mediacongo.net - Actualités - Exécution du programme de 100 jours du Chef de l’Etat : La justice attendue au tournant 


Retour Société

Exécution du programme de 100 jours du Chef de l’Etat : La justice attendue au tournant

Exécution du programme de 100 jours du Chef de l’Etat : La justice attendue au tournant 2020-02-13
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/02-fevrier/10-16/Saut-Mouton-24_novembre.jpg -

Sur instruction du vice-Premier ministre en charge de la Justice et Garde des sceaux, Célestin Tunda ya Kasende, le Parquet général près la Cour d’appel de Matete a ouvert depuis samedi 8 février, une action judicaire afin d’éclairer la lanterne de l’opinion sur l’exécution des travaux du programme des 100 jours du président Félix Tshisekedi. Mais l’important, c’est surtout l’issue de cette action judiciaire car on se souviendra, qu'en RDC plus qu’ailleurs, beaucoup de dossiers à ce stade ont été rangés dans les oubliettes de la justice.    

« En Afrique, si vous voulez enterrer une affaire, créez une commission d’enquête », disait un éminent penseur. Une sentence qui va comme un gant au système judiciaire congolais. On ne compte plus, en effet, le nombre d’enquêtes (non abouties) ouvertes à charge de politiques indélicats, de magistrats véreux, de diplomates mués en agents immobiliers bradant allègrement le patrimoine de l’Etat dans leurs pays d’attache, d’agents d’immigration corrompus et voire, de militaires en intelligence avec des puissances étrangères.

Des investigations jetées aux oubliettes aussitôt annoncées. C’est qu’il y a des précédents mémorables. Des jurisprudences, diraient avec emphase, les hommes en toge noire au rabat blanc. Parmi les plus emblématiques, l’opinion se souvient que Luzolo Bambi, l’ancien Conseiller du Président de la République en charge de lutte contre la corruption, la fraude et le blanchiment des capitaux, sous le dernier mandat de Joseph Kabila, avait, en son temps, ficelé des dossiers compromettants qui impliquaient diverses personnalités tant publiques que du secteur privé. Une montagne de griefs portés à la connaissance du Procureur général de la République Kabange Numbi, le même qui vient de quitter la même fonction à la Cour de cassation. Luzolo Bambi s’est toujours ouvertement indigné du manque de poursuites à l’encontre des incriminés.

Sur instruction du vice-Premier ministre en charge de la Justice et Garde des sceaux, le Parquet vient de lancer des réquisitions auprès des instances étatiques intéressées à divers degrés de compétences, dans la réalisation de 7 sauts-de-mouton en cours déployés sur quelques grandes artères de la capitale, est entré en action. Les responsables de la Banque Centrale, des ministères des Finances, du Budget et des Travaux publics, de l’Office des Voiries et Drainage et de l’Office des Routes sont invités avec fermeté à produire des pièces financières et techniques en rapport avec la conduite des travaux sur les chantiers aujourd’hui controversés des sauts-de-mouton. Question de faire toute la lumière sur la traçabilité des fonds alloués à l’exécution des sauts-de-mouton et autres chantiers d’urgence. Ce qui est de bon augure.

Mais l’important, c’est surtout l’issue de cette action judiciaire. L’on se souviendra que beaucoup de dossiers à ce stade ont été rangés dans les oubliettes. Point n’est besoin de les citer, l’opinion tant nationale qu’internationale les connait par cœur. en effet, le vœu le plus ardent est de voir le cas échéant établir les responsabilités de chacun des gouvernants. Ainsi que pour servir non seulement de leçon mais aussi et surtout de dissuasion à ceux qui aimeraient emprunter le même chemin.

Tenez, c’est l’argent des contribuables qui doit être utilisé à bon escient pour l’intérêt suprême de la population meurtrie par les conditions de vie en RDC. N’est-ce pas là la bonne gouvernance, un des piliers de l’Etat de droit tant clamé par le Chef de l’Etat. Ce dernier devra s’impliquer personnellement pour garantir l’indépendance de la justice. Aussi les hauts magistrats nouvellement nommés sont attendus au tournant considérant la probité dont on leur reconnait. Question de quitter les sentiers battus pour voir enfin éclater une vraie justice équitable. 

Il appartient donc aux chantres du "Changement" aujourd’hui au pouvoir, de démontrer leur volonté d’éradiquer, sans atermoiements, l’impunité par l’exercice d’une justice affranchie de toute entrave et d’appliquer, enfin, le principe universel du "Nul n’est au-dessus de la loi". Mais aussi, d’apporter la preuve qu’il ne s’agit pas d’une chasse aux sorcières ou pis encore, d’une opération destinée à jeter de la poudre de perlimpinpin aux yeux d’une opinion excédée des excès ostentatoires de nouveaux intouchables qui n’ont de cesse de se faire du beurre sur le dos d’un peuple paupérisé qu’ils prétendent, pourtant, servir, avec le dernier des cynismes.


La Prospérité / L'Objectif / MCP, via mediacongo.net
2484 suivent la conversation
1 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

VH | TILVP3A - posté le 14.02.2020 à 08:03

Les enquêtes ne sont efficaces que si elles sont menées par des personnes compétentes. Bien qu'il s'agit des fonds publics, mais étant donné que ce sont les entreprises privées qui ont la charge de construire ces infrastructures, nous pensons que les membres de l'ONEC peuvent être consultés pour mener à bien ces contrôles.

Non 1
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Construction des Sauts-de-mouton: Kabund et Kabuya en contradiction avec Felix Tshisekedi ?

Société ..,

« Programme des 100 Jours », Nicolas Kazadi dément une quelconque implication personnelle

Société ..,

Scandale des sauts-de-moutons: l’UDPS et Kabund lâchent Vital Kamerhe !

Société ..,

Sauts-de-moutons: l’UDPS promet d’appliquer le stylo rouge à certaines personnes en cas de...

Société ..,