mediacongo.net - Actualités - Moïse Katumbi à Bunia: Ensemble disons « Stop tribalisme »



Retour Politique

Moïse Katumbi à Bunia: Ensemble disons « Stop tribalisme »

Moïse Katumbi à Bunia: Ensemble disons « Stop tribalisme » 2019-11-02
Provinces
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/10-oct/28-31/katumbi-moise-meeting-a-bunia.jpg -

En meeting populaire à la tribune officielle de Bunia, chef-lieu lieu de la province de l’Ituri ce vendredi 01 novembre, le président de la plateforme « Ensemble pour le changement », a déploré les atrocités perpétrées contre la population principalement en territoire de Djugu et Irumu.

Moïse Katumbi a demandé à la population de répondre à tous les politiciens demandant les nouvelles de l’Ituri que les choses vont mal.

« Que ça soit ministre ou qui que ce soit, dites leur que les nouvelles sont mauvaises en Ituri car les gens sont entrain d’être tués. C’est quand il y aura sécurité, emplois, route, courant et autres que nous parlerons de bonnes nouvelles », a-t-il lancé.

Ensemble disons « Stop tribalisme »

L’ex-gouverneur du Katanga a axé son discours sur la lutte contre le tribalisme en Ituri. « Vous devez dire stop au tribalisme si vous voulez voir cette province se développer. Accepter de vivre avec tous les Congolais. Qu'ils viennent de l'ouest, du sud ou du nord, ce sont vos frères », a-t-il affirmé. « En stoppant le tribalisme, nous allons faire avancer notre cité, nous aurons des investisseurs qui viendront créer des emplois chez nous. Et sans la paix, il n'y a pas d'emplois. L'argent n'aime pas les bruits, je vous en supplie », a-t-il rencheri. 

Dans son adresse, Moïse Katumbi Chapwe déplore la présence de plusieurs déplacés de Djugu en ville de Bunia après avoir fui l’insécurité dans leurs milieux de vie. A cet effet, il a promis de mener un plaidoyer en faveur du retour d’une paix durable à Djugu pour permettre le retour de toutes ces personnes déplacées et a appellé le gouvernement congolais ainsi que la communauté internationale à s’impliquer pour résoudre cette question d’insécurité en ituri. « On ne peut pas être déplacés dans son propre pays, c’est inconcevable », lance Moïse Katumbi.

Par ailleurs, le président d'« Ensemble pour le changement » a dénoncé la tracasserie militaire et policière dont sont victimes les populations sur différents axes routiers, ce qui ne facilite pas la bonne circulation des personnes et leurs biens.

Au plan politique, M. Katumbi n’a pas manqué d’évoquer la création très prochaine de son parti politique et a invité les ituriens à y adhérer massivement.

VISITE À L’ORPHELINAT SAINT KIZITO

 

Juste après la tenue de son meeting, Moïse Katumbi s’est rendu à l’orphelinat Saint Kizito géré par les sœurs de la charité maternelle, un établissement qui héberge des enfants non accompagnés ou ceux affectés par les violences armées.

Sur place, une enveloppe d’argent, dont le montant n’a pas été révélé à la presse, a été remise aux gestionnaires en vue d’appuyer l’alimentation de plusieurs dizaines d’enfants qui y sont accueillis.

Autre visite attendue, c’est celle qu’il pourrait effectuer au site des déplacés de Djugu, accueillis dans la concession de l’hôpital général de référence ainsi que dans celle de l’institut supérieur pédagogique, ISP Bunia.

La suite de son programme ce samedi prévoit la tenue d’une conférence à l’intention de tous les cadres de sa famille politique avant de poursuivre des audiences avec différents couches de la population.
Déjà la soirée de vendredi, il a conféré avec les représentants de différentes communautés de l’Ituri, les chefs coutumiers et les notables de l’UNADI avant de recevoir l’ONG catholique Caritas impliquée dans la gestion des dons en faveur des déplacés de guerre .

Sauf changement de dernière minute, l’honorable Katumbi devrait quitter Bunia le même samedi pour se rendre à Kindu dans le Maniema.


Oriental Info / Dépêches de la Tshopo / MCP, via mediacongo.net
4615 suivent la conversation
22 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Mampuya | T6L7OKA - posté le 03.11.2019 à 21:15

Shaka et milord Kabengwa 03 /11. ...Le probleme tribale,regionale eeccc vont disparaitre quand nous auront des hommes qu' ils faut aux places qu"ils faut. Le peuple ne regarde pas celui qui lui donne du travail et a manger. Le tribalisme surgit chaque fois que nous supposons qu' un politicien agit mal ou a mal travaille. Donc l'homme qu'il faut a la place qu'il faut.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Inconnito | DLI4Q6R - posté le 03.11.2019 à 00:26

