Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 01 juillet
mediacongo
Retour

Société

Meurtre à la clinique Vijana, la famille accuse le ministre Makambo

2019-10-31
31.10.2019
2019-10-31
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/10-oct/28-31/makambodoly.jpg -

« Dolly Makambo a tué mon frère et c’est en complicité avec le médecin directeur de Vijana. Il s’appelle Matiti », Renate Ngoyi qui affirme qu’ils avaient été prévenu que l’AG abattu « était déjà une cible ».

Sur place depuis hier, l’hôpital observe un arrêt total de travail. Ce matin, la population a envahi les lieux et la Police s’efforce d’encadrer ce mouvement de colère. 

« Ils étaient en réunion et notre frère avait prévenu qu’il n’y prendra pas part pour raison de santé mais Monsieur Matitit l’a joint au téléphone pour lui dire que sa présence était necessaire », poursuit Renate Ngoyi.

À en croire la sœur de la victime, le médecin directeur de Vijana « était déjà au courant de ce plan contre notre frère » car, souligne-t-elle, « Matiti est aussi complice étant donné qu’il a sa part dans la spoliation de ce terrain ».

Le ministre provincial de l’Intérieur « a donné l’ordre d’exécuter note frère en pleine réunion », insiste Renate Ngoyi en pleurant.

« Alors que la réunion se poursuivait, Matitia avait désigné Belvis comme responsable et c’est comme ça qu’il a été embarqué de force par les gardes de Dolly Makambo », jusqu’à ce qu’il « soit abattu une fois jeté à bord du véhicule de la suite de ce ministre ».

« Même si nous réclamons justice, elle ne fonctionne pas en RDC »

« Dans ce pays, même si je réclame que justice soit faite, nous savons qu’elle ne fonctionne jamais », déplore Renate Ngoyi.

« Je n’ai rien à dire », regrette-t-elle en relevant le fait que depuis son affectation à cet hôpital, Belvis Kuku Ilo « n’a jamais été payé ».

Pour aller à son travail, « il nous fallait même payer son transport », précise la sœur de l’AG tué. 

« Nous avons appris que le médecin directeur de Vijana a été libéré depuis hier après son arrestation », annonce-t-elle.

Qui était Belvis Kuku Ilo?

Une autre sœur de la victime, Elsie Lotendo, précise que « Kuku Ilo Belvis, né en 1986 et qui venait de célébrer ses 33 ans, n’était pas marié mais était père de deux enfants, qui vivent à l’intérieur du pays ».

« Il était administrateur directeur de l’hôpital mais pas un médecin », indique sa famille qui renseigne que l’AG abattu hier « avait fait ses études à l’ISTM/Kinshasa et fini en 2017 ».

« Nous voulons que justice soit faite et que le commanditaire de ce crime puisse payer », espère-t-elle évoquant l’implication « des géants derrière cette affaire ».

« Nous voulons que cet État de droit soit appliqué », insiste-t-elle et de relever que « notre frère est d’ailleurs mort en luttant contre la spoliation de cet hôpital qui appartient à l’État ».


Top Congo / MCP, via mediacongo.
C’est vous qui le dites : 3 commentaires
8483 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


le peuple gagne touj @RCJWHGE   Message  - Publié le 31.10.2019 à 17:23
que justice soit faite

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Baylon @LN5Q8QJ   Message  - Publié le 31.10.2019 à 13:55
ET C'EST DE CETTE MANIERE QUE L'ASSEMBLEE PROVINCIALE S'EPOUMONNE POUR LAVER L'IMAGE D'UN ASSASSIN AYANT SAVEMMENT PREPARER SON COUT POUR SE GONFLER LES POCHES AUX MOYENS DE LA SPOLIATION DES BIEN DE L'ETAT. SES AVENTURESDU GENRE A RUINER LE PAYS TOUT EN MARTYRISANT SA POPULATION, NOUS EN AVONS TANT SOUPE ET CELA DOIT STOPPER. REACTION OBLIGE.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Serge Mputu @8ZUB9AY   Message  - Publié le 31.10.2019 à 13:38
Quand je lis les temoignages des gens, ca me serre le coeur! Pourquoi, nos policiers sont tombes si bas? Que s'est-il passe? Tuez des civils A bout portant Et les videos circulent, sur le net Eh bien la justice doit s'y mettre!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Elections: la Symocel présente des recommandations en vue des futurs scrutins
left
Article précédent « Rumble in the jungle » : c'était il y a 45 ans

Les plus commentés

Science & env. Insalubrité à Kinshasa : une amende de 50 millions de FC à toute personne qui va jeter des immondices sur la voie publique

18.07.2024, 11 commentaires

Politique Est de la RDC : l’UE préconise un « cessez-le-feu permanent »

18.07.2024, 7 commentaires

Politique Prorogation de la trêve humanitaire entre FARDC et M23 : « Les USA jouent le jeu de l'ennemi » (CVAR)

19.07.2024, 5 commentaires

Politique Crise au sein de l'UDPS : Augustin Kabuya sommé de démissionner dans 48 heures

19.07.2024, 4 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance