mediacongo.net - Actualités - Coronavirus : "Porter un masque en ville n'a absolument aucun intérêt", selon le chef du service bactériologique de l'hôpital Bichat



Retour Santé

Coronavirus : "Porter un masque en ville n'a absolument aucun intérêt", selon le chef du service bactériologique de l'hôpital Bichat

Coronavirus : "Porter un masque en ville n'a absolument aucun intérêt", selon le chef du service bactériologique de l'hôpital Bichat 2020-01-29
Monde
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/1-janvier/27-31/france_hopital_bichat_20_00.jpg -

L'entrée du service maladies infectieuses et tropicales de l'hôpital Bichat à Paris, le 25 janvier 2020. (ALAIN JOCARD / AFP)

"Le risque de croiser un patient porteur du coronavirus est très faible", a précisé Jean-Christophe Lucet.

Le bilan de l'épidémie de coronavirus s'alourdit en Chine. Les autorités sanitaires chinoises (unique source dont franceinfo dispose) ont fait état, mercredi 29 janvier, de 132 morts et de 5 974 cas confirmés de contamination dans tout le pays. Suivez la situation dans notre direct.

Lors d'une conférence de presse à l'hôpital Bichat mercredi après-midi, le professeur Yazdan Yazdanpanah, chef du service des maladies infectieuses, a donné des précisions sur l'état de santé du quatrième patient français infecté par le coronavirus : "Il s'agit d'un patient de 80 ans d'origine chinoise, qui est arrivé en France le 23 janvier et qui se trouve dans un état plus grave, sous ventilation artificielle."

Par ailleurs, Jean-Christophe Lucet, chef du service bactériologique de l'hôpital, rappelle qu'il n'y a aucune utilité à "porter un masque en ville" car "le risque de croiser un patient porteur du coronavirus est très faible".

Le bilan continue de s'alourdir

Les autorités sanitaires chinoises ont dénombré 5 974 cas confirmés de contamination en Chine continentale, soit plus de 1 400 de plus que la veille, tandis que le bilan s'aggrave à 132 décès. Plus de 9 000 cas suspects de contamination sont par ailleurs en cours d'examen.

Annulation des épreuves de Coupe de monde de ski alpin prévues en Chine en février

"En raison de l'épidémie et de la propagation continue du nouveau coronavirus, la FIS et l'Association chinoise de ski ont décidé conjointement d'annuler les prochaines courses de la Coupe du monde masculine prévues les 15 et 16 février 2020 à Yanqing", indique la Fédération internationale dans un communiqué. Cette course devait être le premier test event avant les JO d'hiver de 2022 à Pékin. La montagne Xiaohaituo, dans le district de Yanqing à environ 50 km au nord de Pékin, devait accueillir une descente et un super-G messieurs. La FIS n'a pas précisé si ces épreuves seraient reprogrammées dans une autre station.

Le Kazakhstan coupe ses liaisons de transport avec la Chine

Les liaisons en bus cesseront dès mercredi, les ferroviaires le 1er février, et les liaisons aériennes régulières le 3 février, selon un communiqué du gouvernent kazakh qui ne précise pas la durée de ces mesures.

British Airways suspend tous ses vols vers la Chine

"Nous avons suspendu tous les vols vers et en provenance de la Chine continentale avec effet immédiat à la suite de la recommandation du ministère des Affaires étrangères", explique la compagnie aérienne dans un communiqué, mercredi.

La France prépare un premier rapatriement

Un avion français doit atterrir jeudi à Wuhan, foyer de l'épidémie, afin de ramener les premiers rapatriés français "probablement vendredi", selon la ministre de la santé Agnès Buzyn. Ces personnes seront soumises à une quarantaine de 14 jours à leur retour.

Le Japon a rapatrié ses premiers ressortissants

Quelque 206 ressortissants nippons évacués de la ville de Wuhan, principal foyer du nouveau coronavirus, sont arrivés mercredi matin à Tokyo. Un avion américain, qui doit décoller mercredi des Etats-Unis, doit évacuer le personnel de leur consulat dans cette ville ainsi que d'autres ressortissants américains.

La Polynésie française renforce ses contrôles

Le gouvernement de la Polynésie française a annoncé une série de mesures pour limiter les risques de propagation du coronavirus sur son sol, malgré un risque d'introduction jugé "faible". Il a précisé qu'il exigeait notamment une attestation médicale datant de moins de quinze jours pour tous les voyageurs en provenance d'Asie. Il a également indiqué être "défavorable à toute demande de permis de séjour et refusera tout permis de travail de ressortissants chinois jusqu'à nouvel ordre".

Valentine, Pasquesoone et Kocila Makdeche
France TV Info / MCP, via mediacongo.net
734 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : Crise cardiaque : habiter à un étage élevé diminue le taux de survie
AUTOUR DU SUJET

La Covid-19 frappe à nouveau l’ambassade des États-Unis

Société ..,

Covid-19: les autorités démentent l'existence de faux malades du Covid-19

Santé ..,

États-Unis : Donald Trump exige des gouverneurs la réouverture immédiate des lieux de culte

Religion ..,

De l’Algérie à l’Arabie saoudite, le Ramadan n’a « jamais été aussi triste »

Religion ..,