mediacongo.net - Actualités - Peter Pham : Les USA prévoient des sanctions ciblées contre tout acteur réfractaire au changement



Retour Politique

Peter Pham : Les USA prévoient des sanctions ciblées contre tout acteur réfractaire au changement

Peter Pham : Les USA prévoient des sanctions ciblées contre tout acteur réfractaire au changement 2020-02-14
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/02-fevrier/10-16/phampeter.jpeg -

Le Gouvernement américain tient au succès du Partenariat privilégié pour la paix et la prospérité (PP4PP) noué avec la RDC. Pour y parvenir, il est prêt à prendre des sanctions financières contre quiconque, au sein notamment de la classe politique, qui serait réfractaire au changement voulu par le peuple congolais.

« Je voudrais être très clair. Toute personne, quelle qu’elle soit, qui ferait obstacle au changement voulu par le peuple congolais, qui serait un obstacle au processus démocratique ou à la paix, ou encore auteur de la corruption, est avertie que nous sommes prêts à utiliser des sanctions contre elle », a prévenu l’envoyé spécial des États-Unis d’Amérique dans la région des Grands lacs, Peter Pham.

Les États-Unis d’Amérique entendent apporter un appui technique à l’appareil judiciaire congolais.

A Peter Pham d’insister : « une des étapes positives saluées, c’est la récente nomination des nouveaux magistrats par le président Tshisekedi. Nous sommes prêts à appuyer la justice congolaise. Et notre ministère de la Justice va collaborer avec son homologue congolais.»

Si les personnalités à qui ces sanctions ont été infligées n’ont jamais fait l’objet des poursuites judiciaires en interne, Peter Pham encourage la Justice congolaise à être plus active.

« Ce sont des personnes qui sont encore libres. Mais, je laisse à la Justice congolaise d’agir. Nous sommes patients. Nous constatons que le chemin vers l’État de droit, celui de la lutte contre la corruption et l’impunité, est long. Ce n’est pas en un jour ou deux qu’on arrive au bout. C’est un processus. Nous allons appuyer les personnes de bonne volonté qui sont dans les institutions », a-t-il indiqué.

Loin de s’ingérer dans la politique interne, par respect de la souveraineté de l’État congolais, Peter Pham confirme que le Gouvernement américain est limité dans sa capacité de collaborer avec les Forces armées de la RDC tant que des généraux sanctionnés en feront partie.

Sa précision : « je sais qu’il y a beaucoup des conflits et des menaces dans l’Est. Malheureusement, avec des généraux bien connus qui sont présents, il est impossible d’aller au-delà de notre appui. Parce que nous sommes dans un domaine militaire.»

A la question de savoir ce que le chef de l’État lui a dit à ce propos, l’envoyé spécial des États-Unis d’Amérique dans la région des Grands lacs a déclaré :

« Ce dont on a parlé avec le chef de l’État en privé reste et doit rester confidentiel. Mais j’insiste : Nous avons pleinement confiance au président Tshisekedi.»


Zoom Eco / MCP, via mediacongo.net
6452 suivent la conversation
22 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

BAKOKIMA | C624I85 - posté le 16.02.2020 à 07:47

Le grand problème ce n'est pas l'occident mais nous memes car nos dirigeants africains quand ils accèdent au pouvoir au début de leur mandat se comportent comme de brebis mais à la fin ils ne veulent plus quitter et cherchent à violer leurs constitutions en prolongeant leur mandat voila ou le problème commence. Quand vous leur dites de quitter ils utilisent tous les moyens pour vous faire taire: massacres, enlèvements, tueries, pousser à l'exile, lacrymogène, condamnation illégale, etc., voilà les éléments qui constituent plus tard les crimes contre l'humanité. A cet effet, nos propres crimes appellent l'occident de venir chercher l'auteur alors entre nous et l'occident qui...

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
BAKOKIMA | C624I85 - posté le 16.02.2020 à 07:34

Le grand problème ce n'est p

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Musa | G14FZFF - posté le 14.02.2020 à 23:09

Peter Pham si Les USA veulent accompagner la JUSTICE Congolaise, il faut commence' a JUGER joseph Kabila et son ancien gouvernement puisqu'ils sont a la base des tous les MASSACRES a "l'EST" precisement a BENI, Lubero etc...et ils sont aussi les reponsables des MASSACRES au Kasai, Congo central et au Bandundu. Merci

Non 2
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 14.02.2020 à 21:30

« Je voudrais être très clair. Toute personne, quelle qu’elle soit, qui ferait obstacle au changement voulu par le peuple congolais, qui serait un obstacle au processus démocratique ou à la paix, ou encore auteur de la corruption, est avertie que nous sommes prêts à utiliser des sanctions contre elle. Peut etre ils vont prendre des sactions contre Fayulu.

Non 3
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Milord Kabengwa | DLI4Q6R - posté le 14.02.2020 à 19:23

On se sert du mot peuple pour vous taiter comme des enfants et les congolais inconscients s'en glorifient. Voila, disent ils, les américains sont prêts à les sanctionner. Bande d'inconconscients. Il y a des dossiers qui doivent nous unir comme la fierté à notre souveraineté. Si nos aïeux à la table ronde l'avait compris, pourquoi pas nous. Quoi qu'ils aient fait ou quoi nos dirigeants fassent, un simple diplomate même un chef de l'état ne devrait pas être autorisé à dire c genre de discours en RDC. Nous sommes après tout indépendant. Réveillez vous bande d'inconscient.

Non 7
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Milord Kabengwa | DLI4Q6R - posté le 14.02.2020 à 19:17

Voilà où le médiocre Tshitshi a ramené le pays, plus de 250 ans quand le pays était encore dirigé par LÉOPOLD II alors EIC où chaque nations étrangères avaient un mot à dire sur le Congo et ses mots étaient prononcées par n'importe qui n'importe où...même à l'époque de la colonisation jamais nous avons un diplomate prononcé c mots à l'encontre des dirigeants d'un Etat souverain. Du jamais vu. Je ne sais pas si c mots peuvent même être prononcer au Rwanda ou a été même prononcé dans l'un des pays africains même à l'époque de la colonisation ou la veille...mais chez nous c apres 67ans. C étonnant. Bande de....

Non 4
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 14.02.2020 à 18:56

les américains savent bien ce qui ses passent en RDC ,c'est pas Kabila le responsable du désordres ou qui empêchent Felix de travailler mais bien FELIX et ses proches incompétents,sauf sur le net la diasporas haineuse mettent tout sur le dos de Kabila comme leur FAYULU aigris de sa défaite dont il rends Kabila responsable, ce juste question de haine,il y a les diplomates en RDC ils vivent le climat pourrie dans le pays depuis que l'UDPS est a la présidence

Non 3
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 14.02.2020 à 16:40

" avec des généraux bien connus qui sont présents," Nigeria Afganistan, Mali, Turquie... je pense que les Américains, ont des difficultés à convaincre, que leurs prèsence dans ces pays à règler les problèmes des guerres asymétriques. Pour le reste il est à l'achat des ésclaves politiques sans patriotismes. Je ne connais pas un seul pays occidental sans loi contre la corruption, recyclage, eecc. Donc beaucoup en échange de quoi, rien. Le message est tjrs.le meme, tuer votre frére avant toute aide. Wana eza kindoki.

Non 2
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Paul | UDTY9WS - posté le 14.02.2020 à 14:52

Je comprends pourquoi KABILA avait coupé tout contact avec vous !!! Ohh, refractaires, ... Bandes de Flatteurs et de ...

Non 5
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Vérité | 8X33HLZ - posté le 14.02.2020 à 14:21

Washington nous prend comme ses valets. Commencer par sanctionner Tshilombo et Kabila. Le peuple a voulu le changement en votant Fayulu. Et Washigton sait bien que Tshilombo n’était pas élu.

Non 9
Oui 291
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
derekNk | 71RJVQY - posté le 14.02.2020 à 14:06

TJB, il ne s'agit pas de croire à l'amour des USA. Fatshi sait bien qu'en politique, ce sont les intérêts qui priment. Comme les USA se sont rétractés pour accepter l'élection de Fatshi, comme aussi ils peuvent se rétracter sur les sanctions imposées aux quelques personnalités politiques. Certes, chose que la majorité des congolais ne voudront, mais d'abord c'est du Business ! Et Le FCC me laissera pas Fatshi réussir tant qu'il ne leur assurera pas de faire du lobbying auprès des américains, etc...

Non 2
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
In God We Trust | DXQNBPE - posté le 14.02.2020 à 14:05

Si toutes ces actions conduiront vers un changement réel et profond, je suis tout à fait d'accord. Sans un changement radical, la prospérité ne verra jamais le jour!

Non 2
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Dick | 5TLDD3W - posté le 14.02.2020 à 13:46

Les africains detruisent leurs pays eux seuls et apres ils accusent les occidentaux,helas!la lutte contre la corruption afin d'augmenter le budget de l'état,en quoi cela est il mauvais? Commençons par nous respecter nous meme par une meilleure gouvernance,c'est alors que les autres nous respecterons.Imitons l'exemple de dubai,singapour,qatar,koweit,arabie saoudite,oman etc..

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Yes or No | 4IDYVS3 - posté le 14.02.2020 à 12:58

Les grands flatteurs du siècle, ils veulent nous montrer qu'ils ont la bonne foi de nous aider mais ils font le contraire. Les actuels dirigeants doivent savoir qu'ils ont aussi des dossiers dans leur placard. Sachons résoudre nos problèmes nous-mêmes.

Non 4
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
TJB | 26JI5QT - posté le 14.02.2020 à 12:56

Retour des grandes puissances,la manipulation,le chantage sur notre président.Il croit que les occidentaux l'aiment,il va bientôt déchanter.Toute aide est conditionnée.

Non 4
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Nzobio-Pomporio-Kapulukusu | D6BBEH4 - posté le 14.02.2020 à 12:56

Est-ce que 8 ans après ces déclarations, cet asiatique envoyé par les américains pour parler aux africains, peut encore nous dire, si cette équation de la balkanisation est toujours d'actualité. Si la RDc tient encore à toutes ces tentatives, c'est grâce à qui principalement ? Aux américains ou par la volonté du peuple congolais. il commence franchement à me gonfler ce cinq chantiers, tshin tshan tshe, nous n'avons pas tous pas une mémoire courte, wait and see

Non 1
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Yes or No | 4IDYVS3 - posté le 14.02.2020 à 12:56

Les grands flatteurs du siècle, ils veulent nous montrer qu'ils ont la bonne foi de nous aider mais ils font souvent le contraire. Les actuels dirigeants doivent savoir qu'ils ont aussi des dossiers dans leur placard. Savons résoudre nos problèmes nous-mêmes.

Non 1
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Nzobio-Pomporio-Kapulukusu | D6BBEH4 - posté le 14.02.2020 à 12:50

Dans le même article, DR J. Peter Pham tentait également de trouver une explication au soutien du Rwanda au M23 qu’il présentait comme une rébellion particulière qui pouvait offrir la sécurité aux populations sous son contrôle

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Nzobio-Pomporio-Kapulukusu | D6BBEH4 - posté le 14.02.2020 à 12:48

diviser un État en faillite chronique en unités organiques plus petites dont les membres partagent un large consensus ou ont au moins des intérêts communs en matière de sécurité individuelle et collective ».

Non 0
Oui 75
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Nzobio-Pomporio-Kapulukusu | D6BBEH4 - posté le 14.02.2020 à 12:47

Dans un article publié dans le New York Times en novembre 2012, DR J. Peter Pham proposait le démembrement de la RDC : « Le Congo est trop gros pour réussir. C'est une entité artificielle dont les éléments constitutifs partagent le malheur d'avoir été saisis par l'explorateur Henry Morton Stanley au nom d'un monarque belge rapace du XIXe siècle ». Il considérait le mal congolais comme étant chronique et, pour lui, la seule solution ne pouvait être que sa balkanisation au profit des entités plus petites : « Plutôt que d’édifier une nation, c’est le contraire qui est nécessaire pour mettre fin à la violence au Congo : diviser un État en faillite chronique en...

Non 0
Oui 88
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Djitunga Dietu! | TSWZGT3 - posté le 14.02.2020 à 12:40

Les flatteurs! On les connait. Tshilombo ne fera rien parce qu'il est tricheur du siecle! Elilingi ya pamba...pantin. Il va decevoir les USA, on connait le mec sans maturité

Non 11
Oui 171
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
chunks | Z28NX2R - posté le 14.02.2020 à 12:39

La confiance n'exclue jamais le contrale d'ou la traque des fcc et autres freineurs des actions contre la bonne volonté de FATSHI pour la rdc est bonne. Debuter deja la traque des fcc criminels de kabilie

Non 9
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa