mediacongo.net - Actualités - Crash de l’Antonov 72: Une enquête sérieuse est attendue pour veiller à la sécurité du président



Retour Politique

Crash de l’Antonov 72: Une enquête sérieuse est attendue pour veiller à la sécurité du président

Crash de l’Antonov 72: Une enquête sérieuse est attendue pour veiller à la sécurité du président 2019-10-14
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/10-oct/14-20/crach_antonov.png -

L’énigme reste encore entière sur le crash, le jeudi 10 octobre 2019, d’un avion cargo Antonov 72 affrété par la présidence de la République. Jusque-là, les conditions de cet accident n’ont pas été élucidées. À bord de cet avion, quatre membres d’équipage et quatre autres faisant partie du personnel civil et militaire de la ceinture du président de la République. De go, une cellule de crise a été mise en place pour faire toute la lumière sur ce crash. En attendant les conclusions de cette enquête, rumeurs et supputations sont allées dans tous les sens.  Aux dernières nouvelles, relayées essentiellement par la radio Top Congo, on annonce la découverte, dans le territoire de Kole,  province du Sankuru, d’une épave d’avion qui  serait celle de cet Antonov 72. Dans le fond, ce crash pose le problème de sécurité pour le chef de l’État Félix Tshisekedi.

Encore un crash sur le ciel congolais. Le jeudi 10 octobre 2019, un avion cargo, de type Antonov 72, parti de Goma, chef-lieu du Nord-Kivu, avec à son bord quatre membres d’équipage et quatre membres du personnel militaire et civil, n’est pas arrivé à sa destination finale, à savoir Kinshasa. D’après le communiqué de l’Autorité de l’aviation civile de la RDC (AAC), la tour de contrôle a perdu tout contact avec l’aéronef, 59 minutes après son décollage. Pour un avion qui jouit d’une autonomie de vol de 6 heures, l’AAC a confirmé sa disparition jeudi soir, sans autres commentaires de sa part.

Il y a cependant une certitude : l’Antonov 72 affrété par les Forces aériennes de la RDC a bel et bien crashé quelque part sur sa trajectoire entre Goma et Kinshasa. Si l’avion était destiné à un vol commercial, l’accident pouvait bien passer inaperçu. Mais, pour ce cas précis, il s’agit d’un avion affrété par la présidence de la République, ayant à son bord le véhicule blindé du président de la République, son chauffeur de service et ses gardes rapprochés. Ce qui donne à cet accident toute son ampleur. En réalité, c’est le cœur du pouvoir qui est touché. À son retour, jeudi soir à Kinshasa, le président de la République est paru très abattu. La première dame, Denise Nyakeru, n’a pas non plus caché ses peines. Le couple présidentiel était traumatisé.

Après cet accident, les interrogations fusent de partout. C’est l’AAC qui a été la première à livrer l’information, sans jamais donner les premiers indices de la cause exacte de ce drame. 24 heures après, soit le 11 octobre 2019, une cellule de crise mise en place à la présidence a, dans un communiqué diffusé le même jour, brouillé davantage les pistes, laissant l’opinion publique dans le désarroi.

Quatre jours après cet accident, on ne sait donc pas dire avec exactitude ce qu’il s’est passé. Selon Top Congo, qui cite des sources locales de la province du Sankuru, une épave d’avion accidenté a été découverte dans un village situé à environ 80 km du territoire de Kole. Aucune source officielle n’a encore confirmé cette information. On sait néanmoins que le gouvernorat du Sankuru a alerté les autorités officielles, proches de l’enquête, pour explorer cette piste.

Entre Kasese, dans le Maniema, et Kole, dans le Sankuru, on se retrouve en face de deux pistes présentées comme probables endroits du lieu de crash de l’Antonov 72 affrété par la présidence de la République. Désemparée, l’opinion ne sait plus à quel saint se vouer. Elle craint que l’enquête sur cet accident ne révèle pas ce qu’il s’est passé exactement, après le décollage de cet Antonov, le 10 octobre 2019, depuis l’aéroport international de Goma.

La sécurité de Fatshi mise en cause

Quoi qu’il en soit, ce crash a quelque chose de particulier. Il  a touché le cœur du pouvoir d’État. Raison de plus pour qu’on fasse toute la lumière sur les causes exactes de cet accident. L’opinion a le droit de savoir – pour autant que c’est la sécurité du président de la République qui est mis en cause.

En attendant la version officielle des faits, on sait qu’à bord de cet avion  cargo, il y avait, outre le véhicule officiel du président de la République, son chauffeur de service et trois gardes rapprochés.

Pour toutes ces raisons, il ne faudrait pas que cette enquête se termine comme bien d’autres, c’est-à-dire en eau de boudin, sans que l’opinion ne découvre la vérité sur ce qu’il s’est réellement passé.

Les techniques modernes ont révélé qu’il y a moyen de reconstituer les faits qui ont amené à cet accident. Pour l’instant, la priorité est de repérer l’épave exacte de l’avion, avant d’entreprendre la recherche des boites noires qui serviront d’autopsie pour comprendre les causes exactes de l’accident. À en croire le communiqué de l’AAC, on sait que le pilote, deux ressortissants de l’Europe de l’Est, ne sont pas rentrés en contact avec la tour de contrôle la plus proche, probablement celle de Goma, le lieu de départ, pour signaler une anomalie technique. Ce qui rajoute un peu plus au mystère qui plane autour de ce vol.

À tout prendre, la cellule de crise, créée à cet effet, a un rendez-vous avec l’histoire. Elle a l’obligation de faire toute la lumière sur ce qui a précipité la chute brutale de cet Antonov 72. Il y va de la sécurité du président de la République. Objectif : que pareil incident ne se répète plus.


Le Potentiel / MCP, via mediacongo.net
16913 suivent la conversation
26 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Milord KABENGWA | DLI4Q6R - posté le 15.10.2019 à 07:27

Et si l'avion n'a pas fait crash mais a seulement disparu, détourné? Ce poste doit aussi être pris en compte. Après tout, s'il portait la voiture blindée du président, forcément il portait aussi d'autres choses de valeurs que les personnes à bord, les pilotes étrangers en particulier, pourraient avoir intérêt de détourner. Car comment expliquer qu'il y ait un crash mais deux pav d'avions Antonov retrouvé? Voire que l'un cherchait plutôt à atterrir? Et dans ce deux paves, pas de voiture blindée dedans ou aux enlentours...celle ci ne peut quand même pas être loin du lieux du crash ni se conduire tout seul pour ne pas y être? A mon avis, il y a lieu d'envisager aussi c...

Non 2
Oui 18
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 14.10.2019 à 20:07

c'est pourquoi dans plusieurs pays démocratique tout les autorités d'un pays ne peuvent pas ses déplacés comme dernièrement ou la quasi totalité du gouvernement et le président étaient tous au Vatican pour une simple cérémonie de promotion religieuse privée

Non 4
Oui 15
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 14.10.2019 à 16:58

Ce crash plutôt démontre l'état piteux de la sécurité de l'état congolais à plus haut niveau. L'avion appartient, assure-t-on à l'armée angolaise. Il est piloté par des russes avec un passé houleux de trafics criminels avec plusieurs années de condamnation et ce sont des ex soldats russes, sûrement des détachés ex kgb. C'est avec des gens pareils et un avion potentiellement truffé d'écoute espionne etc que cette fameuse logistique présidentielle se gère. Et on rêve que les amis occidentaux et leurs investisseurs vont courir en toute confiance se mettre à table avec un président tant idiot et naïf pour des choses sérieuses? Que nenni!

Non 15
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Kelo | YEFP96H - posté le 14.10.2019 à 14:55

En quoi le Crash de l'antonov 72 vieux de 40ans est lié à la sécurité du président ? Les présidents voyage avec les avions à marchandises (cargo)? Que les wewas cesse de nous distraire.que le président achète des vrais avions comme au Ruanda de Kagame. C'est n'était qu'un cercueil volant aux vues de tous.

Non 8
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
la perspicacité | 5LBBWWK - posté le 14.10.2019 à 14:15

la cause selon un temoin lors de l'embarquement serait la surcharge: le cargo a pris des marchandises tells que :les sacs des haricot,de pomme de terre,des colis de viande,des clendestins,...

Non 6
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 14.10.2019 à 13:56

Complot? Nous sommes le premier pays au monde en temps de paix, qui fait voyager son président dans un avion cargo. Le ridicule des congoalais, Rire ou pleurer? choix libre.

Non 3
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 14.10.2019 à 13:20

Un des facteurs qu'on ne prend meme pas en considération dans la discussion est celui humain.Quel est l'Etat des pilotes,ils étataient en bonne santé? , ils n'avaient pas du vodka, bièrre avant?. Combien des crashs qui sont dus aux erreurs humains ?

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KALUMBA | TR57OBY - posté le 14.10.2019 à 12:35

ANONYME | WSR79DE - BOKOMESANA BA COOP. Ici on nous parle de deux Ontonov72 kiekiekiekiekiekie nous sommes encore A la recherché de la VERITE', PAS DES URNES mais une deuxieme verite' kiekiekiekiekiekiekie seule Trichekedi, Hypolite Kanambe et peut etre la tour de control. Comme la verite' des urnes. seules Trichekedi, Kanambe, LA CENI te la cour constitutionelle connaissent la VERITE'.

Non 8
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
ANONYME | WSR79DE - posté le 14.10.2019 à 12:15

KALUMBA | TR57OBY - posté le 14.10.2019 à 11:32 :"J'ai l'impression que tu es très tribaliste, pour toi, toute personne qui émet une opinion favorable-selon toi- au Président Felix est un taliban - comme tu les appelle- Moi je ne le suis pas, je suis simplement objectif et je n'entre pas dans le débat CACH-FCC-LAMUKA. Je suis congolais et j'accepte ce que Dieu permet parce que Lui seul sait pourquoi IL le permet. Le tribalisme est une bassesse, d'où qu'il vienne.

Non 6
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Vrai Congolais | SBVC7PH - posté le 14.10.2019 à 12:12

Il y a des hainés qui s'acharnent sur l'élu de Dieu et Lui seul s'en occupera d'eux ! Bonne chance FASHIBETTON oza ya Nzambe Ce genre des choses arriverons toujours pour vous rendre encore plus fort et les autres HAINES n'auront que leurs yeux pour pleurer

Non 14
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Vrai Congolais | SBVC7PH - posté le 14.10.2019 à 12:02

Il y a des hainés qui s'acharnent sur l'élu de Dieu et Lui seul s'en occupera d'eux ! Bonne chance FASHIBETTON oza ya Nzambe Ce genre des choses arriverons toujours pour vous rendre encore plus fort et les autres HAINES n'auront que leurs yeux pour pleurer

Non 8
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Patriote | XQP1U1F - posté le 14.10.2019 à 12:00

SVP,POURQUOI ILS NOUS PARLE DE CRACHE AUSSI TÔT QU'IL NE DÉTERMINE PAS L'ENDROIT DU CRACHE. PARLER NOUS DE LA DISPARITION DE L'ANTONOV 72. LE CAS EST TRÈS LOUCHE EST TRÈS SUSPECT. LA VÉRITÉ FINIRA PAR S’ÉCLATER UN JOUR.

Non 0
Oui 32
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
willcow | KCTZP8R - posté le 14.10.2019 à 11:39

(suite) allons-nous ?. Que ceux qui sont appelés expert en aviation mettent à la disposition de la RDC des équipements capables de prendre en charge les avions sans le moindre disfonctionnement.

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
willcow | KCTZP8R - posté le 14.10.2019 à 11:38

Mes prédécesseurs, vous lire tous, l’un veut rien que la vérité, les autres parlent de renforcement de mariage FCC-CASH ; de deux épaves AN 72 et de déstabilisation de la RDC, mes compatriote si nous devons être objectif, il y a question de vie ou de la disparition total de tout un peuple/RDC. Sans être quelqu’un de l’aviation, les deux AN 72 ont-ils décollé au même moment, jour, heure pour en finir à un crash ? et vous conviendrez avec moi que la prise en charge d’un aéronef par la tour de contrôle va du décollage jusqu’à l’atterrissage, mais la RDC se fait toujours étranger. La RDC trou noir, à quelques kilomètres du décollage on perd le contact ; où...

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KALUMBA | TR57OBY - posté le 14.10.2019 à 11:32

ANONYME | WSR79DE - Voila le probleme des Congolais, vous interpretez trop mal. Montre mois sur quelle de mon commentaire je me moque des morts !? Je parle de vous les talibans et autorite' monsieur 15%Trichekedi. D'abord il a accede' au pouvoir par la fenetre, vous le connaissez tres bien vous tous les talibans. Rien ne changera sa position d'usurpateur et il le sait. Un jour il demadera pardon A MARTIN FAYULU ou la population pour le coop avec Hypolite Kanambe. Alors LA BASE A PARLE', QU'IL SUIVE LA VOLONTE' DE LA BASE, LA BASE VEUT LE DIVORCE kiekiekiekiekiekie OU est Kamerheon ????? DIRCAB trop silencieu et invisible, pourquoi ???

Non 5
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 14.10.2019 à 11:15

(suite),pour ses talibans cela devient l'occasion de relancer l'immage d'un martyre en future, en gestation, par forces obscures eecc. Faire croire au gens que l'avion est l'engin le plus sur dans le ciel c'est du cretinisme. Nous manquons du respect envers des milliers de mort dans ces genres d'accident. nous rendons unitile tout en enquete parceque nous supposons connaitre le vrai motif "sabotage,attentat à la vie de Tshilombo en geastation". Après tout il y'a des gens qui pensent que les tours gemelles avaient été abbatues avec des dynamites... Aux talibans l'enquete ne va rien changer déjà nous parlons d'une "enquete sérieuse", comme si d'en d'autres crashs on ne fout rien. Une...

Non 3
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
derekNk | 71RJVQY - posté le 14.10.2019 à 11:14

le congolais est passé maître en idiotie ! même quand la vie d'un président en exercice est engagé, il préfère en rire, pour cause de jalousie et iniquité ! Qui vs dit que s'il mourrait, le vôtre deviendra le président aimé ? et pourquoi devrions nous reculer tout le temps après 60 ans d’indépendance? Vos vautours (politiciens) que vous soutenez vont vous surprendre, puisque ce qu'ils font jusqu'à présent ne vs ouvrent guère les yeux !

Non 10
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 14.10.2019 à 11:09

Le problème est le crasch, d'un avion, des avions des Antonovs, et boeings 727 eecc Si maintenant nous voulons manipuler un peuple qui n'a pas d'instruments de compréhension tout est incopréhensible. Comme dit l'article, il s'agit de l'avion dont la parole" présidentiel" est plus important, puisque le peuple ne sait pas distinguer l'avion cargo et l'avion des passagers, qui se confond avec l'avion de transport. La parole présidentiel se confond avec le nom de Tshisekedi. Alors devant un peuple en misère, un président qui n'a rien apporté de neuf jusqu'à présent ,pour ses talibans cela devient l'occasion de relancer l'immage d'un martyre en future, en gestation, par forces...

Non 0
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sérieux | ITYD3Q5 - posté le 14.10.2019 à 11:04

Vous qui pensez que la perturbation du pouvoir de Félix TSHISEKEDI est une bonne chose, sachez que vous vous trompez parce que cela n'aura que pour effet de retarder davantage l'élan de développement de ce pays. Sauf un(e) sorcier(e) pourrait se réjouir de cela.

Non 13
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Patriote B. | RM6X4SU - posté le 14.10.2019 à 10:58

Quand le Président effectue les Missions à l'extérieur du Pays, les talibans ne rêvent pas la sécurité du Président...Et quand il se passe un crash d'un autre avion, on s'inquiète sur sa sécurité ! Et qui peut l'en vouloir dans ce pays ? Qui ne sait pas d'où il vient pour lui en vouloir aujourd'hui ? Et pourquoi trop s'agiter sur un pouvoir démocratiquement élu !

Non 7
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
ANONYME | WSR79DE - posté le 14.10.2019 à 10:57

KALUMBA | TR57OBY - posté le 14.10.2019 à 10:14: " On ne peut pas se rejouir de la mort d'un congolais, qui qu'il soit; cet évènement malheureux doit nous interpeller tous, il s'agit d'un malheur national parce qu'un ou plusieurs congolais sont morts. Cela ne doit pas te rejouir quelle que soit ta tendance politique. Moi j'apprécie ce que je trouve bon et je dénonce ce que trouve mal. C'est l'attitude que nous devons avoir: le Congo d'abord".

Non 2
Oui 16
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Un combatant | BE8KI5L - posté le 14.10.2019 à 10:54

LE PRESIDENT ASSURE SA SECURITE: Les plans de vol des avions présidentiels ne sont ni connus ni publiés. Donc le depart et l’arrivé sont la responsabilité du President et son son équipe de sécurité. Laisser deux pilotes Russes et leur Andonov 72 suivre l’avion du President est un manquement grave démontrant l’amateurisme de son cabinet. Les avions présidentiels sont gérés par les Forces Ariennes et ses pilotes.

Non 0
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Fortman1er | 68PXPJU - posté le 14.10.2019 à 10:21

Peuple veut la verite rien que la verite. On est fatigue avec les tueries. Le Peuple veut l'unite dela nation. La RDC n'est pas la propriete privee d'un individu ou groupe d'individus.

Non 0
Oui 31
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KALUMBA | TR57OBY - posté le 14.10.2019 à 10:14

Du theatre vraiment. Monsieur 15%Trichekedi Elilingi ya pamba va faire la tournee de l'Europe et Amerique pour renforcer le marriage FCC-CASH en demandant la levee des sanctions des mediocres de FCC mais ici les talibans brulent des pneus pour demander le divorce, BOKOMESANA kiekiekiekiekiekiekiekie FATSHI BETON EST DEVENU BIDON kiekiekiekiekiekiekie

Non 12
Oui 151
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Kingakati | U2LCKSK - posté le 14.10.2019 à 10:03

Entre Kasese, dans le Maniema et Kole, dans le Sankuru, l'épave de l’Antonov 72 se trouve où exactement ? Au moins on est informé qu'on a repéré deux épaves d'Antonov 72... Donc il y avait deux crash ??? Deux Antonov 72 affrétés simultanément par la présidence... On doit nous dire la vérité... sinon c'est du bluff ou un fake news... car il est anormal qu'avec toute la technologie moderne, depuis le 10/10, soit 4 jours après, on ne parvient pas à retrouver le vrai épave de l’Antonov 72 dont il est question ici...

Non 0
Oui 168
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
GERTRUDE TSHEZA | PCK5MGU - posté le 14.10.2019 à 09:56

Rendez-vous avec l'histoire! Distraction. L'histoire de ce pays est connue de tous. Les tentatives de destabilisation du pouvoir sont en général des montages au sein du pouvoir. De grâce, laissez le peuple tranquille. Au lieu de l'amener à se développer à partir de ses ressources locales, vous passez votre temps à voyager pour solliciter des aides extérieures en plongeant le pays dans des dettes interminables. Suivez l'exemple de Laurent Désiré Kabila sur cette question.

Non 18
Oui 28
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Crash de l’Antonov 72, la deuxième étape de l’enquête débute la semaine prochaine...

Société ..,

RDC : le pays des enquêtes sans suite

Société ..,

Crash de l'Antonov A72 : Le mystère demeure...

Société ..,

Antonov-72 : où en est l'enquête ?

Société ..,