mediacongo.net - Actualités - Lutte contre la corruption : Tshisekedi devrait s’inspirer de l’exemple angolais



Retour Société

Lutte contre la corruption : Tshisekedi devrait s’inspirer de l’exemple angolais

Lutte contre la corruption : Tshisekedi devrait s’inspirer de l’exemple angolais 2020-02-12
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/02-fevrier/10-16/rdcongo-angola-felix-tshisekedi-joao-lourenco.jpg -

Au cours d’une vidéo-conférence organisée hier mardi 11 février à Washington, le département d’État américain a loué les efforts déployés par le président angolais, Joao Lourenço dans la lutte contre la corruption en très peu de temps. En même temps, les États-Unis ont félicité le président Félix Tshisekedi qui s’était rendu à Luanda pour s’imprégner de la manière avec laquelle l’Angola est en train de réussir sa transition, en luttant contre la corruption et en engrangeant des dividendes économiques. L’allusion au nom de Fatshi dans cette conférence de presse est un message très fort.

L’alternance au sommet de l’État en Angola a été marquée par des mesures essentielles qui témoignent du sérieux et de la fermeté avec lesquels le nouveau président, Joao Lourenço, a enclenché la lutte contre l’acceptation et la banalisation des antivaleurs pour la gestion de son pays.

La RDC doit emboîter le pas à l’Angola


Sans tergiverser, le remplaçant de José Edouardo Dos Santos s’est investi à freiner et même à empêcher certaines des pratiques les plus préjudiciables au Trésor public et aux intérêts de la population angolaise. Dès lors, plus personne ne bénéficie de privilèges ! Un signal fort qui fait que les Américains considèrent l’Angola et son président comme des exemples, mieux, comme des modèles.

Le président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, devrait absolument suivre cet exemple de leadership et de lutte contre la corruption, estime le département d’État américain. « …Nous voulions vraiment féliciter le président Lourenço pour ses réformes économiques et politiques, ses efforts anti-corruption extrêmement puissants et son leadership régional très fort. Si les gens se souviennent du moment où Tshisekedi a été élu président de la RDC, son tout premier voyage a été de voir le président Lourenço en Angola, et le président Lourenço vient de réaliser des réalisations remarquables en son temps là-bas. Et absolument, nous voulons étendre nos liens économiques avec l’Angola. L’Angola offre d’énormes promesses dans un certain nombre de domaines, et encore une fois, comme vous le savez tous, pour le Bureau de l’Afrique, notre objectif numéro un est d’augmenter considérablement le commerce et les investissements américains et, c’est pour cela que nous sommes là ». (Version traduite de la réponse, en anglais, d’un haut fonctionnaire américain).

Pour rappel, depuis son arrivée au pouvoir en septembre 2017, M. Lourenço a lancé une purge de grande ampleur dans l’administration et les entreprises publiques. Cette action a visé, pour l’essentiel, les proches de son prédécesseur Jose Eduardo dos Santos.

Voisine de l’Angola, la RDC qui a également connu, il y a une année, l’alternance au sommet de l’État, est appelée à rythmer davantage ses efforts dans la nouvelle dynamique de la lutte contre la corruption. C’est pourquoi, Félix Tshisekedi déjà rassurant sur la question et bénéficiaire du soutien américain, devrait agir vite pour approfondir le partenariat entre les États-Unis et notre pays.

Concrètement, le pays de Donald Trump attend de Félix Tshisekedi la matérialisation rapide de sa promesse de mettre fin au règne des « intouchables corrupteurs et corrompus » dans un pays où, depuis des années, la corruption implique aussi bien les «fonctionnaires subalternes» que les «membres les plus hauts placés de l’État».

La démarche américaine rencontre le vœu de la Société civile en RDC. Déjà en octobre dernier, le Comité laïc de coordination (CLC), fer de lance de la contestation face au prédécesseur de Félix Tshisekedi, avait donné de la voix pour inviter le nouveau président à mettre effectivement fin au règne de l’impunité.

Mettre fin au règne des intouchables

Après une année d’observation particulièrement active, le président de la République a décrété 2020 « Année de l’action ». Les premières mesures prises dans le domaine de la justice, indiquent que le moment choisi se positionne comme le point de non retour. D’ailleurs, son avenir politique dépend de l’exécution, ou non, de sa vision partagée.

Ainsi, les nominations par Félix Tshisekedi des hauts magistrats en remplacement de ceux qui sont présumés proches ou sous la coupe de l’ancien président Joseph Kabila, sont perçues comme un pas dans la bonne direction. Car, comme l’Angola, les mesures fortes pour planter finalement le décor du changement passent par le système judiciaire. C’est à une justice exemptée des interférences politiques qu’incombe le défi de traitement de tous les dossiers en lien avec les soupçons de corruption et de détournement en RDC.

Il est, dès lors, entendu que toutes les institutions et tous les services commis à la traque des fonctionnaires indélicats dans la gestion de la res publica se liguent, comme un seul homme, contre les délinquants en col blanc. Ainsi donc, l’Inspection générale des Finances, la Cour des comptes, les Parquets, sont exhortés à identifier les prédateurs de l’argent public, les commissionnaires occultes, les corrupteurs et les corrompus. Pas de répit pour les fossoyeurs du Bien commun.

Une fois débusqués et convaincus de leurs forfaits, les délinquants devront payer cher leur égocentrisme. À leur égard, le parquet devra judiciairement se montrer impitoyable.

C’est à ce prix que prendra corps l’ambition du président Félix Tshisekedi d’œuvrer pour le développement, en suscitant plus d’investissements correspondant aux attentes de la population congolaise.


Le Potentiel / MCP, via mediacongo.net
2886 suivent la conversation
13 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

gomes | IQNKUTC - posté le 12.02.2020 à 11:32

KALUMBA, C'EST FAUT. EN ANGOLA, JOAO LORENÇO N'AVAIT PAS AUSSI LES ELECTIONS. C'EST FUT AUSSI UN RESULTAT FABRIQUE PAR MPLA. MAINTENANT IL VEUT QUE LES CO-PARTIDAIRES REGLENT LES COMPTES TANDIS QUE TOUS ETAIENT DANS LE MEME BATEAU. LUI AUSSI PEUT ATENDRE SON DOSSIER. LUI AUSSI IL S'EST ENRICHI EN DETOURNANT PENDANT QU'IL FUT MINISTRE DE LA DEFENSE ET SA FEMME COMME MINISTRE DE L'ECONOMIE. QUI VIVRA VERRA. APARTIR DE 2022 VIENDRA LA VERITABLE ALTERNANCE, DONC UN AUTRE PARTI PRENDRA LE POUVOIR. ESPERONS LE FUTUR...

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 12.02.2020 à 09:58

Y-a-t-il différence entre félix et isabel dos santos? Non. Les deux ont acquis des choses en tant que fils et fille de leurs papa. Pire pour félix, il a été le prototype de menteur et falsificateur et il a été fabriqué sur base de mensonges. Isabel dos santos, elle, a utilisé le système mpla existant pour faire ses affaires. Et isabel dos santos est un cadeau pour le Zaïre/RDC car en épousant sindika dokolo, elle et sa famille présidentielle à l'époque et ex présidentielle à présent, elles ont brisé la mauvaise perception du zairois/congolais chez les locaux angolais. Pour cela, on aime notre nkuesi isabel dos santos.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
My account | JUSMYLK - posté le 12.02.2020 à 09:23

La meilleur façon qu'un leader doit faire pour mieux regler les choses c'est d'inspirer, cad que lui meme incarne les valeurs qu'il aimerai voir s'applique. Sans cela ca serra un reglement de compte, et a son tour son successeur lui rendra la meme chose, et la continuité des reglements des comptes, ou un arragenement du genre je passe le pouvoir et tu me couvre, et cela se fait par les alliances. Est c'est le cas pour Fatshi? Y a t'il des enrichissement rapide dans son entourage? Est il lui meme model? La charité bien ordonnée commence par soit meme, dit on.

Non 2
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
DK mbote | 4Z8V7H7 - posté le 12.02.2020 à 09:02

Merci Mampuya; ce qui se passe en Angola, c'est un règlement des comptes et non de lute contre la corruption.Ne confondons pas les choses.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
My account | JUSMYLK - posté le 12.02.2020 à 08:21

La meilleur façon qu'un leader doit faire pour mieux regler les choses c'est d'inspirer, cad que lui meme incarne les valeurs qu'il aimerai voir s'applique. Sans cela ca serra un reglement de compte, et a son tour son successeur lui rendra la meme chose, et la continuité des reglements des comptes, ou un arragenement du genre je passe le pouvoir et tu me couvre, et cela se fait par les alliances. Est c'est le cas pour Fatshi? Y a t'il des enrichissement rapide dans son entourage? Est il lui meme model? La charité bien ordonnée commence par soit meme, dit on.

Non 3
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KALUMBA | TR57OBY - posté le 12.02.2020 à 08:16

Si les talibans ne connaissent pas , Tshilombo lui connait, c'est pourquoi AZO KIPE' BANGO TE.

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KALUMBA | TR57OBY - posté le 12.02.2020 à 08:13

Voila la vraie " ALTERNANCE CIVILISEE " ! LOURENCO avait gagne' les elections, c'est pourquoi il a la force, le pouvoir, la puissance de faire avance' les histoires, il n'est pas LA pour proteger un certain groupe de gens. On ne parle pas de mariage contre nature ici comme c'est le cas en RDC. Tout le monde connait que Felix a ete' nomme' par kanambe moyenant une protection des mediocres, alors les talibans comme toujours tetes en panne A cause de la viande qui a provoque' le coronavirus, hier Kanambe pere de la democratie, aujourd'hui homme A abattre. Trichekedi ne peut en aucun cas imite' ce qui se passe en ANGOLA, JAMAIS, il connait qui il est. Si les talibans ne connaissent pas,...

Non 4
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme! | ET86R2M - posté le 12.02.2020 à 07:03

OUi, effectivement l'exemple de l'Angola est bon à suivre! Mais est-ce-que Félix a la force de caractère qui peut lui permettre de mettre la main sur son DIRECTEUR DE CABINET et sur les GRANDS CORROMPUS et CORRUPTEURS DU FCC, qui en ont fait le travail durant 18 ans au pouvoir? Je ne pense pas; si Félix n'est pas même capable de résoudre les différents au sein de l'UDPS, de quoi est-il donc capable?

Non 4
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
kap | DR16Q1Y - posté le 12.02.2020 à 06:47

Totalement d'accord.

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
la perspicacité | 5LBBWWK - posté le 12.02.2020 à 06:25

qui vous a dit que VITAL KAMEREHE etait proteger par JKK et non Par Fatshi!? Pourquoi vos analyse sont souvent partisane !?

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
le patriote | F5YE6LM - posté le 12.02.2020 à 05:33

chers compatriotes, il n'est un secret pour personne que fatshi a lamentablement échoué. que nos amis arrêtent de croire que c'est Kabila qui bloque tout un pays, non, c'est juste fatshi qui n'est pas compétent pour ce poste. il ferait un bon ministre des affaires étrangères pas un président de la république. qu'il nous dise si vraiment ,il se disait pendant la campagne qu'il serait président. il le sait, il tentait et la surprise est venue de kingakati, Kabila l'a fabriqué, ce qui n'est pas le cas avec l'Angola. l'actuel président n'a pas été fabriqué par dos Santos mais il a été le candidat du MPLA, parti de dos Santos. si il y a un modèle à suivre, c'est celui du...

Non 7
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 12.02.2020 à 05:28

(suite) oui lutter contre la corruption est un devoir. nous constatons en Europe, USA, ce grace aux crimes èconomiques qu'ils èvoluent,pas par honètètè. Notte lutte doit regarder nos intérets. Les paradis fisco sont en Europe,aux USA,Océan pas en Afrique. Luttons contre la corruption en sauvegardant nos intérets. L'argent des corrompus Afrcains ne rentre jamais en Afrique pourquoi? Ou sont les milliards du feu Mréchal dont on nous a parlé pendant des années ?

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 12.02.2020 à 05:21

Mauvaise analyse. L'affaire est en cours,rien ne nous dit si la fille de don santos est coupable. Nous nous aimons l'Etat de droit,pas l'etat des délations pour règler les comptes avec ses ennemis. Sont ceux qui ont l'argent au pays qui vont avancer ce pays,meme si cet argent est d'origine douteuse ,aussi longtemps qu'ils investissent au pays on doit les respecter et faire attention. Donner l'argent à un pauvre il ne saura investir. L'europe a été bati sur la corruption,l'esclavage des autres.Aucune société occidentale à èvoluée hautement. Le Nigeria qui est la prèmière èconomie d'Afrique a combien des corrompus ? nombreux. Lutter contre la corruption,oui,oui,oui,mais nous...

Non 4
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Climat des affaires : Jeannine Mabunda annonce une "lutte implacable contre la corruption"

Politique ..,

Lutte anti-corruption : les USA alloue une enveloppe de 8 millions de dollars au gouvernement

Société ..,

Les évêques de la Cenco dénoncent « l’enrichissement injustifiable et scandaleux » des...

Politique ..,

Cession des parts de la Sokimo : la LICOCO dénonce « un deal qui appauvrit l’Etat »

Economie ..,