mediacongo.net - Actualités - Vital Kamerhe soumet les projets Inga III et port en eaux profondes au Forum d’investissements en Afrique



Retour Economie

Vital Kamerhe soumet les projets Inga III et port en eaux profondes au Forum d’investissements en Afrique

Vital Kamerhe soumet les projets Inga III et port en eaux profondes au Forum d’investissements en Afrique 2019-11-16
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/11-nov/11-17/kamerhe_vital_presse_19_000.jpg -

Vital Kamerhe, Directeur du Cabinet du Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo

Le directeur de cabinet du Chef de l’Etat, Vital Kamerhe, a soumis les projets de construction du barrage hydroélectrique d’Inga III et du port en eaux profondes de Banana, au Kongo central, à l’attention des investisseurs et autres hommes d’affaires, au Forum d’investissements en Afrique 2019,organisé en Afrique du Sud.

« La RDC a démontré que sa participation à ce Forum, n’était pas pour des discussions, mais plutôt pour présenter des projets viables aux investisseurs africains, asiatiques, européens, américains et d’autres continents », a déclaré jeudi 14 novembre 2019, à son retour à Kinshasa, Vital Kamerhe.

Il s’agit, a-t-il dit, des projets de construction du barrage hydroélectrique d’Inga III et du port en eau profonde à Banana, au Kongo central.

Pour Vital Kamerhe, « tant que Inga III ne sera pas construit (pourquoi pas jusqu’à Inga X pour certains) en vue d’atteindre 44.000 ou 150.000 mégawatts, l’Afrique ne va pas s’élever », paraphrasant ainsi le Président Félix Tshisekedi qui disait que le secteur de l’énergie est celui qui impulse les autres secteurs les plus importants pour faire de l’agro-industrie.

Il a fait savoir qu’il avait été agréablement surpris de constater qu’il y avait un projet sur Inga III avec 4.800 mégawatts entièrement financé par la Banque africaine de développement (BAD) pour un montant de 75 millions de dollars Us pour lequel les études sont terminées et que le début des travaux de construction ne dépend plus que des autorités congolaises.

Les consortiums chinois et espagnol, a-t-il indiqué, proposent séparément 11.000 mégawatts sans présenter les études de faisabilité, étant donné que pour 11.000 mégawatts, il faudra décaisser un montant estimé à 85 millions de dollars Us.

Vital Kamerhe a par ailleurs, annoncé la tenue, le 10 décembre prochain à Abidjan, en Côte-d’Ivoire, d’un « forum uniquement » sur Inga au cours duquel des ministres des Finances des pays intéressés et des investisseurs viendront boucler les 4.800 mégawatts pour un coût total de 6 millions de dollars.

La partie congolaise a expliqué aux experts de la Banque africaine de développement (BAD) et à tous les investisseurs que le fait de commencer avec les 4.800 mégawatts n’exclut pas que l’on arrive jusqu’à 11.000 mégawatts, a soutenu Vital Kamerhe, ajoutant que dans ce contexte, l’Afrique du Sud est déjà demanderesse de 5.000 mégawatts dépassant ainsi les 4.800 mégawatts, tandis que l’Angola qui n’a pas encore officialisé ses besoins, l’on croit savoir que sa demande sera consistante.

Il y a également des demandes internes, notamment au niveau du Katanga où le déficit, selon le ministre des Mines, se situe entre 3 mille et 4 mille mégawatts, a signalé le directeur de cabinet Vital Kamerhe, avant d’affirmer que l’Etat congolais ne déboursera aucun sous, étant donné qu’elle privilégie un partenariat public-privé.

Selon Vital Kamerhe, sa délégation avait présenté également à ce Forum, un projet de 780 micro-barrages réalisables en RDC identifiés et dont la cartographie a été remise à tous les investisseurs, d’une part, et d’autre part, elle a parlé aussi d’un projet de 76.000 villages en RDC qui peuvent s’auto suffire en énergie électrique.

Vital Kamerhe, qui a représenté le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshisekedi , était accompagné d’une délégation de membres du gouvernement et d’experts, à ce Forum.

Tenu du 11 au 13 novembre dernier à Johannesburg, ce Forum a été organisé à l’initiative de la Banque africaine de développement (BAD).

Port en eaux profondes de Banana au Kongo Centrale

Le projet de construction d’un port en eaux profondes de Banana, au Kongo central a été également présenté par la RDC à ce Forum d’investissements. Vital Kamerhe a rappelé que la dernière réunion du Conseil des ministres avait adopté le protocole signé dans le cadre de la construction du pont route-rail entre Kinshasa et Brazzaville et signifié qu’il ne s’agissait pas seulement de relier ces deux capitales, mais également de chercher à relier Dakar, au Sénégal ou Lomé au Togo jusqu’en Afrique du Sud par route.

« Il y a déjà un projet bancable pour la construction d’un pont sur le fleuve Congo et la construction des rails jusqu’à Ilebo », a dit Vital Kamerhe ajoutant que comme le Président Félix Tshisekedi Tshilombo ne veut pas encourager des investissements au détriment d’une partie de la RDC, il est tout à fait normal de débuter par le projet Banana, dans le cadre des réalisations des intérêts de la nation.

La première partie des 120 km de la route Banana-Boma, au Kongo central, a-t-il précisé, sera inaugurée en février prochain, une distance de 90 km étant déjà réalisée.


ACP / MCP, via mediacongo.net
2478 suivent la conversation
5 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Baylon | LN5Q8QJ - posté le 19.12.2019 à 16:02

CETTE FOIS-CI,15% DU DEBIT DU FLEUVE CONGO DANS L'OCEAN ATLANTIQUE SERONT EXIGES COMME RETRO COMMISSION. WAIT AND SEE.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
kap | DR16Q1Y - posté le 18.11.2019 à 07:11

KAMERHE AURA SA PART NATURELLEMENT, COMME UN GRAND HABITUE DE LA CORRUPTION SOUS SES DIFFÉRENTES FORMES EN RDC.

Non 1
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme! | ET86R2M - posté le 16.11.2019 à 17:16

COOP EKOMI LOIN EH! AH CONGO EKUFI SOLO BANDEKO!

Non 2
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 16.11.2019 à 15:37

DISTRACTIONS : LISEZ La Libre Afrique Point Be : Via sa société , Integrated Petroleum Congo enregistrée le 24septembre2019,le frère de Denise Nyakeru Nkana Joe Christian Nyakeru Ntalushika vient d achater de blocs pétroliers au GABON et Guinnée Equatoriale pour plus de 300 Millions de dollars... comme associé un Burundais Daniel Kilaru

Non 8
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 16.11.2019 à 15:32

Rembourse d abord les 15 millions de dollars QUE TU AS volé ET que tu fais sortir du pays par tes beaux parents indiens dont un a été arrêté dernièrement avec 2 millions de dollars à NDJILI et il a été ensuite libéré après avoir payé le COOPE DE 15PC de retro commission légalisée par TSHILOMBO

Non 7
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC-Ouganda: appel à cesser l'activité pétrolière autour du parc des Virunga
left
ARTICLE Précédent : Le Chef de l’Etat Joseph Kabila préside la réunion de l’équipe économique du gouvernement
AUTOUR DU SUJET

Kamerhe et l’Angola relancent l’intérêt pour Inga III

Economie ..,

Inga 3: le projet à polémique

Economie ..,