(suite) Après celle du Pakistan et de l'Inde. Plus de 65000 personnes empreintent cette frontière dans tous le sens ( les congolais qui viennent au Rwanda et les rwandais qui viennent au Congo). Les enemis ne se visitent pas comme ça.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Inconnito | DLI4Q6R - posté le 03.11.2019 à 00:22

(suite) personnellement je connais un angolais de grands parents et parents angolais mais qui avaient des tentes et oncles au moanda. Il ne faut surtout pas oublier que l'afrique n'a pas été scindé suivant ses royaumes d'antant. Ce qui fait que des familles entières ont été séparées, obtenant des nationalités différentes selon qu'une partie est resté au Congo et une autre en Angola. Par ailleurs, l'inimitié entre rwandais et congolais n'était forgé que par Kabila pour les raisons vraies ou fausses qu'on n'a pas l'espace de les dires ici. Mais les peuples eux n'ont pas ces problèmes. Notre frontière avec le Rwanda(petite barrière à Goma) est la 2ème au monde après celle...

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Inconnito | DLI4Q6R - posté le 03.11.2019 à 00:11

(suite) j'aimerais dire que ce n'est pas parce qu'un voisin lorsque ses enfants lui demandent de l'argent et qu'il n'en a pas se met à présenter à ses enfants son organe génital, vous aussi devrait l'imiter pour vos enfants. C pour dire que tout n'est pas imitable. Il est claire que ces compatriotes n'ont pas assez voyager ou sont ignorant pour savoir que la problématique de la nationalité ne se pose pas qu'à l'est du pays. Dans toutes nos villes où tous nos territoires voisins des autres états, nous connaissons ce problème, Au moanda avec les angolais de Cabinda, il y a ce problème. Les kongo des deux cotês se confondent. Moi personnellement, je connais un angolais de père...

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Inconnito | DLI4Q6R - posté le 02.11.2019 à 23:56

Shaka merci de nous éclaircir pourquoi vous opinez de la sorte pour répliquer à l'ignorance que certains de nos compatriotes ont pour nous les gens de l'est. Personnellement, je ne suis pas digne de te juger. J'en ai ni la compétence ni la qualité. Bien qu'en reconnaissant que parfois l'oeil pour l'oeil et dent pour dent ou comme nous le disons nous le swahiliphone, dawa ya moto ni moto, ressoud parfois le problème parce qu'il crée l'équilibre, j'aimerai dire que ce n'est pas parce qu'un voisin si ses enfants lui demandent de l'argent et qu'il n'en a pas de met en présenter à ses enfants son organe génital, vous aussi devrait l'imiter pour tes enfants. C pour dire que tout...

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 02.11.2019 à 21:36

Moi j'ai étais traité à KIN plusieurs fois de rwandais par les taxi mans qui me provoqués sciemment parce que je parlais swahilis dans le taxis,une fois avec mon épouse un chauffeur avez refusez de me déposez près de chez moi bien que j'avais un bébé avec mon épouse,il pleuvait, le gars m'avait menacer traité de sale rwandais ,nous allons vous chassés bientôt de la RDC parce que je parlais swahilis avec mon épouse mais moi suis congolais comme un gars de l’Équateur ou de bandundu meme si je parle swahilis

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 02.11.2019 à 21:30

MILORD KABENGWA: fait un tour sur you tube ,facebook pour vous rendre comptent du tribalisme et c'est pas les gens du Maniema,Sud Kivu, Nord, Kivu,katanga,haut congo qui ses comportent ainsi, d'ailleurs ils sont peu nombreux en occident comme demandeurs d'asile,moi je ne fait que répondre agacé par cette méchanceté gratuite de certains congolais envers d'autres qualifiés systématiquement des Rwandais dès qu'ils défendent leurs points des vues ou préférence en RDC

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 02.11.2019 à 21:11

LUSTRATION DE L INCOMPETENCE de TSHILOMBO qui a dit en conseil de ministres, miser sur les recettes internes( PLUS SUR LES 85 MILLIARDS PROMIS.? Les recettes internes signifient SURTAXATION des opérateurs et citoyens.NON NON ET NON il faut travailller sur la balance des paiements et termes de léchange avec l extérieur... je sais que cela est trop haut pour THILOMBO mais au moins KAMERHE ,JOLINO MAKEKELE;BAUDOIN MAYO et BILLY KAMABALE eux comprennent ce que cela veut dire

Non 5
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 02.11.2019 à 20:54

TSHILOMBO lui sait QUI l a nommé et malgré parfois des tentations de se comporter comme un VRAI président et non un nommé à l'encontre des résultats des élections; malgré cela il voue une allégence servile au RAI*S KABILA.PREUVE ? Supplications permanente des occidentaux pour levée des sanctions,AUCUNE mention d'une justice pour ROSSY MUKENDI; DECHADE KAPANGALA;ASSASSINAT experts de ONU,re ouverture du procès CHEBEYA ETC...

