mediacongo.net - Actualités - Ebola : une nette reprise à la hausse avec 23 nouveaux cas en quatre jours !



Retour Santé

Ebola : une nette reprise à la hausse avec 23 nouveaux cas en quatre jours !

Ebola : une nette reprise à la hausse avec 23 nouveaux cas en quatre jours ! 2019-12-13
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/12-decembre/09-15/ebola_test_patient_19_0214.jpg -

Vingt-trois nouveaux cas de fièvre hémorragique Ebola ont été enregistrés en quatre jours dans l’est de la République démocratique du Congo, près de zones où la lutte contre l’épidémie est « paralysée » par l’insécurité, ont indiqué jeudi les autorités sanitaires.

Il s’agit d’une nette hausse des nouveaux cas, qui étaient tombés à « 10 par semaine », avait déclaré le 22 novembre à l’AFP le responsable congolais des équipes anti-Ebola Jean-Jacques Muyembe.

La flambée a été répertoriée entre dimanche et mercredi dans les provinces voisines de l’Ituri et du Nord-Kivu.

Dix nouveaux cas ont été enregistrés dans la seule journée de mardi au Nord-Kivu, à Mabalako. Six autres avaient été notifiés lundi, dont « trois tradipraticiens » (médecins traditionnels), selon le Comité multisectoriel de la riposte à l’épidémie (CMRE).

Mercredi, trois cas ont été notifiés dans le Nord-Kivu, dont un dans une localité -Biena- qui n’avait connu aucune notification depuis « 85 jours ».

L’activité de la riposte anti-Ebola est « paralysée » dans trois zones de santé (Beni, Biakato, Mangina) pour « des raisons sécuritaires », ajoute le CMRE.

Le 28 novembre, une chargée de la vaccination et deux chauffeurs ont été tués dans une attaque contre une installation des équipes anti-Ebola à Biakato (Ituri). Un policier a été tué dans une attaque simultanée à Mangina (Nord-Kivu).

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) puis l’ONG Médecins sans frontières (MSF) ont retiré leurs équipes non congolaises de Biakato.

« Ebola était en retrait. Ces attaques vont redonner de la vigueur à l’épidémie, et par conséquent plus de gens vont mourir », avait déploré le directeur général de l’OMS, le docteur Tedros Adhanom Gebreyesus, après la double attaque de Biakato-Mangina.

Jeudi matin à Kinshasa, huit confessions religieuses ont pris l’engagement « de sensibiliser les groupes armés et des jeunes qui s’attaquent régulièrement aux installations et aux agents de la riposte à la maladie à virus Ebola, en utilisant des canaux existants ».

C’est ce qu’a expliqué à la presse, Boniface Daegbo, responsable de l’organisation caritative catholique Caritas-Congo.

Au total, 2.210 personnes sont mortes de l’épidémie Ebola depuis la déclaration de l’épidémie le 1er août 2018.


AFP / MCP, via mediacongo.net
2338 suivent la conversation
1 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Salima | TTYVYQL - posté le 13.12.2019 à 12:58

C'était pourtant déclaré que ebola serait totalement éliminé en fin décembre! On n'entend que le silence y compris de celui qui en est devenu un primé, dr muyembe. Il y aura quoi maintenant comme excuses? On a même entendu que 5 cas ont été identifiés dans le maniema. Une incompétence notoire ou juste on veut justifier la présence des uns et des autres sur les terres minières du Congo?

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : Crise cardiaque : habiter à un étage élevé diminue le taux de survie
AUTOUR DU SUJET

L'épidémie d'Ebola serait enfin terminée

Santé ..,

Oly Ilunga promet de saisir la justice internationale après le refus par la Cour de Cassation de...

Société ..,

Beni: plus de 160 jours sans nouveaux cas Ebola en zone de santé de Mutwanga

Santé .., Beni, Nord-Kivu

Justice : Oly Ilunga va exercer « tous les recours pour rétablir son honneur et revendiquer sa...

Société ..,