mediacongo.net - Actualités - Passant plus de temps à chamailler qu'à gérer l'Etat, la coalition Fcc-Cach donne-t-elle raison à Lamuka ?



Retour Politique

Passant plus de temps à chamailler qu'à gérer l'Etat, la coalition Fcc-Cach donne-t-elle raison à Lamuka ?

Passant plus de temps à chamailler qu'à gérer l'Etat, la coalition Fcc-Cach donne-t-elle raison à Lamuka ? 2020-01-29
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/1-janvier/27-31/mwilanya_kabund_20_00.jpg -

La polémique permanente entre les acteurs politiques au pouvoir risque de finir par accréditer la thèse d’une crise de régime.

Question directe aux gestionnaires de la coalition au pouvoir en RD Congo : quel est leur adversaire politique commun ? En attendant que chaque Congolais y réponde à sa manière, des esprits alertes ont l'impression que le Front commun pour le Congo (FCC), a pour principal rival son partenaire Cap pour le changement (CACH). Et, inversement.

Un constat : il y a très peu de critiques contre la plateforme politique «Lamuka» qui, par essence, est la contradictrice de la coalition FCC-CACH au pouvoir. Hélas que le jeu soit joué d'une autre façon. En tout cas, de la manière la plus étonnante. Plutôt qu'à gérer l'Etat congolais, les deux principaux partenaires passent le plus clair de leur temps à se faire la guerre. Tout se passe comme si dans l'un et l'autre camp, on attend que le " go " soit donné pour, finalement, déclencher les hostilités. Cette fois-là, à visage découvert.

LAMUKA RECONFORTE ?

L'environnement politique actuel en RD Congo dépeint un tableau sans la moindre mosaïque. Emprunté du jargon footballistique, on dirait simplement que les joueurs et le terrain sont connus. Y compris le système de jeu. Dans cette métaphore, la coalition FCC-CACH est justement ce terrain sur lequel se joue la gestion de l'Etat. Les différents plénipotentiaires des deux plateformes politiques en sont les acteurs majeurs. Le système de jeu est la vision du quinquennat, telle que conçue par le Président Félix Tshisekedi coulée dans le programme du Gouvernement.

Alors qu'ils sont supposés avoir des défis communs à relever, les deux partenaires en coalition, se rentrent plutôt dedans, chaque fois qu'ils en ont l'occasion. Pourtant, le FCC et le CACH devaient, le plus naturellement, s'opposer au camp Lamuka. Ce qui, malheureusement, semble ne pas être le cas à ce jour. Bien au contraire. De l'avis de nombreux observateurs, ces querelles de clocher parfois intentionnellement provoquées par des doctrinaires des deux camps, risquent in fine, de donner raison à Lamuka.

Secret de polichinelle. Dans leurs tournées effectuées soit en provinces, soit dans des pays Outre-Méditerrané ou Outre-Atlantique, les plénipotentiaires de cette ancienne plateforme électorale de soutien à la candidature de Martin Fayulu à la présidentielle du 30 décembre 2018, ont toujours fait prévaloir la thèse d'une crise politique en RD Congo. Et, partout où ils passent, ils ne se sont jamais montrés indécis sur la résolution qu'ils préconisent comme voie de sortie de crise. Entre autres, l’organisation des élections anticipées.

Par rapport à cette assertion de Lamuka, les Congolais ne perçoivent aucun effort du côté de la coalition, pour démentir. En lieu et place, on s'offre à souhait, des occasions de fabriquer des bouc-émissaires, à défaut de les avoir trouvés véritablement. Lors que le Président de la République, dans son adresse à la communauté congolaise basée à Londres, n'exclut pas l'éventualité de liquider l'Assemblée nationale, dès l'instant aussi qu'il brandit le " stylo rouge " à tout membre du Gouvernement qui entraverait la matérialisation de sa vision, d'aucuns estiment que c'est Lamuka qui en sort plutôt ragaillardi.

Tout bien considéré, l'ennemi de l'intérieur est parfois plus redoutable qu'un adversaire connu. Une année après la passation civilisée de pouvoir en RD Congo, le 24 janvier 2019, l'heure ne doit plus être ni à la «guerre des berceaux» ni à la «guerre des tranchées» au sein de la coalition Fcc-Cach. En tout cas, les Congolais n'en ont que faire, eux qui attendent impatiemment des réponses concrètes aux problèmes de leur survie. Car, l'amélioration des conditions de vie de la population ne passe pas par des guéguerres, des débats sans importance. A force de noyer le poisson, c’est finalement la coalition qui part en couilles. 

Grevisse Kabrel
Forum des As / MCP, via mediacongo.net
2856 suivent la conversation
8 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Zairois | Y5GIOO8 - posté le 29.01.2020 à 14:24

NA BADO!!!!!!!!!!!!!!!!

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 29.01.2020 à 12:56

(suite). Aujourdh'ui personne est capable de nous dire, le bon et le mauvais coté du MPR, de meme du PPRD ou Kabila. Tout opposition souhaite, la poubelle, la mort,la disparition de l'autre.Un pays doit s'inspirer de son histoire. Au Congo,on est grand politicien, lorsqu'on a ou l'on montre, on cultive de la haine envers l'ardvesaire privilegié.

Non 2
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 29.01.2020 à 12:53

Mampuya | GFNVXBG - posté le 29.01.2020 à 12:41 Après l'assassinat de Lumumba, il y'a eu l'assassinat politique et morale de Mobutu. Cette meme tentative d'assanssinat politique et morale de Kabila qui continue, pour l'intéret d'un petit groupe, ou clan, pas pour l'intéret du pays. La confrontation en politique est le sel de la démocratie. Au Congo plutot, une certaine opposition, cherche tjrs. la mort morale et politique, si pas le souhait du décès phisique de l'adversaire. La ligne de Lamuka n'est nullement différente de celle de l'UDPS, la mort morale et politique de Kabila. Aujourdh'ui personne est capable de nous dire, le bon et le mauvais coté du MPR, de meme du PPRD ou...

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KALUMBA | TR57OBY - posté le 29.01.2020 à 09:10

UN DEAL ENTRE DEUX MALHONNETES NE MARCHE JAMAIS,JAMAIS,JAMAIS !!! Felix Trichekedi avait fait un faux calcul, vous voyez maintenant les vrais traitres ??? Quittez GENEVE pour aller A NAIROBI sponsorise' par Hypolite Kanambe. En Swahili nous disons " MUTAKA BIOTE, MUKOSA BIOTE ", CELUI QUI AIME TOUS, MANQUE OU RATE TOUS. Felix est devenu la misère des Congolais.

Non 3
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
My account | JUSMYLK - posté le 29.01.2020 à 08:25

LINON, oui l'UDPS a aidé le FCC de prolonger le mal du peuple c'est bien dit. HANA, oui, chasser le naturel il revien au galop, ou a beau mentir qui vient de loin; passation civilisée avec resultat gestion barbare. OKOLELA, oui comme ton pseudo le peuple pleure deja bcp, et ce n'est pas d'aujourdhui, seulement ne te rejouis pas de malheur des autres on ne sait jamais comment cela peut nous atteindre. devons nous continuer a wait and see, sans reagir en actes et meme en parole ne fusque pour reveiller leurs consciences? Si cette theorie est vrait pourquoi UDPS ne faisait pas le wait and see au temps du FCC?

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Okolela | V73Q7NS - posté le 29.01.2020 à 07:45

Je suis optimiste que ca ira entre les deux plateformes! le debut a tout etait difficile! Donnons a cette coalition la chance de reussir leur mandat pour les autres annees restantes. Wait and see!

Non 14
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Hama | GNWEEAX - posté le 29.01.2020 à 07:34

Après leur passation dite civilisée du pouvoir, FCC et CACH gèrent le pays d'une manière rustique et barbare

Non 0
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Linon | 477Y1R1 - posté le 29.01.2020 à 07:25

Très bien dit, Lamuka aura finalement raison ou a même déjà raison. Comment voulez vous que les deux membres de la coalition qui se sont pourtant signés un accord de gestion collégiale de la chose publique soient finalement incapables d'appliquer ce contrat librement consenti? Que des langages de la rue comme déboulonner, bic rouge même sans encre, pénalty et autres. Pour ne plus prolonger le malheur de la population, il serait mieux de tout remettre à zéro: Zéro Président, zéro Assemblée Nationale, zéro sénat et ouvrir une transition.

Non 2
Oui 20
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

A l'ère du confinement imposé par le Covid-19, le dossier des mandataires publics, la crise à...

Politique ..,

FCC-CACH: enfin la paix des braves entre Tshisekedi et Kabila ?

Politique ..,

Rencontre Kabila-Tshisekedi : l’ACAJ s’inquiète que les interpellations de certaines...

Politique ..,

Rentrée parlementaire au Sénat : Thambwe Muamba invite le FCC-CACH à prôner la paix

Politique ..,