - Actualités - Deuxième Plan d’Action de Réinstallation (PAR) des personnes affectées par les travaux d’infrastructures hydrauliques de la ville de Matadi



Retour Echos des entreprises

Deuxième Plan d’Action de Réinstallation (PAR) des personnes affectées par les travaux d’infrastructures hydrauliques de la ville de Matadi

Deuxième Plan d’Action de Réinstallation (PAR) des personnes affectées par les travaux d’infrastructures hydrauliques de la ville de Matadi 2019-10-11
Echos des entreprises

RESUME EXECUTIF

Contexte

Le Projet d’alimentation en Eau potable en Milieu Urbain «PEMU» a été mis en place par la République Démocratique du Congo dans le cadre de son vaste programme pluriannuel de reconstruction des infrastructures et vise à augmenter substantiellement la production d’eau potable, qui est largement inférieure à la demande potentielle  et à réduire les pertes d’eau dans les réseaux de distribution et les branchements particuliers, pour subvenir aux besoins du plus grand nombre de citoyens en eau potable. Le PEMU initial qui est entré en vigueur en novembre 2009 a couvert les villes de Kinshasa, Matadi et Lubumbashi.
Suite aux résultats satisfaisants du PEMU initial et afin d’en consolider les acquis et d’en étendre les activités à d’autres villes de la RDC, le Gouvernement de la république avait sollicité et obtenu de la Banque mondiale (IDA) un Financement Additionnel au PEMU à hauteur de 166 millions de dollars américains.  Les villes concernées par le PEMU-FA sont : Kinshasa, Lubumbashi, Matadi et Kindu.
Concernant la ville de Matadi, les nouvelles activités prévues dans le cadre du Financement Additionnel au PEMU sont :

  • Réhabilitation de l’usine Fleuve (décanteurs, filtres et bâtiments d’exploitation), y compris conduite de refoulement,
  • Réhabilitation, renforcement et extension des réseaux secondaires et tertiaires 68,4 km (DN50 à 250) 
  • Report de 2 500 branchements particuliers.

Etant donné que la mise en œuvre de ces travaux laissait entrevoir des effets négatifs sur l'environnement et pourraient entraîner des déplacements économiques (des pertes de revenus ainsi que des restrictions d'accès aux ressources) ou physiques (déplacement définitifs ou temporaires des populations), la Cellule d'Exécution des Projets Eau (CEP-O) de la REGIDESO avait procédé à l’élaboration en Octobre 2017 d’un Plan d’Actions de Réinstallation (PAR) qui a été mis en œuvre avec l’indemnisation en avril 2019, de 170 personnes affectées  par les travaux.

Cliquez ici pour télécharger le Résumé complet - format DOCX (MS Word)

Cliquez ici pour télécharger le Résumé complet - format PDF


CEP-O
2040 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : MKTADVANCE SARL vient moderniser le paysage urbain en RD Congo
left
ARTICLE Précédent : Effondrement du pylône à Uvira : Orange prend en charge les dégâts causés