mediacongo.net - Actualités - Des scientifiques découvrent pourquoi le stress provoque des cheveux blancs et comment on pourrait les combattre



Retour Santé

Des scientifiques découvrent pourquoi le stress provoque des cheveux blancs et comment on pourrait les combattre

Des scientifiques découvrent pourquoi le stress provoque des cheveux blancs et comment on pourrait les combattre 2020-01-24
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/1-janvier/20-26/cheveux_blanc_20_0214.jpg -

L’expression "se faire des cheveux blancs" ou autrement dit "se faire du souci" ou "être inquiet" est répandue. L’expression date du 19e siècle et est toujours bien d’actualité.

Il suffit d’observer certaines personnes qui ont subi un choc émotionnel important, qui ont rencontré de graves soucis ou une grosse dose de stress, pour constater que leurs cheveux virent parfois très rapidement au blanc (le temps d’une nouvelle pousse, pas en quelques heures). Il n’en a pas fallu plus pour que ce phénomène remarquable et remarqué donne naissance à l’expression "se faire des cheveux blancs".

Mais y a-t-il une réelle corrélation entre le stress et le blanchissement des cheveux ? Jusqu’à présent, ce lien n’avait pas pu être validé scientifiquement. C’est à présent le cas.

La réponse est donc positive pour des scientifiques brésiliens et américains qui affirment avoir découvert pourquoi le stress fait blanchir les cheveux. En plus d’analyser biologiquement le processus, ils estiment avoir trouvé un moyen potentiel d’empêcher le phénomène sans avoir recours à la teinture.

Lors d’expériences sur des souris, les cellules souches qui contrôlent la couleur de leur peau et de leurs pelages ont été endommagées suite à une exposition à un stress intense. Dans une découverte faite un peu par hasard, ces souris au pelage foncé sont devenues complètement blanches en quelques semaines.

Appauvrissement des cellules souches des mélanocytes

Les hommes et les femmes peuvent attraper des cheveux grisonnants ou carrément devenir complètement blancs à tout moment à partir du milieu de la trentaine. Parfois, ce phénomène intervient plus tôt et le bagage génétique légué par les parents peut donner des indices sur le moment où ce changement de couleur peut intervenir.

Bien que cela soit principalement dû au processus naturel de vieillissement et aux gènes, le stress peut également jouer un rôle important. Mais jusqu’ici, les scientifiques ne savaient pas exactement comment le stress pouvait affecter les cheveux biologiquement. C’est donc à présent chose faite.

Dans un article publié dans la revue scientifique "nature" intitulé : "L’hyperactivation des nerfs sympathiques entraîne l’appauvrissement des cellules souches des mélanocytes", des chercheurs des universités de Sao Paulo et de Harvard, ont estimé que ce changement de couleur était lié aux cellules souches des mélanocytes, qui produisent de la mélanine et sont responsables de la couleur des cheveux et de la peau.

En menant des expériences sur des souris, ils sont pu récolter des preuves scientifiques que c’était bien le cas. "Nous savons maintenant avec certitude que le stress est responsable de ce changement spécifique de la peau et des cheveux, et de son fonctionnement", déclare le professeur Ya-Cieh Hsu, auteur de recherches à l’université de Harvard.

Le processus de blanchissement étant considéré comme irréversible, il s'agirait donc de travailler sur les effets du stress sur l'organisme afin de prévenir l'apparition des cheveux blancs. Si des médicaments pourraient aider à lutter contre ses effets dans le futur, se préserver de façon préventive contre le stress semble être actuellement le meilleur de moyen pour lutter contre l'apparition de la "toison grise".

Chez les souris étudiées, la douleur a déclenché la libération d’adrénaline et de cortisol, ce qui a fait battre plus vite leur cœur et a augmenté leur pression sanguine, affectant le système nerveux et provoquant un stress aigu. Ce processus a ensuite accéléré l’appauvrissement des cellules souches qui produisent la mélanine dans les follicules pileux.

"Je m’attendais à ce que le stress soit mauvais pour l’organisme", a déclaré le professeur Hsu, cité par la BBC. "Mais l’impact néfaste du stress que nous avons découvert a dépassé ce que j’avais imaginé".

"Après seulement quelques jours, toutes les cellules souches qui régénéraient les pigments ont été perdues"."Une fois qu’elles ont disparu, vous ne pouvez plus régénérer le pigment, les dommages sont permanents", a-t-il encore précisé.

Mais la découverte ne s’arrête pas là. Dans une autre expérience, les chercheurs ont découvert qu’ils pouvaient bloquer ces changements en donnant aux souris un antihypertenseur, qui traite l’hypertension artérielle. Et en comparant les gènes de souris souffrant avec ceux d’autres souris, ils ont pu identifier la protéine impliquée dans les dommages causés aux cellules souches par le stress.

Lorsque cette protéine, la kinase dépendante des cyclines (CDK), a été supprimée, le traitement a également empêché un changement de la couleur du pelage des souris.

Vers un traitement préventif

Les chercheurs américains et brésiliens estiment d’ailleurs que cette piste méritait d’être explorée pour tenter de mettre au point un médicament qui empêche la perte de la couleur des cheveux due au vieillissement.

Les scientifiques pourraient ainsi aider à retarder l’apparition des cheveux gris en ciblant la CDK avec un médicament. "Ces découvertes ne constituent pas un remède ou un traitement pour les cheveux gris", a déclaré la chercheuse Ya-Chieh Hsu à la BBC.

"Notre découverte, faite sur des souris, n’est que le début d’un long voyage pour trouver une solution pour les gens. Elle nous donne également une idée de la façon dont le stress peut affecter de nombreuses autres parties du corps", a-t-elle déclaré.


RTBF / MCP via mediacongo.net
1056 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : Crise cardiaque : habiter à un étage élevé diminue le taux de survie
AUTOUR DU SUJET

Cheveux blancs: plus vous êtes malades, plus vous en aurez!

Style et Beauté ..,

Deux remèdes maison pour noircir les cheveux blancs sans colorants chimiques

Style et Beauté ..,