mediacongo.net - Actualités - Coronavirus: L'OMS parle de "très grave menace" pour le monde



Retour Santé

Coronavirus: L'OMS parle de "très grave menace" pour le monde

Coronavirus: L'OMS parle de "très grave menace" pour le monde 2020-02-11
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/02-fevrier/10-16/tedros_adhanom_20_0214.jpg -

Tedros Adhanom Ghebreyesus

L'épidémie de coronavirus partie de Chine constitue une "très grave menace pour le reste du monde", a déclaré mardi le directeur général de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) en lançant un appel pour le partage des échantillons du virus et une accélération de la recherche de traitements et de vaccins.

"Avec 99% des cas recensés en Chine, cela reste essentiellement une urgence pour ce pays mais qui représente une très grave menace pour le reste du monde", a dit Tedros Adhanom Ghebreyesus en ouverture d'un séminaire de plus de 400 chercheurs et représentants d'autorités sanitaires nationales.

"Nous espérons que l'un des résultats de cette réunion sera une feuille de route sur laquelle chercheurs et donateurs pourront s'aligner", a déclaré Tedros à propos de cette réunion à huis clos.

"Le maître mot est solidarité, solidarité, solidarité", a-t-il insisté. "Pour vaincre cette flambée épidémique, il nous faut des partages transparents et équitables."

L'OMS a activé un réseau de 15 laboratoires de référence et identifié 168 autres laboratoires dans le monde disposant de la technologie nécessaire pour dépister le 2019-nCoV, en accentuant ses efforts sur les pays en développement.

Il y a une semaine, seuls deux laboratoires en Afrique étaient en mesure de détecter le nouveau virus, mais dimanche, l'OMS prévoyait que chaque pays africain soit capable de diagnostiquer la pneumonie virale.

Le bilan de l'épidémie de coronavirus en Chine a franchi le cap des 1.000 morts, ont annoncé mardi les autorités, alors que des analystes redoutent que l'impact des perturbations liées à la maladie sur l'économie chinoise soit grandement sous-estimé.

Lundi, le directeur général de l'OMS s'est inquiété de l'augmentation de cas de contamination hors de Chine. "Cela pourrait être l'étincelle qui devient un gros incendie", a-t-il déclaré à des journalistes à Genève. "Pour l'instant c'est juste une étincelle et notre objectif reste de la circonscrire", a-t-il ajouté. "Nous devons vraiment unir nos forces pour combattre ce virus avant que la situation n'échappe à tout contrôle."


Reuters / MCP via mediacongo.net
763 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : Crise cardiaque : habiter à un étage élevé diminue le taux de survie
AUTOUR DU SUJET

Coronavirus à Bukavu: la commune d’Ibanda en confinement dès ce lundi et l’amande pour...

Provinces ..,

“Covigonum” un remède contre le coronavirus conçu par un laboratoire Beni, en étude à...

Santé ..,

Coronavirus en Afrique : qui sont les grands gagnant de la crise ?

Economie ..,

Coronavirus : L'étude sur l'hydroxychloroquine est-elle « foireuse », comme l'a dit le...

Santé ..,