mediacongo.net - Actualités - Coronavirus : le pangolin, ce petit mammifère soupçonné d’avoir transmis le virus à l’homme



Retour Science & env.

Coronavirus : le pangolin, ce petit mammifère soupçonné d’avoir transmis le virus à l’homme

Coronavirus : le pangolin, ce petit mammifère soupçonné d’avoir transmis le virus à l’homme 2020-02-07
Santé
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/02-fevrier/03-09/pangolin_20_000.jpeg -

Pangolin

Des scientifiques chinois annoncent, ce vendredi 7 février 2020, avoir identifié le pangolin comme « un possible hôte intermédiaire » ayant facilité la transmission du coronavirus de la chauve-souris à l’homme.

Le pangolin, petit mammifère à écailles menacé d’extinction, pourrait être l’animal qui a transmis le nouveau coronavirus à l’homme, ont indiqué vendredi 7 février des scientifiques chinois.

Des chercheurs de l’Université d’agriculture du sud de la Chine ont identifié le pangolin comme un possible hôte intermédiaire ayant facilité la transmission du virus, a indiqué, l’université dans un communiqué, sans plus de précisions.

Intermédiaire probable entre la chauve-souris et l’homme

Un animal qui héberge un virus sans être malade et peut le transmettre à d’autres espèces est appelé réservoir. Dans le cas du nouveau coronavirus, il s’agit certainement de la chauve-souris : selon une récente étude, les génomes de ce virus et de ceux qui circulent chez cet animal sont identiques à 96 %.

Mais le virus de chauve-souris n’étant pas équipé pour se fixer sur les récepteurs humains, il est sans doute passé par une autre espèce pour s’adapter à l’homme, appelée hôte intermédiaire.

Vu la nature de ce coronavirus, les experts soupçonnaient l’hôte intermédiaire d’être un mammifère. L’hypothèse d’un serpent, un temps avancée, avait vite été balayée.

Lors de l’épidémie de Sras (2002-2003), également causée par un coronavirus, l’intermédiaire était la civette, petit mammifère dont la viande est appréciée en Chine.

Or, après avoir testé plus de 1 000 échantillons provenant d’animaux sauvages, les savants ont déterminé que les génomes de séquences de virus prélevés sur les pangolins étaient à 99 % identiques à ceux trouvés sur des patients atteints du nouveau coronavirus, selon l’agence étatique Chine nouvelle.

Le nouveau virus a fait son apparition en décembre dans un marché de Wuhan (centre de la Chine), où nombre d’animaux, dont des mammifères sauvages, étaient vendus pour être mangés.

L’espèce la plus braconnée au monde

Dans le cadre de ses mesures pour enrayer la récente épidémie, la Chine a annoncé fin janvier une interdiction temporaire du commerce d’animaux sauvages, interdisant pour une période indéterminée l’élevage, le transport ou la vente de toutes les espèces animales sauvages.

Près de 100 000 pangolins sont victimes chaque année en Asie et en Afrique d’un trafic illégal qui en fait l’espèce la plus braconnée au monde, largement devant les bien plus médiatisés éléphants ou rhinocéros, selon l’ONG WildAid.

Leur chair délicate est très prisée des gourmets chinois et vietnamiens, tout comme le sont leurs écailles, leurs os et leurs organes de la médecine traditionnelle asiatique.

Un tel commerce d’espèces sauvages est responsable de terribles souffrances pour les animaux et met en danger la santé des humains, comme nous pouvons le voir aujourd’hui, a commenté Neil D’Cruze, un responsable de l’organisation Protection mondiale des animaux (WAP), dans un communiqué.

Si nous voulons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour prévenir les épidémies de maladies mortelles telles que le coronavirus, alors une interdiction permanente du commerce des espèces sauvages, en Chine et dans le monde, est la seule solution, a-t-il estimé.

En 2016, la Convention internationale sur le commerce d’espèces sauvages menacées d’extinction (Cites) a voté l’inscription des pangolins à son annexe I, qui interdit strictement son commerce. Malgré cette mesure, leur trafic n’a fait que s’accroître, selon des ONG.

 


AFP / Ouest-France / MCP, via mediacongo.net
9695 suivent la conversation
4 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Claude Keboy | 5YTDFE1 - posté le 08.02.2020 à 10:35

Nous sommes membres du Groupe des spécialistes des Panholins de l'UICN et ce 15 février c'est la journée internationale du pangolin . A ce titre nous expliquerons certaines informations toutefois la prudence s'impose

Non 3
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
OHIPQ2Z | OHIPQ2Z - posté le 07.02.2020 à 20:50

Un des animaux le plus paisible au monde! Est ce l'histoire des animaux malades de la peste...?

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 07.02.2020 à 20:22

Entretemps les pauvres étudiants congolais à wulham sont en quarantaine sans secours gouvernemental. On parle même de les rapatrier; c'est qui serait un danger public d'emmener avec eux le fameux coronavirus dans un Congo si pauvre que des millions en mourront.

Non 0
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : C’est prouvé : vous ne pouvez pas avoir plus de 150 « vrais » amis sur Facebook
left
ARTICLE Précédent : Une Firme suisse compte s’impliquer dans la construction des parcs publics en RDC
AUTOUR DU SUJET

Kwilu devient la cinquième province de la RDC touchée par la pandémie du covid-19

Provinces ..,

Abdelmounaïm Bah: la CAF essaye de « reprogrammer le CHAN en 2020 »

Sport ..,

Lutte contre le coronavirus en RDC: comment optimiser l'appui de la Banque mondiale

Santé ..,

Sud-Kivu : l’église catholique annonce l’organisation des messes de 25 personnes lors de la...

Religion ..,