mediacongo.net - Actualités - Une nouvelle étoile est née en RDC : Aimée Laryss Moseka

Retour Musique

Une nouvelle étoile est née en RDC : Aimée Laryss Moseka

Une nouvelle étoile est née en RDC : Aimée Laryss Moseka 2013-12-03
Musique
Douée d’un timbre typique de la meilleure génération des chanteuses, cette jeune soliste née en République démocratique du Congo, est auteur compositeur autodidacte qui s’accompagne avec la guitare acoustique et le piano. Elle chante depuis l’âge de neuf ans et aux côtés de sa grande mère, chanteuse de soul traditionnel.

Contrairement à la plupart de ses collègues souvent plus occupées à chanter vite qu’à respirer, Aimée Laryss Moseka s’est inventé un son et une sensibilité aux styles R&B, soul, rumba, reggae qui plongent d’une manière inattendue – et avec bien des détours – dans la splendide musique de ses premiers idoles afro-américains.

Artiste engagée, Aimée Laryss Moseka chante particulièrement ; l’amour de l’humanité, les droits des enfants et le retour aux sources culturelles africaines.

L’œuvre maîtresse de Laryss, c’est son premier album « Motenti mo Elimo » (la flamme de l’esprit) bientôt dans les bacs. Elle est entourée par quelques musiciens de la diaspora de tout premier plan, parmi lesquels ceux de la Belgique, pays dans lequel elle vit. Laryss sait développer son imagination mélodique en assumant dans l’ombre tous les tournants qui s’opèrent actuellement dans l’histoire de la musique africaine.

509 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : A l’image de son défunt Père Pascal Tabu Ley : réalisateur et compositeur, Péguy Tabu Ley se lance dans une carrière de chanteur
left
ARTICLE Précédent : Les obsèques de Tabu Ley Rochereau auront lieu le 9 décembre à Kinshasa