mediacongo.net - Actualités - L’ARCA en campagne de vulgarisation dans le Haut Katanga et le Lualaba



Retour Echos des entreprises

L’ARCA en campagne de vulgarisation dans le Haut Katanga et le Lualaba

L’ARCA en campagne de vulgarisation dans le Haut Katanga et le Lualaba 2019-10-28
Echos des entreprises
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/jobaof/2019/10-octobre/05/arca_191028_1_01.png -

L’Autorité de Régulation et de Contrôle des Assurances (ARCA), conduite au Grand Katanga par Alain Kaninda, le Directeur Général a.i et son équipe, s’est en province du 6 au 12 octobre dans le but d’informer le public de la libéralisation du secteur des assurances et de ses implications dans notre quotidien.

Aussitôt arrivée, à Lubumbashi, la délégation de l’ARCA est allée à la rencontre de la presse locale pour une conférence de presse. Alain Kaninda a fixé l’opinion sur l’objet de la mission dans le Haut-Katanga : « Nous avons décidé de commencer par ici notre travail de sensibilisation et de vulgarisation dans le Grand Katanga parce que cette province (Haut-Katanga) tire notre économie. »
Sans répit, le Directeur Général de l’ARCA a sensibilisé, notamment les autorités provinciales et les opérateurs économiques, et a partagé ainsi les nouvelles dispositions du cadre réglementaire en matière d’assurances dans notre pays.

La délégation s’est rendue au gouvernorat du Haut-Katanga pour présenter les civilités à l’autorité provinciale. En l’absence de Jacques Kyabula Katwe, le gouverneur en mission de service, c’est Jean Claude Kamfwa Kimimba, le vice-gouverneur, qui a reçu le DG a.i de l’ARCA : « Nous avons donc expliqué qu’aujourd’hui, c’est un secteur ouvert à plusieurs acteurs qui y travaillent et que la loi oblige tous les opérateurs économiques à prendre leurs assurances localement, c’est-à-dire en République démocratique du Congo.Ensuite, expliquer l’importance de la collaboration avec le gouvernorat pour son accompagnement dans les différents travaux que nous allons faire localement, ainsi que pour le contrôle dans le secteur des assurances. »a déclaré Alain Kaninda.

Avec les autorités judiciaires et policières de la province directement concernées, les échanges ont porté sur l’application du code des assurances : « Avec le procureur général qui est le patron du parquet dans le Haut-Katanga, nous avons discuté et expliqué notre démarche de sensibiliser les opérateurs économiques sur les prescrits de la loi et l’obligation qu’ils ont de respecter le principe de prendre les assurances uniquement en RDC. Il a apprécié notre démarche afin que lorsque le parquet devra se mettre en marche pour vérifier le respect de la loi, que personne ne prétende n’avoir jamais été informée. »

Deux ateliers ont été organisés à Lubumbashi. Le premier, sur « l’impact du code des assurances dans le secteur minier »à l’attention des opérateurs économiques, à l’Hôtel Grand Karavia, ; Le second,sur « les implications de la libéralisation du secteur des assurances en RDC » à l’intention des différents corps de métiers(police, avocats et  transporteurs), et la Fédération des entreprises du Congo (FEC).

Le 11 octobre, la caravane de l’ARCA s’est déplacée à Kolwezi dans le Lualaba. Après  l’audience auprès du Gouverneur Richard Muyej, une séance de travail à été organisée  avec les membres du gouvernement provincial, notamment le ministre des Finances, le ministre du Budget et leministre de l’Intérieur ; mais aussi avec le responsable de l’ANR, le premier président de la Cour d’appel, sous la conduite de Joseph Yav, le Directeur de Cabinet du Gouverneur te réunion n‘est que la phase préparatoire d’une série d’activités prochaines, prévues par l’ARCA dans la capital mondiale du Cobalt.


ARCA
1069 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Vodacom Best of the Best Class 2019: Gaz Mawete livre son expérience et encourage les candidats retenus
left
ARTICLE Précédent : Kibali dans la bonne voie pour atteindre, voire dépasser ses prévisions de 750.000 onces fixées pour 2019