mediacongo.net - Actualités - Guinée-Bissau: Eliminé dès le premier tour, le président sortant accepte sa défaite



Retour Afrique

Guinée-Bissau: Eliminé dès le premier tour, le président sortant accepte sa défaite

Guinée-Bissau: Eliminé dès le premier tour, le président sortant accepte sa défaite 2019-11-29
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/11-nov/25-30/Jose_Mario_Vaz_vote_election.jpg -

José Mario Vaz, dans un bureau de vote à Bissau, la capitale. (© Getty Images)

Le président sortant de la Guinée-Bissau José Mario Vaz a reconnu jeudi sa défaite à la présidentielle de dimanche, affirmant au cours d’une conférence de presse qu’il en accepte les résultats.

Le candidat indépendant est arrivé au quatrième sur douze candidats lors du premier tour des élections présidentielles.

« Malgré les vicissitudes du processus électoral, malgré le grand nombre de citoyens empêchés de voter, parce qu’ils ne figuraient pas sur les listes électorales qui ont été annoncées 10 jours après la date limite légale, malgré le fait que des urnes avec des votes préalablement remplis sont apparues, malgré le fait que les bureaux de vote ont été annoncés 30 jours après la date légale, je reste fidèle aux idéaux de paix, démocratie et liberté qui ont toujours été mes principes et accepte tout résultat publié par la Commission électorale nationale (CNE), qui est l’organe de gestion électorale », a déclaré José Mario Vaz lors d’une conférence de presse tenue à son siège de campagne, jeudi.

Quid de son avenir politique? Le président sortant a déclaré qu’il se consacrera à une vie professionnelle « inspirée par la conscience tranquille ».

Pour l’heure, M. Vaz n’a pas donné de consigne de vote pour le second tour de l’élection présidentielle prévue le 29 décembre, laquelle opposera deux de ses anciens Premiers ministres Domingos Simões Pereira et Umaro Sissoko Embalo.

La campagne électorale pour le second tour commencera le 13 décembre.

Pour rappel, à l’issue du premier tour du 24 novembre, c’est le candidat du parti historique, le PAIGC, l’ancien Premier ministre Domingos Simoes Pereira (40,13%) qui est arrivé largement en tête. Il est suivi de Umaro Sissoco Embalo du MADEM G15, également ancien Premier ministre, avec 27,65%. Nuno Gomes Nabiam (APU-APDGB-PRS) arrive en troisième position avec 13,16%, devant donc le président sortant, José Mario Vaz, qui n’a récolté que à 12,41% des suffrages exprimés.


Face Afrique / MCP, via mediacongo.net
682 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : RDC: le Burundais Egide Mwéméro bientôt devant la justice militaire?
left
ARTICLE Précédent : En quête de nouveaux partenariats, Londres abrite ce lundi le « UK-Africa Investment Summit »
AUTOUR DU SUJET

Guinée Bissau: La cour suprême rejette l'appel de Simoes Pereira

Afrique ..,

Présidentielle en Guinée-Bissau : le perdant introduit des recours en annulation

Afrique .., Bissau, Guinée

Guinée-Bissau: Umaro Sissoco Embalo, l'opposant devenu président

Afrique ..,

Guinée-Bissau : Domingos Simões conteste les résultats

Afrique .., Bissau, Guinée