mediacongo.net - Actualités - Dissolution de l'Assemblée nationale : "Il y a plus important que de jeter en pâture des articles de la constitution à des malentendus", Jeannine Mabunda



Retour Politique

Dissolution de l'Assemblée nationale : "Il y a plus important que de jeter en pâture des articles de la constitution à des malentendus", Jeannine Mabunda

Dissolution de l'Assemblée nationale : "Il y a plus important que de jeter en pâture des articles de la constitution à des malentendus", Jeannine Mabunda 2020-01-21
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/1-janvier/20-26/mabundalioko.jpg -

Jeanine Mabunda, présidente de l'assemblée nationale

La menace de la dissolution de l'Assemblée nationale brandie par le président de la république, Félix Tshisekedi, à partir de Londres n'arrête pas de soulever les vagues.

La dernière réaction en date est celle de la présidente de l'Assemblée nationale, Jeannine Mabunda.

Au cours de la cérémonie d'échange des vœux avec la presse tant nationale qu'internationale, Jeannine Mabunda a rappelé l'article 148 de la constitution qui stipule que la dissolution de l'Assemblée nationale ne peut intervenir qu'en cas de crise persistante et après consultation avec le Premier ministre et les présidents des deux chambres du parlement.

Pour la présidente de la chambre basse du parlement, il n'y a aucune crise persistante qui pourra justifier la dissolution du parlement, plus d'une urgence dans le pays requiert l'attention du gouvernement.

"Pour l'heure, discuter des articles de la constitution est un débat indécent par rapport à la douleur sociale [...] Il nous faut mettre de côté les querelles stériles et répondre aux besoins de la population dont le quotidien est rendu de plus en plus difficile".

Se référant à l'article 165 de la même constitution, Mabunda a fait remarquer que la dissolution du parlement en violation de la disposition susmentionnée peut-être considérée comme de la haute trahison.

Sans s'éterniser sur la question, la présidente de l'Assemblée nationale laisse aux juristes le soin d'interpréter la loi fondamentale du pays.

Eric Wemba
MEDIA CONGO PRESS / Mediacongo.net
12903 suivent la conversation
70 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 24.01.2020 à 02:03

..ou une réussite. Lorsqu’elle réussit, elle donne un élan au développement et à l’exécution du programme du chef de l’exécutif mais elle peut aussi échouer en ne donnant pas une majorité confortable.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 24.01.2020 à 02:02

...prévoit qu’il doit le faire après consultation du premier ministre, du président de l’Assemblée Nationale et du Sénat. Ici, la question c’est de dire quelle est la portée de ce pouvoir de consultation. Il faut dire qu’une consultation reste une consultation. Ça aurait été différent si la Constitution disait après avis conforme de ces autorités. Mais parce qu’ici il s’agit d’une consultation, c’est prendre leur point de vue qu’il peut suivre ou ne pas suivre. Puisque c’est à lui seul que revient le pouvoir de dissoudre l’Assemblée Nationale », explique-t-il. Néanmoins, pour Nyaluma, la dissolution de l’Assemblée nationale peut être un échec...

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 24.01.2020 à 02:00

..est sous le commandement du Chef de l’Etat. S’il s’avère donc que le programme que le chef de l’Etat a imprimé au gouvernement est torpillé par certains membres du gouvernement ou par le gouvernement, c’est-à-dire le Premier Ministre et ses acteurs, on peut constater effectivement qu’il y a là une crise persistante », indique le professeur Nyaluma.Pour cet enseignant de droit à l’Université Catholique de Bukavu, même si la Constitution prévoit qu’il faut consulter les présidents de deux chambres du parlement et le premier ministre, le président n’est pas obligé de suivre leurs points de vue. « La seconde main c’est de dire, la Constitution prévoit...

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 24.01.2020 à 01:59

La vraie lecture et claire de la Constitution et de la situation est faite par le professeur droit administratif de l’Université Catholique de Bukavu, Arnold Nyaluma. S’adressant à Laprunelleverte.info, il soutient qu’il est possible pour le président de la République de dissoudre sans attendre un quelconque avis venant des autres institutions, Nyaluma pense que Tshisekedi n’ira pas jusqu’à ce niveau mais il s’agit d’un avertissement qu’il considère comme « Un début d’émancipation du Chef de l’Etat » en fonction vis-à-vis de la famille politique de Joseph Kabila.On doit rappeler ici que le président de la République est le chef de l’Exécutif et le...

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Emma | HVZ53G8 - posté le 22.01.2020 à 17:29

la pdte de l"AN a parlé, au tour de premier vice kabund dont le nom rime d'ailleur avec celui de la pdt Mandund A kabund

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
JBLK | QB11MIS - posté le 22.01.2020 à 09:26

L'unité | 5O7OOY8 - posté le 21.01.2020 à 17:17 Il faut apprendre a lire les autres avant de prendre une position ou interpreter le commentaire selon tes emotions et sentiments,dans mon commentaire je n'ai nullement dis qu'il y a crise mais plutôt au cas ou la crise existe et persiste le président est appelé à consulter le Premier Ministre et les Présidents de deux chambres mais à ne pas se conformer à leur avis, conformément à l’article 69, qui lui donne le pouvoir d’arbitre, aux fins d’assurer le fonctionnement régulier des pouvoirs publics et des institutions ainsi que la continuité de l’État ».

Non 1
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Dannyko | GOYVJ3I - posté le 22.01.2020 à 08:25

La dissolution de l'Assemblée Nationale annonce la mort et la disparution politique de plusieurs caciques du FCC. Car d'une part ils pourront pas être reélus et d'autre part les fauteurs d'hier seront contraints à l'exil pour éviter des ennuis judiciaires à cause des multiples fautes auxquels ils se sont livrés hier. DEBOULONNEMENT EN COURS DE TELECHARGEMENT. La COnstitution est claire, c'est le PR qui apprécie la crise qui est une condition de fond pour dissoudre. Les avis des Présidents de 2 chambres n'ont pas force d'opposition. Wait ans SEE

Non 0
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KALUMBA | TR57OBY - posté le 22.01.2020 à 07:21

Voila pourquoi prof CHIAKUDIA parle de " TSHINTUNTU, TSHIFWEBA ". Felix Antonov72 Trichekedi a vraiment besoin de l'aide. La presidente Jeanine MABUNDA dans sa riposte aux propos de Felix parle des problemes qui secouent la RDC notement la BALKANISATION, mais pour Felix, Tshibala et tous les BANYAMURENGE(TALIBANS) ce problem est une illusion kiekiekiekiekiekie MUKUNA aussi change de ton kiekiekiekiekie arretez de manger les MILOUS.

Non 4
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Makelele | CQWHWYY - posté le 22.01.2020 à 05:10

En psychologie on parle de trouble de double personnalité si une personne s'intéresse ou s'inquiète d'une chose ou d'une affaire qui n'existe pas réellement dans le fait, mais qui existe seulement dans son imaginaire cérébral. Wait and see!

Non 3
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Makelele | CQWHWYY - posté le 22.01.2020 à 04:55

(Suite4 et fin) parce qu'il est en passe de disparaître MALHEUREUSEMENT. Le comportement de notre Président risquera de conduire notre pays tout droit au mur et ce ne sont pas des Américains qui viendraient éteindre le feu. Avec de tels discours du Président de la République, quels investisseurs sérieux viendraient investir en Rdc? Les Belges ont raison lorsqu'ils disent qu'ils attendent voir l'évolution de la situation avant de venir investir en Rdc. Et ben, voila la situation est là!

Non 4
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Makelele | CQWHWYY - posté le 22.01.2020 à 04:53

(Suite3) Même si nos dirigeants veulent faire quelque choses ou s'il y a des choses qui fâchent, ils doivent s'interdire de tout dire devant le public parce que nous sommes un pays atypique, nous sommes une mosaïque de plusieurs ethnies, langues et mœurs et coutumes. Nous sommes un pays fragilement explosif qui peut exploser à moindre étincelle d'allumette et ça ne devrait pas être le Président de la République lui même qui commence à allumer le feu. Si ce sont des opposants qui allument le feu, il y aura moyen de l'éteindre. Mais si c'est le Président de la République lui même qui l'allume, c'est grave. C'est-à-dire qu'il n'y a rien à espérer de notre pays parce qu'il...

Non 5
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Makelele | CQWHWYY - posté le 22.01.2020 à 04:49

(Suite2) 3) EST-CE QUE VRAIMENT LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE DEVRAIT TRAITER TOUS CEUX QUI PARLENT DE LA BALKANISATION DE LA RDC DES NDOKI ET TOUS LES COMBATTANTS OPPOSÉS À LUI DES COMBATABA?? C'est-à-dire que Martin Fayulu et Monseigneur Ambongo qui ont parlé de la balkanisation sont des sorciers?? Chers compatriotes là où le Président de la République commet une faute, il faut avoir le courage de condamner que de le soutenir dans ses faiblesses et ses égarements. Nos dirigeants doivent user grandement de retenue, de tolérance et de négligence de choses ou des dires populistes inutiles. Même s'il veulent faire quelque choses ou s'il y a des choses qui fâchent, ils doivent...

Non 4
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Makelele | CQWHWYY - posté le 22.01.2020 à 04:47

(Suite1) Qu'est-ce que ce qu'il a dit à Londres nous apporte dans notre quotidien?? Est-ce que ce qu'il a dit à Londres nous apporte du bien ou ça nous divise davantage?? 2) L'opinion congolaise était déjà emballée par le débat sur la balkanisation RDC et faire la guerre au Rwanda orchestrés par l'opposition. POURQUOI LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE VIENT AJOUTER ENCORE D'AUTRES SUJETS SENSIBLES DANS LE POURRISSEMENT DU DÉBAT POLITIQUE CONGOLAIS ALORS QUE CE SONT DES OPPOSANTS QUI DEVRAIENT S'Y INTÉRESSER?? Est-ce que le Président de la République mesure VRAIMENT les conséquences avant de faire des déclarations publiques sur des sujets sensibles dans notre pays?? 3) EST-CE...

Non 4
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Makelele | CQWHWYY - posté le 22.01.2020 à 04:32

Chers compatriotes essayons d'analyser bien les choses sans passion pour le bien de notre pays. En toute honnêteté, je suis très choqué par le discours du Président de la République en Angleterre. Pour quelles raisons? 1) La question que tout intellectuel congolais se pose est la suivante: EST-CE QUE VRAIMENT ÇA VALLAIT LA PEINE QUE LE PRÉSIDENT DE LA REPUBLIQUE ABORDE DE TELS SUJETS AUJOURD'HUI ALORS QUE LE PEUPLE ATTEND DE LUI L'AMÉLIORATION DE SES CONDITIONS SOCIALES ET LA GUERRE CONTINUE DANS L'EST DE NOTRE PAYS?? QUELLE EST LA NÉCESSITÉ POUR LE MOMENT POUR LES CONGOLAIS ET POUR NOTRE PAYS QUE LE PRÉSIDENT PUISSE ABORDER DE TELS SUJETS??? Qu'est-ce que nous apporte ce...

Non 4
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 22.01.2020 à 00:25

les congolais ont été habitués du pouvoir MPR de MOBUTU ,le président qui décide seul de tout comme bon lui semblent ,alors certains congolais ne comprennent pas pourquoi FELIX ne décide pas de tout comme MOBUTU, mais du moment ou on a choisie la démocratie il y a des règles institutionnelle a respecter y compris pour le président ,FELIX n'as pas tout le pouvoir n'ayant pas des majorités de son parti UDPS,si l'UDPS alors il ne pas décidé de tout comme bon lui semble

Non 2
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 22.01.2020 à 00:22

...à contre courant de ce qui pourrait aider au développement de tout un pays ...(Plutôt)

Non 1
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 22.01.2020 à 00:22

Prof. Dr.Robert KIKIDI | WE8J2GQ - posté le 21.01.2020 à 18:10 Aucun pays du monde le Président d'un parlement donne des ordres à un ministre. Le problème c'est qui a amené l'affaire au parlement ? Qui a demandè au parlement d'en debattre? un député de l'udps? de l'opposition qui a voulu interroger le ministre concerné comme cela se fait dans toute les démocraties? e lorsque un sujet est au débat dans n'importe quel parlement le gvt,ne peut rien faire. Mme Mabunda n'a rien violé, elle a fait son devoir à la demande de quelqu'un ,de l'opposition,de la majoritè.

Non 2
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 22.01.2020 à 00:16

JEAN JACQUE BUKASA; vous avez raison sur l'article 81 si la majorité était présidentielle mais pas en temps de cohabitation ,c'est pas sa majorité donc il ne peut pas s'occuper des affaires intérieure a part du Régaliens a savoir,l'armée et la diplomatie, ce le chef du gouvernement qui désignent les mandataires des entreprises publique,d'ailleurs vous venez de le dire sur proposition du gouvernement donc le président ne peut pas prendre l'initiative seul de nommé les mandataires des entreprises sans concertation avec le premier ministre et la validation du parlement en plus il y avait vacance du gouvernement et du nouveau parlement

Non 1
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 22.01.2020 à 00:15

Le Président a très bien fait de remuer le fond de la casserole car cela a rabattu des masques et très vite les autres ont réagit et se sont mouchés se sentant morveux et cachant à peine la confession. Pourquoi l’honorable Mabunda réagit de la façon qui dévoile qu'elle nage à contre courant de ce qui pourrait empêcher le développement de tout un pays et préoccupation de Président de la République, comme si elle semblait connaître et faire partie de la manigance de blocage au lieu de prendre le temps de chercher à connaître le problème et répondre diplomatiquement à cette préoccupation.

Non 3
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Meso Mbuaki | 9KYSFK8 - posté le 21.01.2020 à 22:22

Il faut dissoudre pour l’amour du Congo même s’il est destitué nous repasserons par les urnes et on verra quelle majorité sortira des urnes. Le PPRD sortira vainqueur ? Je ne le crois pas un seul instant, avec ou sans Naanga. Ils savent bien que ces propos étaient destinés à faire pression. Dans un régime présidentiel, c’est le président qui s’impose toujours. Dans le cas du Congo , et ce depuis 1960 , il y a un acteur qui compte beaucoup ; La communauté internationale et elle ne penchera pas du côté du PPRD, si ce n’étant pas le cas Shadary serait président.Alors la guerre à coups d’articles d’articles de la constitution est vaine.

Non 3
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 21.01.2020 à 22:01

Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 21.01.2020 à 21:52 C'est dans le mariage,qu'on découvre ,qui on a èpousé,jamais avant.

Non 3
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 21.01.2020 à 22:00

Mampuya | T6L7OKA - posté le 21.01.2020 à 21:31 Sur cette plateforme nous débattons des idées. Devenir si émotif et injurier est une bassesse. Même ceux que vous défendez vont vous rejeter par manque de contrôle et ne peuvent par honte vous considérer comme l'un des leurs.

Non 2
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 21.01.2020 à 21:52

Mampuya | T6L7OKA - posté le 21.01.2020 à 21:31Une personne qui a l'injure dans la bouche, déshonore son père et sa mère, sa famille, ses amis et Dieu qui l'a créé. Je ne donnerais jamais à marier mon fils ou ma fille à une telle personne. Elle emmènera le malheur dans ma famille. Changeons de mentalité pour prendre une bonne place dans la communauté internationale.

Non 1
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 21.01.2020 à 21:45

SHAKA: Article 81 Sans préjudice des autres dispositions de la Constitution, le Président de la République nomme, relève de leurs fonctions et, le cas échéant, révoque, sur proposition du Gouvernement délibérée en Conseil des ministres : les ambassadeurs et les envoyés extraordinaires ; les officiers généraux et supérieurs des forces armées et de la police nationale, le Conseil supérieur de la défense entendu ; le chef d’état major général, les chefs d’état-major et les commandants des grandes unités des forces armées, le Conseil supérieur de la défense entendu ; les hauts fonctionnaires de l’administration publique ; les...

Non 1
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 21.01.2020 à 21:44

Un faux diplome reste un faux diplome. La publication des ordonnances du président sont comme des faux papiers. Alors nous devons admrirer ceux qui font respecter les lois de la Rèpublique. Il n'y a pas des marges de discussion,de débat.

Non 5
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 21.01.2020 à 21:35

(suite). Les temps ont changé. Mabunda parle de l'art.165.il est temps pour les conseillers de Tshilombo d'étudier cet arcle à fond. Il est temps que Tshilombo commence à raisonner ,à réfléchir en Francais ,pas en Tshiluba. Au Kasai il y'a le système patricale, le père patron. Il doit sortir de ce schema tribale.Puisque si nous ajoutons à sa culture,le respect au chef de l'Etat, il, deviendrà roi absolu. Mia il est avvisé l'article 165 est là.

Non 5
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 21.01.2020 à 21:31

Le problème est très simple. Tshilombo et ses conseillers ,en plus des mwana nsampu de tout bord ,ont trop insisté sur les pouvoirs du président,ministères de souverainetés,ministères du domaines présidentiels ceci ou cela. Tshilombo voulait ou veut montrer qu'il est homme de point capable. Un peésident pet etre bete,un salaud,mais il doit savoir choisir ses conseillers. Trump a des ennuis pas pour rien,il a licenciè des conseillers,ou des conseillers de haut rang l'ont abbandonné Aujoudh'ui on parle empechiman. Tshilombo croit à un pouvoir divin sur lui,et croit se permettre tout. ce temps est déjà devolu. Le temps ont changé. Mabunda parle de l'art.165.il est temps pour...

Non 5
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
TJB | 26JI5QT - posté le 21.01.2020 à 21:27

Le gouvernement était intérimaire,puisque c'est de celui de Tshibala dont on parle ici.Bukasa,les dispositions auxquels vous faites allusion,aujourd'hui dans ce gouvernement dans lequel le président est minoritaire ça ne passera pas.Félix exprime mal sa frustration,il n'a qu'un choix la dissolution si il veut la révolution ou il prouve qu'il est un grand homme en ame,ant sa barque jusqu'à bon port en 2023 dans la paix.

Non 4
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 21.01.2020 à 21:20

L'homme propose, Dieu dispose!

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 21.01.2020 à 21:01

SHAKA: Article 81 Sans préjudice des autres dispositions de la Constitution, le Président de la République nomme, relève de leurs fonctions et, le cas échéant, révoque, sur proposition du Gouvernement délibérée en Conseil des ministres : les ambassadeurs et les envoyés extraordinaires ; les officiers généraux et supérieurs des forces armées et de la police nationale, le Conseil supérieur de la défense entendu ; le chef d’état major général, les chefs d’état-major et les commandants des grandes unités des forces armées, le Conseil supérieur de la défense entendu ; les hauts fonctionnaires de l’administration publique ; les...

Non 2
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 21.01.2020 à 20:27

il ne revenais pas a FELIX de nommés les mandataires des entreprises avant la formation du gouvernement et la rentrée du nouveau parlement ces nominations était inconstitutionnelle,il voulait juste profiter de la situation avant l'entrée du premier ministre en fonction pour récompensés ses soutiens,c'est pas au président de nommés les mandataires mais au premier ministre avec les ministres de tutelle, le président n'ayant pas de majorité ne peut pas s'occuper de la politique intérieure sauf du régaliens en concertation avec le premier ministre, l'armée et les affaires étrangères,sauf être mulubas pour dire le contraire la RDC marche avec les tribus que les institutions ou...

Non 3
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 21.01.2020 à 20:17

BLABLABLA : TRICHE KEDI, faussaire en diplôme et en résultat des élections n oublie pas les clauses de sa nomination par RAÏS KABILA.TRICHEKEDI ne fera rien car il sait que NORBERT BASIENGEZI est chargé de PUBLIER en 5 minutes LES PV bureau par bureau des vrais résultats des élections montrant ses 15pcSI JAMAIS IL OSE DERANGER LE FCC 15PC. 15PC 15PC 15PC

Non 5
Oui 48
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
TJB | 26JI5QT - posté le 21.01.2020 à 20:00

Il n'a pas l'armée,il n'a que sa bouche pour dire des conneries dès qu'on lui tend un micro.Il doit dores et déjà savoir que le FCC va le frapper à la moindre erreur.Il en a déjà fait,il continue d'en faire,celle de trop lui sera fatal.Il compte peut être sur ses nouveaux alliés avec en tête leur chef Kagame?.

Non 5
Oui 48
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sage | SD3Y66Q - posté le 21.01.2020 à 19:53

L'histoire est un eternel recommencement: Kassavubu revoque Lumumba, celui-ci l'accuse de haute trahison. Ainsi en sera-t-il de Trichekedi s'il ose materialiser ses menaces. Il sera destitue pour haute trahison.

Non 4
Oui 45
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
TJB | 26JI5QT - posté le 21.01.2020 à 19:34

Félix veut faire ce qu'il veut,il veut prouver qu'il est le patron.Il n'aurait jamais sû gérer 1+4 si il était à la place de Kabila.Dissoudre l'assemblée,il est certain de gagner les législatives? Il a accepté ce deal avec Kabila,ce deal consacrera sa fin politique en 2023 si il arrive jusque là.

Non 4
Oui 45
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sociologue | T1K14FP - posté le 21.01.2020 à 19:15

il y a pas la crise entre le gouvernement et l'Assemblée nationale... s'il fait allusion de lui avec des ministres du FCC en considérant que c'est une crise qui pourra lui permettre à dissoudre le parlement... donc lui aussi sera destituer par l'article 165

Non 5
Oui 48
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
TJB | 26JI5QT - posté le 21.01.2020 à 19:13

Il y en a ici qui parle encore de la nomination de Kyungu et d'Albert Yuma.On a déjà eu la réponse sur ce site.Bruno Tshibala était intérimaire il n'avait plus la qualité de le faire,deuxièmement Kyungu aurait dépassé l'age légal pour être administrateur du haut de ses 74 ans.Le président devait tout simplement signé une nouvelle ordonnance qui devrait être contre signé par l'actuel premier ministre.C'est ça le problème,Félix voudrait que l'on ferme les yeux sur ses ratés.Je suis tenté de dire heureusement qu'il n'a pas la majorité sinon il n'en ferait qu'à sa tête.

Non 5
Oui 52
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Prof. Dr.Robert KIKIDI | WE8J2GQ - posté le 21.01.2020 à 19:00

Pour exacerber ce conflit le Président de la République peut nommer 80% des mandataires des entreprises publiques; ETS ET SERVICES PUBLICS du CACH en février 2020.

Non 1
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Prof. Dr.Robert KIKIDI | WE8J2GQ - posté le 21.01.2020 à 18:58

Pour exacerber ce conflit le Président de la République peut nommer 80 pourcent des mandataire du CACH en février 2020.

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Prof. Dr.Robert KIKIDI | WE8J2GQ - posté le 21.01.2020 à 18:52

Honorable Henri-Thomas Lokondo, la dissolution de l’Assemblée nationale peut intervenir qu’en cas d’un conflit entre le gouvernement et la Chambre basse du Parlement.Les ordonnances du Président de la république nommant début juin 2019 les membres du Conseil d’administration et les Directeurs généraux de la Gécamines et de la Sncc n’ont jamais été exécutées des mois après leur publication. Elles ne sont jamais appliqué sur instruction de LA PRESIDENTE DE L ASSEMBLEE NATIONALE .CE PROBLEME PERSISTE JUSQU A CEJOUR tant sur la forme que le fond

Non 0
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Tarzan moteur | BD1AYZU - posté le 21.01.2020 à 18:52

Felix Tshilolo béton béton ezanga libende na kati. Il a voulu faire plaisir et être applaudit par les talibans de Londres. Le monsieur doit faire recours au gens qui connaissent bien le droit constitutionnel comme Peter Kazadi et chasser tout les apprentis autour de lui.

