mediacongo.net - Actualités - Cérémonie d'échange de vœux: le PPRD en faveur de la révision constitutionnelle



Retour Politique

Cérémonie d'échange de vœux: le PPRD en faveur de la révision constitutionnelle

Cérémonie d'échange de vœux: le PPRD en faveur de la révision constitutionnelle 2020-01-09
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/1-janvier/06-12/PPRD_ceremonie_message_voeux.jpg -

Sans ouvrir prématurément le débat sur les dispositions à modifier, le Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD) s'est limité le 8 janvier, lors de la cérémonie d'échange de voeux entre ses cadres, à évoquer notamment la délicate question de l’élection des gouverneurs par les Assemblées provinciales et leur contrôle parlementaire, mais aussi la rationalité économique de l’élection des députés provinciaux au scrutin universel direct.

La problématique de la révision de la Constitution est encore au cœur de la chronique politique. Après que le chef de l'Etat, Félix-Antoine Tshisekedi, l’a évoquée dans son dernier discours devant les deux chambres du Parlement réunis en congrès, c’est au tour du Parti du peuple pour la reconstruction et le développement (PPRD) de la remettre dans l’air du temps. Emboitant le pas au chef de l'Etat qui avait, à l’occasion, invité les élus du peuple à réfléchir sur un probable rétablissement de deux tours de la présidentielle, le PPRD estime que l’heure est venue de cogiter sur la délicate question de l’élection des gouverneurs par les Assemblées provinciales et leur contrôle parlementaire.

« Sans ouvrir prématurément le débat sur les dispositions à modifier, nous pouvons nous limiter à évoquer par exemple la problématique de l’élection des gouverneurs des provinces par les Assemblées provinciales et leur contrôle parlementaire, la rationalité économique de l’élection des députés provinciaux au scrutin universel direct, le coût financier des élections et de la mise en place des institutions locales, municipales et urbaines », a indiqué le secrétaire permanent du PPRD, Emmanuel Ramazani Shadary, le mercredi 8 janvier, lors de la cérémonie d’échange de vœux au siège du parti.

L’ex-challenger de Félix Tshisekedi à la présidentielle de décembre 2018 estime qu’il faille procéder à certains ajustements pour éviter l’instabilité des institutions provinciales avec des motions à l’emporte pièce qui mettent en mal les exécutifs provinciaux en empêchant leur fonctionnement harmonieux. La déchéance, au cours de l’année 2019, de quatre gouverneurs par leurs Assemblées provinciales respectives dénote, d’après le PPRD, d’un dysfonctionnement qui mérite d’être corrigé.

L’heure est donc venue de retoucher la Constitution, s'est convaincu Emmanuel Ramazani Shadari qui pense que certaines dispositions de la loi fondamentale devenues anachroniques ont été motivées par des raisons qui ne seraient pas profitables à la République à l’heure actuelle. « Quant aux réformes touchant à la Constitution, il n’est un secret pour personne que notre loi fondamentale, adoptée en 2006, contient de nombreuses dispositions que les spécialistes qualifient des dispositions handicapantes, car elles étaient dictées par des élans des rancœurs vis-à-vis de notre pays et des règlements de comptes inexplicables. Nous n’en sommes plus là aujourd’hui, quoiqu’il y ait encore des survivances résiduelles qui ne devraient guère nous affoler », a-t-il précisé devant ses pairs du parti qui ont marqué leur adhésion à ce projet de révision constitutionnelle par des applaudissements nourris.

Alain Diasso
Adiac-Congo / MCP, via mediacongo.net
3000 suivent la conversation
6 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Mind | CB5GLJ1 - posté le 10.01.2020 à 17:19

Qui croyait prendre et finalement pris!!! Qui vivre vera. Shadari oyeee et le P (Pain) P (Pour) les R (Ruses) et les D (Detraques).....

Non 2
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
My account | JUSMYLK - posté le 10.01.2020 à 11:18

Je recommande mse freres que nous devons travailler pour la disparition de ce parti fatome le PPRD ou FCC.

Non 2
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
My account | JUSMYLK - posté le 10.01.2020 à 09:55

Avec toutes les preuves et experiences du passé je doute fort que le salut peut venir du PPRD ou FCC, les preuves sont palpable. Retener mes freres, tout ce que ces gens font n'est rien d'autre que pour chercher comment servir Kabila pas autre. Modifier la constitution? qui cherche a la modifier? Vous aviez dejas tenter et ce n'etait que pour vos interet et non du peuple; vous aviez annuler le debat face a face des candidat, anuller le deuxieme tour des election....et quoi encore? dans tout cela, ou etait l'interet de la population? ce que vous chercher, c'est forcer le retour de Kabila, et quesque serra Kabila au retour dans ce pays? Il viendra accomplir quoi qu'il a laisser innachevé?...

Non 2
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
My account | JUSMYLK - posté le 10.01.2020 à 05:10

Avec toutes les preuves et experiences du passé je doute fort que le salut peut venir du PPRD ou FCC, les preuves sont palpable. Retener mes freres, tout ce que ces gens font n'est rien d'autre que pour chercher comment servir Kabila pas autre. Modifier la constitution? qui cherche a la modifier? Vous aviez dejas tenter et ce n'etait que pour vos interet et non du peuple; vous aviez annuler le debat face a face des candidat, anuller le deuxieme tour des election....et quoi encore? dans tout cela, ou etait l'interet de la population? ce que vous chercher, c'est forcer le retour de Kabila, et quesque serra Kabila au retour dans ce pays? Il viendra accomplir quoi qu'il a laisser innachevé?...

Non 1
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Serge Mputu | 8ZUB9AY - posté le 10.01.2020 à 05:01

Meme si la 4ieme republique viendra un peu plus tard mais on doit deja y reflechir! C'est vrai que pour l'heure on se contentera juste d'une revision de la constitution... Le temps de preparer une quatrieme!

Non 1
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Serge Mputu | 8ZUB9AY - posté le 10.01.2020 à 04:56

Moi je vais plus loin! Je voudrais bien d'une quatrieme republique, et d'une nouvelle constitution carrement! Au lieu d'une revision, de la constitution: pourquoi ne devrons-nous pas, alors, adopter une autre constitution purement congolaise? En tenant compte de nos realites ancestrales actuelles? Surtout que l'on devrait inscrire dans notre nouvelle constitution; a propros des secessionnistes et des balkanistes; comme quelque chose qui doit etre considere comme une violation flagrante de notre souverainete et de haute trahison! Notre nouvelle constitution doit integrer des Articles de ce genre, et condamner tous ces elans secessionnistes et balkanistes! Dans le pays.

Non 1
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Côte d'Ivoire : révision constitutionnelle adoptée par le Parlement

Afrique ..,

Côte d'Ivoire: 5.000 Ivoiriens dans la rue pour protester contre la révision constitutionnelle

Afrique ..,

Bénin : le parlement adopte une révision constitutionnelle limitant les mandats présidentiel...

Afrique ..,

Kisangani : Envol lance une pétition pour une révision constitutionnelle

Politique ..,