mediacongo.net - Actualités - Luanda Leaks : dépôt de bilan chez De Grisogono, un bijoutier lié à Isabel Dos Santos



Retour Style et Beauté

Luanda Leaks : dépôt de bilan chez De Grisogono, un bijoutier lié à Isabel Dos Santos

Luanda Leaks : dépôt de bilan chez De Grisogono, un bijoutier lié à Isabel Dos Santos 2020-01-31
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/1-janvier/27-31/isabeldosantos.jpg -

Une bijouterie de luxe suisse liée à la femme la plus riche d'Afrique, Isabel dos Santos, a déposé son bilan.

De Grisogono appartient principalement à la société diamantaire d'État angolaise et au mari d'Isabel Dos Santos, Sindika Dokolo.

Des documents récemment divulgués montrent qu'un prêt pour acheter le bijoutier a coûté des millions de dollars au gouvernement angolais.

La fille d'Eduardo dos Santos nie les allégations selon lesquelles elle s'est enrichie par le biais d'accords de corruption lorsque son père était président de l'Angola.

José Eduardo dos Santos a dirigé l'Angola pendant 38 ans, jusqu'en 2017. Il a nommé de façon controversée sa fille aînée à la tête de la société pétrolière publique Sonangol, un an avant qu'il ne démissionne.

Les procureurs cherchent maintenant à récupérer un milliard de dollars que la milliardaire de 46 ans et ses associés devraient à l'État.

Ils nient tous tout méfait, affirmant que les accusations sont une chasse aux sorcières à motivation politique.

Un accord pour le rachat de la société genevoise De Grisogono, qui crée des bijoux en diamant souvent portés par des célébrités sur le tapis rouge, a été organisé en 2012.

L'équipe de BBC Panorama, ainsi que d'autres médias, ont publié des révélations - connues sous le nom de "Luanda Leaks" - sur l'accord au début du mois, montrant comment il bénéficiait au mari de Mme Dos Santos.

L'accord était censé être un partenariat à 50-50 entre lui et Sodiam, la société diamantaire d'État angolaise.

Mais les documents montrent que 18 mois après l'accord, la Sodiam avait investi 79 millions de dollars dans le partenariat, alors que Sindika Dokolo n'avait investi que 4 millions de dollars.

La Sodiam lui a également accordé une commission de 5 millions d'euros pour avoir négocié l'accord, de sorte qu'il n'a pas eu à utiliser son propre argent.

Les documents révèlent comment Sodiam a emprunté tout l'argent d'une banque privée dont Mme Dos Santos est le plus gros actionnaire.

Sodiam doit payer un intérêt de 9% et le prêt a été garanti par un décret présidentiel de son père, de sorte que la banque ne peut pas être perdante.

Au moment où la Sodiam remboursera les prêts, elle aura perdu plus de 200 millions de dollars, a déclaré le directeur général de l'entreprise à Panorama.

Le gouvernement angolais affirme que les diamants ont été vendus à un prix dérisoire et des sources ont indiqué à Panorama que près de 1 milliard de dollars auraient pu être perdus.

Les avocats de M. Dokolo disent qu'il a ensuite investi 115 millions de dollars dans De Grisogono et que sa société a payé plus cher que le prix du marché pour les diamants bruts.

Lorsque João Lourenço a pris la présidence de l'Angola en septembre 2017, il a rapidement pris des mesures contre l'ancienne première famille, en renvoyant Mme Dos Santos de Sonangol.

Selon le Consortium international des journalistes d'investigation, c'est à cette époque que la Sodiam a cherché à vendre sa participation dans De Grisogono.

Mais aucun acheteur n'a pu être trouvé pour cette marque de luxe, connue pour avoir organisé des soirées au Festival de Cannes.

Si les autorités suisses acceptent l'offre de faillite de De Grisogono, l'entreprise affirme que 65 employés perdront leur emploi.

Elle a été fondée dans les années 1990 par Fawaz Gruosi, qui a rendu la marque célèbre grâce à ses créations audacieuses et ornées.


BBC / MCP, via mediacongo.net
1894 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Les cosmétiques pour bébés nocifs pour leur santé
left
ARTICLE Précédent : Port obligatoire des masques : une opportunité d'affaire pour les couturiers à Kinshasa