Non 4
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Inconnito | DLI4Q6R - posté le 02.11.2019 à 20:15

Pour le reste que Shaka aime les bayakas et les bangalas en tant que ses frères et se permet d'injurier ou au mieux de pejorativer leurs tribus il y a contradiction dans cet amour, car si tu aimes qlqu'un tu dois avant tout le respecter et montrer ta considération envers lui. En parlant mal de son tribus, c n'est plus le respect ni la considération moins encore l'amour pour lui. Par ailleurs, ce n'est pas qu'un des ressortissant desdits tribus commet une faute que tout un tribus mérite mépris. C'est une erreur de ma part que Shaka doit chercher à corriger. Dans tous les tribus, toutes les nations, il y a des mauvais et des bons. C'est l'apanage ou le trait de toutes les sociétés...

Non 2
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Inconnito | DLI4Q6R - posté le 02.11.2019 à 19:59

Comme j'aimerai voir Katumbi au Bandundu ou à masimbadima...pour faire montre aux tribalistes de ce coin que la population congolaise en soi n'est pas aussi tribale comme ils le pensent car ce dernier sera accueillie. Qui vivra verra. Je soutien Katumbi.

Non 2
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 02.11.2019 à 18:45

Le problème de Hema et Lendu n'es pas tribale, mais culturel. Le meme problème Tutsi-Hutu au Burundi comme au Rwanda, mais transferé au Congo, oultre al problème éleveur , agriculteur. De meme le Kasai pillulent les sèminaires plus que n'importe quel province. Cela fait croire aux Kasaiens d'etre plus intelligents des autres jusqu'à prétendre qu'ils doivent diriger le Congo. Sont des vieilles vestiges nous enseigées par les Belges.

Non 2
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 02.11.2019 à 14:50

vous êtes mes frères les bayakas je vous aiment mais je déteste votre dérive actuel vers le tribalisme,moi j'étais a massimanimba,Kenge,Kikwit ces des gens très accueillant mais ce la diasporas qui salie ces personnes merveilleux de Bandundu par leur position tranchée sur la politique en RDC

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 02.11.2019 à 14:45

c'est un message a FAYULU et les bayakas c'est eux qui excellent dans le tribalisme en RDC avec leurs alliés Bangalas, il suffit de se rendre sur facebook ,you tube pour le constaté,leur messages haineux et insultant,comme un muyakas qui se permis de déchiré publiquement le drapeau de la RDC au consulat

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Vince Mutupeke | VJV8R63 - posté le 02.11.2019 à 13:16

Une bonne sensibilisation, un bon message contre le tribalisme, coup de chapeau monsieur le Président d'ensemble.

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 02.11.2019 à 12:04

Katumbi n'a rien dit de nouveau , par rapport a ce qui dit ou fait avant. Sont ces vieux problemes nous laisser par les colonisateurs emplifier par la misere, manque d' une reponse politique par les notables politiques et religieux.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Meso Mbuaki | 9KYSFK8 - posté le 02.11.2019 à 10:57

Je suis d’accord avec Katumbi. Et je le répète une fois de plus à nos frères de ce forum: Hama , Shaka, Kalumba et Congolais Lamuka , il faut arrêter avec la banalisation du tribalisme dans vos propos. Je constate aussi que chez Lamuka, Bemba a condamné le tribalisme dans son meeting à Sainte Thérèse, Muzitu dans une interview et Katumbi vient de le faire à Bunia.

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 02.11.2019 à 10:42

Partout dans le monde on forme d'abord un parti avec ideologie, programme et ambitions. Maintenant nous allons haranguer la foule mesurer sa popularite,jouer a la campagne electorale. A la fin du tour que va rester, pour le peuple rien pas meme la moindre idee sur le partie en gestation.

Non 2
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 02.11.2019 à 10:28

Shaka a déclaré être de maniema. Peut être qu'il se rendra à kindu lui aussi attendre l'enveloppe bourrée de dollars que katumbi distribue.

Non 2
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
bokolela | FZNBCEB - posté le 02.11.2019 à 09:31

mais shaka qui livré chaque jour le message tribales qui haï les gens de Bandundu et de l'équateur

Non 1
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
bokolela | FZNBCEB - posté le 02.11.2019 à 09:24

mais shaka qui livré chaque jour le message tribales qui haï les gens de Bandundu et de l'équateur

Non 1
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KISS KIBWE | XAL4HNS - posté le 02.11.2019 à 07:35

WA MU BIBLE MOISE L'HOMME FORT DU MOMENT

Non 2
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

2023 : C’est maintenant que Katumbi doit se prononcer !

Politique ..,

Création d'un grand parti par Moïse Katumbi: l'ARC se dit prête à emboîter le pas avec le...

Politique ..,

Jean-Bertrand Ewanga sur son probable retour à l'UNC/CACH : « On va voir la forme de cette...

Politique ..,

Moïse Katumbi crée son parti politique d'ici "l'année prochaine" (Moni Della)

Politique ..,