mediacongo.net - Actualités - Crash de l’Antonov 72, la deuxième étape de l’enquête débute la semaine prochaine (Ministre de l’intérieur)



Retour Société

Crash de l’Antonov 72, la deuxième étape de l’enquête débute la semaine prochaine (Ministre de l’intérieur)

Crash de l’Antonov 72, la deuxième étape de l’enquête débute la semaine prochaine (Ministre de l’intérieur) 2019-11-02
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/10-oct/28-31/crash-antonov-debris-de-l-antonov-a-kole-dans-le-sankuru.jpg -

« Après la découverte du lieu où l’appareil était tombé, il nous fallait sécuriser le site et le rendre accessible, parce qu’il s’agit d’un site marécageux qui, en plus, se trouve dans une forêt dense. Nous avons réussi à déblayer une piste pour permettre un accès assez, ne serait-ce que par moto.

Je peux vous confirmer, après l’exposé du ministre de la défense hier en Conseil des ministres que les enquêteurs arrivent sur place la semaine prochaine », a dit à TOP CONGO FM le Vice-premier ministre, ministre de l’intérieur qui pilote la cellule de crise mise en place au lendemain du crash par le Président de la République.

Les restes des corps découverts sur place au lendemain de ce crash ont été ramenés à Kinshasa et un travail d’identification est en train d’être fait, assure Gilbert Kankonde qui souligne par ailleurs qu’à ce stade, seuls les experts congolais mènent cette enquête.

« Nous avons l’expertise qu’il faut sur place, notamment nos services nationaux d’identification. La faculté de médecine de l’Université de Kinshasa a, à travers son département d’anatomie et pathologies, mis également à notre disposition quelques experts. Tous ces services vont nous aider à bien mener cette enquête. Mais s’il nous faut recourir à une expertise étrangère, nous n’hésiterons pas à demander comme lorsque la logistique de la Monusco nous a aidés à atteindre le lieu du crash »

Pour rappel, le jeudi 10 Octobre dernier, un avion militaire qui assurait la logistique présidentielle et avait à son bord quelques collaborateurs du Président Félix Tshisekedi, avait disparu des radars une cinquantaine de minutes après son décollage de Goma pour Kinshasa. Trois jours après, ses débris ont été retrouvés dans le village d’Okoto, territoire de Kole, dans la province du Sankuru.


Top Congo / MCP, via mediacongo.
1963 suivent la conversation
3 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Anonyme | J4TI6QP - posté le 03.11.2019 à 11:25

KANAMBE Hypolitte sa main noire est partout où les crimes du sang sont commis

Non 0
Oui 33
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 02.11.2019 à 21:18

es pilotes de cet ANTONOV, deux mafiosi, repris de justice, engagés comme mercenaires par TSHILOMBO, ont fait atterir cet avion dans une savane et après avoir éliminé les passagers congolais, ont été repêchés par un helicoptère M1 35 russe qui a filé vers son point de départ, un pays voisin de l EST avec plus de 300kg d'or et 2 tonnes de coltan dont on peut deviner le propriétaire...En interne on acuse une DAME d 'avoir monté le coup pour que le trésor ne profite pas aux "balubas"

Non 8
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 02.11.2019 à 19:06

Enquêtes interminables!

Non 2
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR