mediacongo.net - Actualités - Les insanités dans les chansons : une des causes de la régression de la rumba congolaise



Retour Musique

Les insanités dans les chansons : une des causes de la régression de la rumba congolaise

Les insanités dans les chansons : une des causes de la régression de la rumba congolaise 2020-02-06
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/02-fevrier/03-09/danseuses_congolaises_1.jpg -

La musique congolaise caractérisée par la rumba dans son ADN, a longtemps bercé les mélomanes africains pendant près de cinq décennies grâce à ses belles mélodies et surtout ses textes éducatifs.

Les chefs-d'œuvre tels que : "Sofele" du groupe Bella Bella, "Ata ndele" d'Adou Elenga, "Femme commerçante" de Mpongo love, "Mamou" de Luambo Makiadi, "papa Do" du seigneur Ley, "Nasi nabali" de Tshala mwana, "Injustice" de Reddy Amisi, "Noblesse oblige" de Koffi Olomide, "Mabele" du poète simaro, la liste n'est pas exhaustive... sans oublier la célèbre indépendance cha cha de grand Kallé pour ne citer que celles-là, en sont une illustration parfaite de l'anthologie de la musique congolaise.

Ici, il est important de signaler que les titres évoqués ci-dessus ne doivent pas leur succès aux insanités mises en exergue par les musiciens actuels.

O tempores, o mores !

Carsiny Luzubu

De nos jours, la jeunesse prend de plus en plus goût à la vieille musique qui n'est pas de sa génération simplement parce que "l'incohérence des paroles dans les chansons actuelles, l'immoralité prônée et toutes sortes d'insanités que contiennent la musique actuelle l'y pousse", explique Masudi Senga, jeune mélomane kinois.

Des albums recalés par la commission de censure suite à leur contenu impudique font bien des curieux. Une fois sortis, le temps de leur carton est compté sur les bouts des doigts. En conséquence, chaque année, à l'exception de quelques stars dont la réputation plane au-delà des frontières africaines avec une réelle popularité, les artistes se bousculent pour présenter aux fans de nouvelles compositions afin de se maintenir sur scène.

Ancien chanteur du groupe Cultur'a pays vie de Félix Wazekwa, Carsiny Luzubu, attribue les thèmes indecents des chansons congolaises "à ceux qui ne savent plus quoi présenter aux mélomanes. Ce qui est grave, même les grands noms de la chanson congolaise font pareil, alors qu'ils sont censés servir d'exemple aux plus jeunes dans le métier", a-t-il indiqué.

Dans ce même lot, se démarque Innocent Balume. Ce dernier a su conquérir les coeurs de nombreux fans jeunes comme vieux sans pour autant recourir aux insanités, avec son célèbre tube "Yo pe" qui a dépassé les 50 millions des vues sur les plateformes digitales.

Serge Maheme
MEDIA CONGO PRESS / mediacongo.net
3267 suivent la conversation
2 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

le patriote | F5YE6LM - posté le 06.02.2020 à 11:37

yo PE est sa seule chanson? allez un peu écouter toutes ses chansons...

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
The Fuckers | BA4ZYXE - posté le 06.02.2020 à 11:18

Courage a Innoss B pour n'avoir pas mis devant l'impudicité dans la chanson Yo Pe. Je pense que ceci devrait servir d'exemple d'autres stars comme Heritier Wata, Koffi Olomide, Robinio Mundibu etc...

Non 3
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Vient de paraître : « Papa Wemba, la voix de la musique congolaise moderne »
left
ARTICLE Précédent : Une photo de la dépouille Marie Misamu fait des victimes à la morgue de la clinique Ngaliema
AUTOUR DU SUJET

Culture et arts : voici les artistes et les évènements qui ont marqué l’année 2019 en RDC

Culture ..,

« +243 », un album instrumental de musique congolaise !

Musique ..,

Le Général Defao : " Ma ronde planétaire se limitera le jour où la musique va me quitter "

Musique ..,

Kinshasa : la musique congolaise au cœur de la dérive culturelle

Musique ..,