mediacongo.net - Actualités - Destitution : Trump accuse les démocrates de "déclarer la guerre à la démocratie" 


Retour Monde

Destitution : Trump accuse les démocrates de "déclarer la guerre à la démocratie"

Destitution : Trump accuse les démocrates de "déclarer la guerre à la démocratie" 2019-12-17
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/12-decembre/16-22/trump_donald_19_0001.jpg -

Donald Trump, président des Etats-Unis d'Améique

Dans un courrier au vitriol, le président des États-Unis a assuré que "l'Histoire jugerait sévèrement" les opposants qui cherchent à l'évincer.

Donald Trump a accusé ce mardi 17 décembre la cheffe des démocrates au Congrès, Nancy Pelosi, de “miner la démocratie” dans un courrier au vitriol publié à l’approche de son probable renvoi en procès en destitution.

“En poursuivant cette mise en accusation infondée”, “vous déclarez une guerre ouverte contre la démocratie américaine”, a écrit le président américain dans un courrier officiel de six pages adressé à Nancy Pelosi. “L’histoire vous jugera sévèrement”, lui prédit-il.

La Chambre des représentants, contrôlée par les démocrates, doit voter cette semaine, peut-être dès ce mercredi 18 décembre, sur deux chefs d’accusation retenus en commission contre Donald Trump: “abus de pouvoir” et “entrave à la bonne marche du Congrès”.

“Investigations bidons” et “croisades vicieuses”

Le premier chef est “complètement fourbe, sans valeur et un produit de votre imagination”, poursuit le locataire de la Maison Blanche, qui est accusé d’avoir gelé une aide militaire destinée à Kiev afin de forcer le président ukrainien à annoncer une enquête sur Joe Biden, un de ses potentiels rivaux à la présidentielle de 2020.

Reprenant les grandes lignes de sa défense, Donald Trump assure à nouveau que son échange avec le président Volodymyr Zelensky -l’appel téléphonique estival qui est au coeur de la procédure- était “totalement innocent” et qu’il n’a exercé “aucune pression” sur Kiev. Quant au deuxième chef d’accusation, il est, selon lui “absurde et dangereux”.

“Vous êtes incapable d’accepter le verdict des urnes lors de la grande élection de 2016”, accuse encore le milliardaire new-yorkais, en se présentant comme la victime d’“investigations bidon”, “de croisades vicieuses” depuis trois ans.

En référence à un épisode sombre survenu aux États-Unis au 17e siècle, il estime avoir été moins bien traité dans la procédure en destitution “que les accusées dans les procès des sorcières de Salem”. Pour lui, le vote à la Chambre n’est “rien de plus qu’une tentative de coup d’État illégale et partisane”. Il peut toutefois compter sur la majorité républicaine au Sénat, qui sera chargé de le juger, pour échapper à la destitution.


AFP / Huffpost / MCP, via mediacongo.net
244 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Fifa : sanction alourdie pour Platini et Blatter ?
left
ARTICLE Précédent : Brésil : l'Amazonie brûle à nouveau
AUTOUR DU SUJET

Covid-19 aux États-Unis : l’épidémie hors de contrôle ?

Monde ..,

États-Unis : la Cour suprême autorise un procureur à accéder aux documents financiers de Trump

Monde ..,

Coronavirus : les Etats-Unis dépassent les 3 millions de cas (soit un quart des contaminations...

Monde ..,

Les Etats-Unis entament leur procédure de retrait de l'Organisation mondiale de la santé (OMS)

Monde ..,