mediacongo.net - Actualités - Environ 300 détenus seront libérés de la prison de Makala ce samedi 19 octobre



Retour Société

Environ 300 détenus seront libérés de la prison de Makala ce samedi 19 octobre

Environ 300 détenus seront libérés de la prison de Makala ce samedi 19 octobre 2019-10-18
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/10-oct/14-20/makaladtenu.jpeg -

Environ 300 détenus seront libérés ce samedi de la prison centrale de Makala en rénovation, a annoncé, sur TOP CONGO FM, Célestin Tunda Ya Kasende.

« Nous allons procéder à la libération des prisonniers qui remplissent les conditions à la prison de Makala. C’est dans le cadre du désengorgement des maisons carcérales en RDC », a expliqué le Vice-Premier ministre, ministre de la justice et garde des sceaux.

Amélioration programmée des conditions des prisonniers

Pour Célestin Tunda Ya Kasende, « une politique d’amélioration des conditions carcérales est planifiée et nous allons par exemple séparer les mineurs des adultes, en construisant des établissements de rééducation adaptés ».

En ce qui concerne l’alimentation et les soins de santé des prisonniers, « toutes les dispositions sont prises pour la gestion de ces questions », a souligné le gade des sceaux.

« Les prisons du pays seront rénovées et on a commencé par [celle de] Makala. Un plan d’extension est disponible pour ce lieu de détention. Des pavillons sont dejà rehabilités, six autres sont en cours de réhabilitation », a précisé Celestin Tunda Ya Kasende.

Pas de mort à la prison de Bukavu

Le ministre de la justice a aussi démenti l’information faisant état de la mort d’une dizaine de détenus à la prison de Bukavu au Sud-Kivu.

« Il n’ y a pas de mort à la prison de Bukavu. On a plutôt enregistré le décès d’un détenu de la prison de Kabaré », a-t-il assuré.

Jeudi, un mémorandum avait été remis qu gouverneur du Sud-Kivu par le personnel du principal centre de détention de Bukavu. Dans leur démarche, déclenchant la grève, le personnel soignant de la prison de Bukavu y déplorait 45 décès des détenus depuis janvier qu’il expliquait par une mauvaise politique en terme de prise en charge sanitaire des personnes incarcérées.

Le gouverneur du Sud-Kivu avait réagi en disant que ce dossier est « sous étude ».


Top Congo / MCP, via mediacongo.net
1243 suivent la conversation
2 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Salima | TTYVYQL - posté le 18.10.2019 à 15:13

Étonnant que mineurs et adultes sont détenus ensemble à ce makala! Il n'existe pas de maisons de rééducation des mineurs du type Egée de madimba des temps immémoriaux?

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
barça | C96ZEDB - posté le 18.10.2019 à 14:41

Quoi y'as pas commentateurs aujourd'hui pcq on a pas parler de Fatshi BETON, ah pauvre Congolais

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR