mediacongo.net - Actualités - Kinshasa : des ex-musiciens de Moïse Mbiye contraints à la clandestinité



Retour Société

Kinshasa : des ex-musiciens de Moïse Mbiye contraints à la clandestinité

Kinshasa : des ex-musiciens de Moïse Mbiye contraints à la clandestinité 2020-01-27
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/1-janvier/27-31/concertmoise.jpg -

Les éléments de l’inspection provinciale de la police/ville de Kinshasa (IPKIN) ont procédé samedi 25 janvier à l’arrestation de Jérémie Nkongolo, l’un des anciens musiciens de Moïse Mbiye, de l’artiste Michel Bakenda ainsi que d’autres personnes au cours d’une séance d’enregistrement au studio J-ROI Record dans la commune de Kasa-Vubu (centre). D’autres ex-musiciens recherchés par la police vivent depuis en clandestinité.

Jérémie Nkongolo est accusé d’avoir publié dans les réseaux sociaux des vidéos compromettantes du pasteur Moïse Mbiye.

Michel Bakenda ainsi que d’autres artistes ont été relâchés, sauf le bassiste Jérémie Nkongolo.

« On recevait des appels des menaces avec des numéros anonymes. Nous vivons en clandestinité. Déjà, moi-même, je ne passe plus la nuit à la maison. Nos vies sont en danger. Et dans tout ça, c’est Monsieur Moïse Mbiye. Il nous accuse d’avoir publié ces vidéos », témoigne Derlin Ndefi, ex-pianiste de Moïse Mbiye.

Eddy Kabeya, soliste et JRoi Mwamba, arrangeur, sont également recherchés par la police. Cette dernière a perquisitionné leur parcelle familiale le dimanche à 4 heures du matin.

« J’étais surpris de voir les policiers partout crier : ‘bouclage, bouclage’. Nous étions tous traumatisés. Ils ont fouillé toute la maison et ont dit qu’ils avaient été envoyés par M. Mbiye », a témoigné l’avocat crispin Biayi, frère ainé de deux artistes.

Radio Okapi a contacté Lydie Mbiye, la sœur du pasteur incriminé. Elle affirme que son frère n’est pas impliqué dans ces poursuites lancées par la police, puisqu’il n’a pas porté plainte. Moïse Mbiye « est très calme, très serein. Nous savons que ce qui se passe maintenant, c’est un vent qui va passer. Nous laissons la justice faire son travail », a déclaré Mme Lydie Mbiye.


Radio Okapi / MCP, via mediacongo.net
8113 suivent la conversation
11 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Linon | 477Y1R1 - posté le 01.02.2020 à 08:43

Après ce vent qui s'éloigne déjà, le pasteur deviendra très célèbre, l'église bondée du monde et les autres femmes de l'église seront poussées par le diable à coucher avec le pasteur , avec l'accord de leurs maris, pour avoir de la semence divine, diront ils. L'exposition de sa nudité et de celle de sa concubine au publi, n'était que le prix à payer à Guégué. Les initiés le savent très bien.

Non 3
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
bobo | T3DJ93C - posté le 28.01.2020 à 07:41

On est fatigué de vous ma soeur, vous detruisé des foyers et la nation; les demons !

Non 1
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VH | TILVP3A - posté le 27.01.2020 à 18:09

C'est un adepte du feu Papa WEMBA et non de Jésus Christ. Les congolais acceptent les adeptes du feu WEMBA, mais pas des menteurs. Ce pasteur doit être claire pour nous dire de qui il est disciple. Il ne s'agit pas d'un courant, les fidèles ne sont pas dupes.

Non 1
Oui 19
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Djitunga Dietu! | TSWZGT3 - posté le 27.01.2020 à 17:24

Eglise des ndumba. Mbiye vrai ndumba en crise

Non 2
Oui 28
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Les Sans Foufous | 5G4VXIJ - posté le 27.01.2020 à 17:12

Eglise Cité Bitula, Réserve des soeurs en crise.

Non 1
Oui 25
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
microKa | 6UEOR41 - posté le 27.01.2020 à 16:56

Les imposteurs ne s'en prendront qu'à eux-mêmes

Non 0
Oui 24
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Gardien du Monastère | NIFLBHF - posté le 27.01.2020 à 16:34

Cet homme suit les pas de ceux qui l'ont précédé dans cette voie en exploitant la pauvreté et la naïveté des filles Rd Congolais. Pasteur ya bikedi!

Non 2
Oui 22
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
barça | C96ZEDB - posté le 27.01.2020 à 16:21

Mes enfants m'ont donné raison, de ne plus prier dans les assemblées.

Non 5
Oui 20
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sage | SD3Y66Q - posté le 27.01.2020 à 15:54

L'impudicite de Moise Mbiye est maintenant connue de tous. Normalement cela doit sonner le glas de sa carriere.

Non 1
Oui 25
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
MICVIL | A3RC351 - posté le 27.01.2020 à 15:47

Quelle honte Mbiye. Quelle honte. En faisant ce que tu fais aux musiciens, tua confirmes que les vidéo sont vraies. Donc très fidèles ont à faire à un pasteur impudique livré à la débauche. Et que diras tu aux jeunes? Un pasteur doit faire un effort pour ne pas se retrouver dans une telle situation. Barça olingi te, kaka kolala bana batu.

Non 0
Oui 27
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Gulain Mukeba | FTKHJLT - posté le 27.01.2020 à 15:39

Le moment est venu où Dieu est en train d'étaler au grand jour, ce que certains faux pasteurs font en coulisse! Ya nkuku na mpwasa. Comment un soit disant pasteur peut-il abuser de ses fidèles au nom de la bible? Ils ont oublié que Dieu est riche en la bonté et lent à la colère. Il leur avait laissé le temps de se convertir, ils ne veulent pas, maintenant il passe aux actions. Voilà les effets.

Non 0
Oui 41
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR