mediacongo.net - Actualités - Nord-Kivu : la zone de santé de Kalunguta notifie deux cas d'Ebola après 63 jours de silence



Retour Santé

Nord-Kivu : la zone de santé de Kalunguta notifie deux cas d'Ebola après 63 jours de silence

Nord-Kivu : la zone de santé de Kalunguta notifie deux cas d'Ebola après 63 jours de silence 2019-12-26
Provinces
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/12-decembre/23-29/ebola_quarantaine_19_000.jpg -

Deux nouveaux cas d'Ebola viennent d'être notifiés dans la zone de santé de Kalunguta en province du Nord-Kivu, après 63 jours sans cas. Selon le bulletin d'information de ce mercredi 25 décembre 2019 du comité multisectoriel de la riposte contre Ebola, le premier cas est une fillette de 7 ans, vivante, vaccinée en 2018 et non listée comme contact.

Le début des signes remonte au 18 décembre 2019 avec comme date de période d’exposition du 01 au 14 décembre 2019 par la fièvre, l’anorexie, l’asthénie physique, les frissons, les douleurs abdominales et les vomissements.

Du 18 au 24 décembre, cet enfant était hospitalisé au poste de santé Kasinga/Mbunduku. Son évolution a été marquée par la survenue de gingivorragie et le melaena en date du 23 décembre 2019.

Cette patiente a été transférée le 24 décembre par mototaxi au poste de santé Avo dans l’aire de santé Kanyihunga. Elle était accompagnée de son père et de sa tante. L’alerte a été faite par l’équipe de recherche active et l’enfant a été transféré par ambulance au centre de traitement Ebola de Butembo après validation comme cas suspect. Elle a été confirmée le même jour.

Le deuxième cas confirmé est une fillette de 5 ans, vivante, non vaccinée et non listée comme contact. C’est la sœur du premier cas. Les signes ont commencé le 18 décembre 2019 avec comme période d’exposition du 01 au 14 décembre par la fièvre, l’anorexie et les vomissements.

Le 19 décembre 2019, cet enfant était à domicile et sans traitement. Elle a été hospitalisée et gardée par sa mère au dispensaire Mbukudu du 20 au 24 décembre pour être transférée le 24 décembre au poste de santé Avo dans l’aire de santé Kanyihunga suite à l’aggravation des signes et la survenue de la diarrhée, les arthralgies et le melaena. Elle était accompagnée de son père et de sa tante par mototaxi.

Elle a été transférée, après validation comme cas suspect, par ambulance au CTE de Butembo au même moment que sa sœur (la fillette de 7 ans). Elle a été confirmée cas Ebola le même jour. Les investigations autour de ces deux cas se poursuivent afin d’établir leur source de contamination précise ce document, qui ajoute qu'au total 15 contacts ont déjà été pré-listés autour de ces cas.

Delphin Mupanda (Correspondant à Beni)
MEDIA CONGO PRESS / mediacongo.net
1849 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : Crise cardiaque : habiter à un étage élevé diminue le taux de survie
AUTOUR DU SUJET

L'épidémie d'Ebola serait enfin terminée

Santé ..,

Oly Ilunga promet de saisir la justice internationale après le refus par la Cour de Cassation de...

Société ..,

Beni: plus de 160 jours sans nouveaux cas Ebola en zone de santé de Mutwanga

Santé .., Beni, Nord-Kivu

Justice : Oly Ilunga va exercer « tous les recours pour rétablir son honneur et revendiquer sa...

Société ..,