Non 5
Oui 54
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Prof. Dr.Robert KIKIDI | WE8J2GQ - posté le 21.01.2020 à 18:32

on ne parle pas des crises persistantes mais un cas de crise persistante. Comme celle de la non application de ordonnance portant nomination du Patriarche KIUNGU ET A LA GECAMINES.Laquelle ORDONNANCE A FAIT DEBAT au parlement et la Présidente honorable Mabunda s" est permis à instruire la Ministre du Portefeuille de ne pas exécuter ladite ordonnance en violation de la constitution

Non 3
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Prof. Dr.Robert KIKIDI | WE8J2GQ - posté le 21.01.2020 à 18:31

on ne parle pas des crises persistantes mais un cas de crise persistante.a non application de ordonnance portant nomination du Patriarche KIUNGU ET A LA GECAMINES.Laquelle ORDONNANCE A FAIT DEBAT au parlement et la Présidente honorable Mabunda s" est permis à instruire la Ministre du Portefeuille de ne pas exécuter ladite ordonnance en violation de la constitution

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Prof. Dr.Robert KIKIDI | WE8J2GQ - posté le 21.01.2020 à 18:24

Se référant à l'article 165 de la même constitution, la Présidente honorable Mabunda en faisant remarquer que la dissolution du parlement en violation de la disposition susmentionnée peut-être considérée comme de la haute trahison oubli que Présidente honorable Mabunda se livré à la haute trahison du fait de débattre au parlement l ordonnance présidentielle et de permis à instruire la Ministre du Portefeuille de ne pas exécuter ladite ordonnance en violation de la constitution et prenant la place de la cour Constitutionnelle dans ce cas article de la constitution .

Non 3
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Prof. Dr.Robert KIKIDI | WE8J2GQ - posté le 21.01.2020 à 18:15

la non application de ordonnance portant nomination du Patriarche KIUNGU ET A LA GECAMINES.Laquelle ORDONNANCE A FAIT DEBAT au parlement et la Présidente honorable Mabunda s" est permis à instruire la Ministre du Portefeuille de ne pas exécuter ladite ordonnance en violation de la constitution et prenant la place de la cour Constitutionnelle est un cas de crise persistante.

Non 1
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Prof. Dr.Robert KIKIDI | WE8J2GQ - posté le 21.01.2020 à 18:14

la non application de ordonnance portant nomination du Patriarche KIUNGU ET A LA GECAMINES.Laquelle ORDONNANCE A FAIT DEBAT au parlement et la Présidente honorable Mabunda s" est permis à instruire la Ministre du Portefeuille de ne pas exécuter ladite ordonnance en violation de la constitution et prenant la lace de la cour Constitutionnelle est un cas de crise persistante.

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Prof. Dr.Robert KIKIDI | WE8J2GQ - posté le 21.01.2020 à 18:12

Je crois que l'article 148 de la constitution qui stipule que la dissolution de l'Assemblée nationale ne peut intervenir qu'en cas de crise persistante et après consultation avec le Premier ministre et les présidents des deux chambres du parlement est consommé au regard des faits comme la non application de ordonnance portant nomination du Patriarche KIUNGU ET A LA GECAMINES.Laquelle ORDONNANCE A FAIT DEBAT au parlement et la Présidente honorable Mabunda s" est permis à instruire la Ministre du Portefeuille de ne pas exécuter ladite ordonnance en violation de la constitution et prenant la lace de la cour Constitutionnelle; etc.

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Prof. Dr.Robert KIKIDI | WE8J2GQ - posté le 21.01.2020 à 18:10

Je crois que l'article 148 de la constitution qui stipule que la dissolution de l'Assemblée nationale ne peut intervenir qu'en cas de crise persistante et après consultation avec le Premier ministre et les présidents des deux chambres du parlement est consommé au regard des faits comme la non application de ordonnance portant nomination du Patriarche KIUNGU ET A LA GECAMINES.Laquelle ORDONNANCE A FAIT DEBAT au parlement en violation de la constitution et la Présidente honorable Mabunda se permis à instruire la Ministre du Portefeuille de ne pas exécuter ladite ordonnance en violation de la constitution et prenant la lace de la cour Constitutionnelle; etc.

Non 2
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Vrai Congolais | SBVC7PH - posté le 21.01.2020 à 18:09

Il y a des malades sur ce réseau qui passent leur temps à mettre à nue leur mauvaise éducation en proférant des injures et pensent que les gens vont faire attention à leur bobard. Félix a dit Si... c'est constitutionnel, Mabunda a dit également Si .... c'est le langage des responsables vous les REVEURS continuer à injurier

Non 3
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Benoit kangoma | DL8NMG7 - posté le 21.01.2020 à 17:54

Je trouves qu'il y a les cris de lamentation dans le fcc, pour moi je peux donner comme conseille aux stupides d'fcc de contunué a fabriqué des crises persistante a fin qu'ils soient deboulonner une fois pour toute.

Non 6
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
L'unité | 5O7OOY8 - posté le 21.01.2020 à 17:17

*@JBLK | QB11MIS*: Pour votre gouverne , aucune crise n'existe entre l'assemblée nationale et le gouvernement ! À moins que vous nous le démontriez! Il y a plutôt une mauvaise connaissance de la constitution du côté de la présidence en ce qui concerne entre autres la nomination des mandataires. Jusqu'à ce jour, l'assemblée n'a pas encore initié une action contre le gouvernement ou un des membres. Où voyez-vous une persistance de crise entre les deux institutions ?

Non 10
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
A bon entendeur | 74PQ24O - posté le 21.01.2020 à 17:06

Je comprends les uns ont peur des autres et vice-versa et nous, peuple, on regarde. Si ça bloque pour libérer les fonds afin de faciliter la gratuité de l'enseignement, si ça continue de bloquer l'ordonnance nommant les mandataires à la Gecamines sans raison valable, si vous FCC continuez à faire la queue comme des élèves de l'école primaire à la paroisse habituelle, nous, peuple, allons nous prendre en charge.

Non 3
Oui 22
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Djitunga Dietu! | TSWZGT3 - posté le 21.01.2020 à 17:02

Tshilombo Trichekedi est un peureux. Il ne fera rien, je donne ma tête à couper. Il a voulu simplement plaire aux talibans. Il dit trop de bêtises ce gar: Dissolution, Banyamulenge, virer des Ministres, traiter le Cardinal Ambongo et le Mgr Bokundowa de sorciers parce qu’il parlent de la balkanisation… Felix est un inconscient Nzaaaambi !

Non 16
Oui 17
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
LE GLAS des imposteurs | 1XVY75Q - posté le 21.01.2020 à 17:02

LE FCC A PEUR , ça se voit.

Non 9
Oui 19
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
gomes | IQNKUTC - posté le 21.01.2020 à 16:18

CETTE FEMME A PEUR DE RESTER SANS EMPLOIE. ON VA QMEME DISOUDRE POUR MAITRE FIN AUX MANOEUVRES POLYTIQUES DU FCC

Non 13
Oui 25
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 21.01.2020 à 16:13

les débats stupides de FAYULU et MUZITO sur la balkanisation viennent d’occultés la grogne étudiants a l'UNIKIN,le pire avec ces genres des débats de FAYULU ce FELIX qu'il renforce au niveau nationale et internationale ,lui meme FAYULU se discrédite pour l'avenir,pendant ce temps les congolais souffrent les dollars s'en volent,les loyers,le chômage ,les routes ils entendent ,regarde on est parlent plus économie sociale alors que cela ou FAYULU pouvais faire mal avec sujet au gouvernants ,au contraire il les renforcent par son amateurisme ,il se met la communauté internationale a dos et les pays voisins

Non 14
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Chris | QNR21GH - posté le 21.01.2020 à 16:12

Cessez de reflechir comme FCC ou je ne sais quoi, cessez d'adorer Kabila et le pays va aller de l'avant. Le president n'est pas respecte par cette nebuleuse FCC, pourquoi? la vie des 100 millions des congolais doit-elle dependre des humeurs du FCC et de Kabila? 18 ans de gachis, vous voulez y ajouter 5 ans encore alors de ces 5 on vient d'en perdre une? minables politiciens, ils ne pensent qu'a eux memes...kabila est fautif il ne pense qu'a lui meme...et non au peuple, 18 ans au pouvoir tout en laissant les ADF se constituer, 18 ans au pouvoir sans aucune peinture dans nos ecoles, ne fut ce que ca...mais il s'est batit un empire a Kingakati avec des betes fecores et fermes..oubliant les...

Non 4
Oui 28
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le livre ouvert | U7NPB7H - posté le 21.01.2020 à 15:58

JMK, nous attendons votre GO. Déboulonner, année des actions, et autres. Cette coalition, personne n'en veut si ce n'est ceux de FCC parce qu'ils s'en servent comme béquilles. Le peuple est prêt de finir avec FCC et ses alliés ! En tant que garant de la nation, FATSHI devrait savoir que les accords ne peuvent aller au dessus de l'intérêt national.

Non 6
Oui 24
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Pierre | SPV26T9 - posté le 21.01.2020 à 15:41

Ça c’ est une menace que la dame fait. En simple termes elle dit: si le président dissout l’ assemblée nationale, il sera déchu pour haute traison.

Non 4
Oui 42
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Serge Mputu | 8ZUB9AY - posté le 21.01.2020 à 15:26

Le president de la republique doit eviter de tenir des discours diviseurs, surtout en ce moment; avec l'offensive de nos FARDC dans les Kivus et bientot dans l'Ituri... Non, ce n'est pas juste de vouloir s'en prendre a nos institutions, de la maniere-la... Surtout que la situation sociale au Congo s'est deterioree, depuis Janvier 2019... Certes! Mais... Rassemblons les congolais; au lieu de les diviser.

Non 13
Oui 19
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
OHIPQ2Z | OHIPQ2Z - posté le 21.01.2020 à 15:26

Merci président pour avoir ouvrir l'espace "Liberté d'Expression"!

Non 3
Oui 35
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
JBLK | QB11MIS - posté le 21.01.2020 à 15:25

La crise persistante entre le gouvernement et l’Assemblée Nationale est appréciée par le chef de l’État, conformément à l’article 69, qui lui donne le pouvoir d’arbitre, aux fins d’assurer le fonctionnement régulier des pouvoirs publics et des institutions ainsi que la continuité de l’État ».

Non 3
Oui 34
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
JBLK | QB11MIS - posté le 21.01.2020 à 15:24

"Pour l'heure, discuter des articles de la constitution est un débat indécent par rapport à la douleur sociale [...] Il nous faut mettre de côté les querelles stériles et répondre aux besoins de la population dont le quotidien est rendu de plus en plus difficile".« La consultation prévue par l’article 148 de la constitution, est certes obligatoire avant toute dissolution mais elle n’est cependant pas assortie d’un avis conforme ou obligatoire. Cela voudrait dire, qu’en tant que chef de l’État, il est appelé à consulter le Premier Ministre et les Présidents de deux chambres mais à ne pas se conformer à leur avis. La crise persistante entre le gouvernement et...

Non 12
Oui 21
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Serge Mputu | 8ZUB9AY - posté le 21.01.2020 à 15:19

Le president ne doit pas s'exercer au populisme! Des lors qu'il officine les fonctions presidentielles. C'est dangereux pour lui mais egalement pour une certaine frange de cette population congolaise: qui ne tient pas d'aller dans le sens que elle ne voudrait pas! Dissoudre l'Assemblee: requerra beaucoup de conditions! Et ca ne sera pas facile! Monsieur le president. Je n'ai pas ete content du discours du president, pas du tout!

Non 19
Oui 19
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Serge Mputu | 8ZUB9AY - posté le 21.01.2020 à 15:14

Je n'ai pas voulu beaucoup commenter a propos du discours du president Felix Tshisekedi a Londres mais, ca laisse en tout cas a desirer; pour ce qui est de son statut en tant que president du pays. Le president m'a beaucoup decu, lors de son adresse a Londres, face a la diaspora congolaise... Le voir tenir un discours diviseur au lieu d'un discours rassembleur: c'est ce qui me choque, et c'est pathetique! Je trouve.

Non 23
Oui 26
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Congo my Home | EBYZS4W - posté le 21.01.2020 à 15:08

Et ce que le Président ne dit pas aux diasporas: les 3 grandes Institutions (Gouvernement, 2 Présidents et leurs Assemblées) peuvent initier des actions et puis le déboulonner...Il faut tout lire/dire sur le recto et le verso de la Constitution, Monsieur le Président .

Non 16
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Pascal | LYMRA69 - posté le 21.01.2020 à 15:08

Ba ndeko comment les congolais ont des difficultés pour comprendre? en quoi ce que Mabunda dit est différent de ce que le Président dit? Y-a t'il une crise entre le gouvernement et l'Assemblée nationale?

Non 3
Oui 25
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KATU | JY4LJDR - posté le 21.01.2020 à 15:07

mabunda monte au creneau pour defendre sa famille politique FCC qui asperge le mic mac partt apres 18 ans de regne sans partage hein

Non 11
Oui 24
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Merlin Massamba Amba | T3LWJJW - posté le 21.01.2020 à 15:06

This is a situation that Mr President will face, with the FCC as partner, Mr President will have only one option, to unseat the upper and lower chambers, we know the motive of those people, for 19 years of ruling the country, they make people's live so difficult and they will oppose any action coming from the president. The only way of solving this it will be by calling early elections. #Pona Congo #Le peuple gagne toujours

Non 10
Oui 16
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Congo my Home | EBYZS4W - posté le 21.01.2020 à 15:01

Yes, une femme peut raisonner plus qu'un soi-disant Président...Il n'y a pas de spectacle plus tonitruant et téméraire que l'arrivée d'un parvenu aux affaires.

Non 41
Oui 20
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa