mediacongo.net - Actualités - Nord-Kivu: des officiers militaires FARDC et notables locaux appuient la milice NDC/Rénové (Experts de l’ONU)



Retour Provinces

Nord-Kivu: des officiers militaires FARDC et notables locaux appuient la milice NDC/Rénové (Experts de l’ONU)

Nord-Kivu: des officiers militaires FARDC et notables locaux appuient la milice NDC/Rénové (Experts de l’ONU) 2020-01-07
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/1-janvier/06-12/milice-mai-mai-du-ndc.jpeg -

La milice Maï-Maï de Nduma Défense of Congo Rénové (NDC/Rénové), un groupe armé actif dans le territoire de Masisi et Rutshuru (Nord-Kivu) continue de recruter des combattants et de croître, ont révélé les experts de l’ONU dans un rapport dont copie est parvenue à Radio Okapi lundi 6 janvier.

Dans leur rapport, présenté le 22 novembre 2019 au comité du Conseil de sécurité de l’ONU, ces experts affirment également que cette  milice Maï-Maï a co-existé avec les forces armées de la RDC (FARDC) et recevrait des armes et munitions de certains officiers congolais.

Selon les experts de l’ONU, ce groupe armé est opérationnel malgré le mandat d’arrêt émis contre Guidon Shimiray Mwissa, chef du NDC/R, par l’auditorat militaire supérieur près la cour militaire opérationnelle du Nord-Kivu.

A Pinga, ont-ils poursuivi, dans le territoire de Walikale, les miliciens de NDC/Rénové ont cohabité avec les FARDC.

A Buabo, dans le territoire de Masisi, les forces armées congolaises et ce groupe armé ont mené des opérations militaires conjointes contre l’APCLS (Alliance des patriotes pour un Congo libre et souverain) de Janvier Kalahiri.

Se fiant à l’une des vidéos tournées en juin-juillet 2019 et à la fin décembre 2018 mettant en exergue une source connaissant bien le NDC-R, le groupe d’experts onusiens a révélé dans leur rapport que les deux parties auraient même coexisté à une certaine période à Pinga dans le territoire de Walikale, indique-t-on. Citant l’officier du NDC-R, le rapport note « qu’au moins deux mortiers de 82 mm et une mitrailleuse lourde de 12,7 mm faisaient partie du matériel livré au NDC-R à Kashuga ».

Ce qui, d’après les experts onusiens, confirme le fait que cette milice recevrait des armes et munitions de certains officiers congolais. Outre cela, des uniformes militaires avaient été achetés préalablement auprès des Fardc et que les combattants du NDC/R auraient ultérieurement intégré les Fardc, rapporte la même source. « Le fait que certains membres des Fardc aient transféré des armes lourdes à un groupe armé, en l’occurrence au NDC-R, est particulièrement préoccupant, notamment parce que ces armes risquent d’être employées dans une zone civile densément peuplée », dénonce le groupe d'experts de l‘ONU qui évoquent une violation manifeste de l’embargo sur les armes.

Selon les témoignages recueillis sur le terrain par les experts de l’ONU, en mai 2019 les combattants de Guidon avaient passé une journée dans une position des FARDC près du village de Mukohwa, et que le 10 mai 2019, des membres des FARDC avaient remis cinq boîtes de munitions à des éléments du NDC-R, basés à Loashi, dans le territoire de Masisi. 

Par ailleurs, le rapport note que ce groupe armé est opérationnel malgré le mandat d’arrêt émis contre son leader, Guidon Shimiray Mwissa, par l’auditorat militaire supérieur près la Cour militaire opérationnelle du Nord-Kivu. 

Le NDC/R continue de recruter sous la bénédiction de notables de la région

Toujours selon les experts de l’ONU, le NDC/R continue de recruter. Le 7 septembre dernier, Guidon Shimiray Mwissa a présidé à Pinga, dans le Walikale, une cérémonie marquant la fin d'une formation militaire où près de deux cent cinquante nouveaux combattants venaient d’intégrer ses rangs. Certains notables Nyanga et Hunde de Pinga auraient même contribué à l’effort de recrutement en faisant campagne auprès des jeunes.

Et, à en croire le projet Kivu Security, cette milice a étendu ces dernières années sa zone d’influence au sud du territoire de Lubero où elle est impliquée dans l’activité lucrative du commerce de l’or dans des zones auparavant contrôlées par les FDLR et l’Union des patriotes congolais pour la paix de Lafontaine.

Le porte-parole de l’armée, général major Léon Richard Kasonga, promet de répondre à ces allégations après la lecture dudit rapport de l’ONU.


Radio Okapi / Adiac-Congo / MCP, via mediacongo.net
4127 suivent la conversation
10 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

TIIIII OKOLELA | 3LUJNN3 - posté le 07.01.2020 à 14:13

La RDC est entourées des 9 voisins; parmi tous ces 9 voisins l'on trouve toujours le même peuple qui sont de part et d'autres, Alors cette partie de Kivu est elle une MALEDICTION pour la RDC????????? Il y a beaucoup des traîtres dans cette partie, Des MAI MAI, est ce que dans les 26 provinces de la RDC ceux qui ont des fétiches des guerres ne ce sont que les Kivusiens????? Et la seul partie de la RDC ayant plus de Richesse c'est seulement Kivu??????

Non 2
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
TIIIII OKOLELA | 3LUJNN3 - posté le 07.01.2020 à 13:55

Les Kivusiens doivent faire attention!!!! Ils font de l'argent en tuant leurs propres frères et l'exploitation des minerais, puis c'est toujours dans cette coin du pays où plus de 75% des aides internationaux, des financement des ONG locales, des actions du gouvernement Congolais sont concentrées au détriment des autres provinces. Un jour viendra où d'autres provinces qui sont considérées comme abandonnées exigeront un référendum pour se séparer de cette partie du pays où il y a plus des complices pour l’appauvrissement du Congo.

Non 5
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
RAISON | SHQT266 - posté le 07.01.2020 à 11:47

Pourquoi ces experts de l'ONU font état de leur rapport contre ces Mai Mai et non contre les Rebelles Ugandais et Rwandais qui endeuillent les familles à Beni. Ce comportement de l'ONU semble soutenir les tueries de Beni car ces Mai Mai combattent ces rebelles Ugandais et Rwandais.

Non 0
Oui 28
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Antoine | GNF1HEC - posté le 07.01.2020 à 11:45

Oui, c'est bien bon de citer "des officiers des FARDC" mais le mieux serait de les nommer pour faciliter des poursuites au lieu de se limiter à des rapports qui n'aboutissent qu'à des seules lectures puis dans les placards.

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Ananie | PXV9MLR - posté le 07.01.2020 à 10:14

Expert de l'ONU, rien a dire sur l'appui de la monusco a Nkunda et les rebelles de l'Ituri? Rien a dire sur le traffic de matiere premiere par la monusco? C'est tjrs la meme histoire, comme les FARDC content en puissance, il faut creer une histoire pour les destabiliser. Ns connaissons que votre inquietude se fonde sur les pertes imposees aux FDLR. Si NDC a contribue a defaire les FDLR, je ne vois pas ou est le probleme. Au cameroun, il y a les comites de vigilence qui o font des operations avec l'armee, et personne au monde ne l'a denonce.

Non 0
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sage | SD3Y66Q - posté le 07.01.2020 à 10:11

Cependant NDC est une milice d'auto-defense des populations autochtones contre des hallogenes venant du Rwanda et de l'Ouganda. Normal que tout officier congolais soit tente de les appuyer. Pourquoi cet acharnement de l'ONU contre des citoyens qui s'organisent pour combler le vide cree par l'absence de l'Etat et se proteger des affres des envahisseurs etrangers?

Non 2
Oui 43
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
askots | AJTBIE6 - posté le 07.01.2020 à 09:34

De quel pays est ce drapeau qui ressemble à celui de l'EI

Non 1
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
askots | AJTBIE6 - posté le 07.01.2020 à 09:31

"dénonce le groupe d'experts de l‘ONU qui évoquent une violation manifeste de l’embargo sur les armes"... Embargo d'armes seulement contre la RDC?

Non 0
Oui 15
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
John Mwana Congo | GILUZGG - posté le 07.01.2020 à 08:35

Je croyais que le sage était sage, malheureusement, comme tous les lamukistes, il raisonne de travers.

Non 99
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sage | SD3Y66Q - posté le 07.01.2020 à 08:21

Nous n'en voulons pas a ces officiers ou a ces autorites locales. Nous en voulons a Triche-kedi. Ou il est un chef qui sait punir ou il est est un chien sans importance aucune. Il s'appelle chef supreme des FARDC alors pourquoi ne remet-il pas l'ordre dans cette armee? De par son immobilisme il est le complice numero 1 de ces milices.

Non 10
Oui 49
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Le Festival Amani se tiendra du 13 au 15 février 2015 à Goma
AUTOUR DU SUJET

Dixième journée de suite sans nouveau cas confirmé d’Ebola au Nord-Est de la RDC

Santé ..,

Goma: 3 personnes mortes suite à l’écroulement d’un mur au quartier Les Volcans

Provinces ..,

Covid-19 : 5 jours sans nouveau décès et une létalité revue à la baisse avec un taux de 8,5 %

Santé ..,

Nord-Kivu: le Gouvernement provincial met Goma en confinement pendant 14 jours

Provinces ..,