mediacongo.net - Actualités - Tanganyika : « plus de 100 mille personnes en déplacement suite à la résurgence des violences entre Pygmées et Bantous à Nyunzu » (PPI)



Retour Provinces

Tanganyika : « plus de 100 mille personnes en déplacement suite à la résurgence des violences entre Pygmées et Bantous à Nyunzu » (PPI)

Tanganyika : « plus de 100 mille personnes en déplacement suite à la résurgence des violences entre Pygmées et Bantous à Nyunzu » (PPI) 2020-02-17
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/02-fevrier/17-23/nyunzu-conflits-twa-bantou.jpg -

Partenariat pour la Protection Intégrée (PPI) dénonce la résurgence des « graves violences » entre deux communautés du territoire de Nyunzu, en province du Tanganyika, et qui, selon lui, ont causé le déplacement de plus de 100 mille personnes.

Il s’agit d’un conflit qui oppose les Pygmées (Twa), à la communauté des Bantous, dans cette partie de la RDC.

Dans une note parvenue à Laprunellerdc.info ce dimanche 17 février, cette organisation œuvrant pour la promotion de la paix, dit regretter que ce regain des violences a poussé les humanitaires à suspendre leurs activités dans cette zone.

« C’est avec grand regret que nous constatons la résurgence des graves violences entre les pygmées (twa) et les bantous dans le territoire de Nyunzu, province du Tanganyika en RDC, poussant plus de 100.000 personnes à un nouveau déplacement. Pire encore, ce regain des violences à Nyunzu vient de pousser les humanitaires à suspendre leurs activités dans la zone. » dit cette organisation.

Dans cette note signée par Pascal Mupenda, directeur des programmes au PPI en RDC, cette organisation exhorte les autorités à tout mettre en œuvre, pour qu’une solution « urgente » visant la restauration de la paix et la cohésion sociale dans ce milieu soit trouvée.

Signalons que des violents combats opposent depuis les années dernières, des Pygmées Twa et Bantous Luba, dans la province du Tanganyika. Les tensions entre ces deux communautés sont en fait antérieures à l’indépendance de la RDC (1960). Depuis décembre 2013, le nord du Katanga est le théâtre de nombreux accrochages meurtriers entre ces derniers.

Selon un rapport de IRC (International Rescue Committee), entre juillet 2016 et mars 2017, les autorités ont dénombré la destruction de plus de 400 villages, des centaines de morts ou blessés, et le viol de plus de 200 femmes, même si ces statistiques officielles sont certainement sous estimées.

En juillet 2017, ces violences avaient résulté en un déplacement de plus de 557 000 personnes au Tanganyika selon le Bureau de la Coordination humanitaire de l’ONU, ou plus de 22 % de la population de la province.

Autant pour les Bantous que pour les Twa, ce conflit sévère résulte en une insécurité croissante, une réduction de la confiance intercommunautaire, un accès encore plus limité aux services de base et des perturbations importantes à la production agricole et aux moyens de subsistance


MEDIA CONGO PRESS / Prunelle RDC
1535 suivent la conversation
3 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Anonyme | J4TI6QP - posté le 17.02.2020 à 15:29

KALEV MUTOND peut expliquer tout ces désordres de la partie EST de la RDC. FELIX il faut livrer les sanguinaires du FCC à la justice internationale et la paix reviendra partout en RDC

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le Congo avant tout ! | UVCW7WI - posté le 17.02.2020 à 14:30

Le titre n'a rien à avoir avec le contenu de l'article. C'est du n'importe quoi, ça!

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Pascal | LYMRA69 - posté le 17.02.2020 à 13:16

Le titre ne correspond pas avec le développement de l'article, svp...

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Le Festival Amani se tiendra du 13 au 15 février 2015 à Goma