mediacongo.net - Actualités - Les fameux cookies : qu’est-ce qu’un site sait de vous lorsque vous surfez ?



Retour Sur le net

Les fameux cookies : qu’est-ce qu’un site sait de vous lorsque vous surfez ?

Les fameux cookies : qu’est-ce qu’un site sait de vous lorsque vous surfez ? 2020-02-16
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/02-fevrier/17-23/internet_surfer_ordinateur_20_000.jpg -

Malgré l’application du Règlement général sur la protection des données ou RGPD, vos informations personnelles sont à la portée de très nombreux services et d’applications que vous soyez consentant ou non. Mais quelles données sont collectées et comment renforcer son anonymat ?

En 2020, surfer anonymement et en sécurité reste toujours un vœu pieux. La réglementation européenne a certes permis de renforcer les données privées. Cela a pour effet d'obliger les sites à vous demander d’accepter ou de refuser la collecte de données personnelles. Malheureusement, le refus oblige bien souvent à désactiver manuellement des dizaines d’options, ce qui, au final, contraint à accepter de livrer ses données.

Le site ou le service va alors déposer un petit fichier, le fameux cookie et y inscrire certaines informations qui vont permettre au site d’afficher directement des contenus qui vous ont intéressé les fois précédentes. Ils peuvent mémoriser vos propres saisies sur le formulaire d'un site web. Le site va également collecter l’adresse IP de votre connexion. Celle-ci va permettre de vous géolocaliser plus ou moins précisément et, éventuellement, d'adapter les contenus à votre lieu géographique. C’est exactement ce que réalisent les moteurs de recherche ou les réseaux sociaux, par exemple.

Le serveur va aussi récupérer les variables d’environnement de votre appareil, qu’il s’agisse d’un mobile ou d’un ordinateur. Il s’agit des données collectées par votre navigateur sur la configuration de votre appareil. Elles servent à ajuster l’affichage du site par rapport au format et à la définition de l’écran, par exemple. Le serveur sait aussi quel est l’OS employé, la version du navigateur. Par ailleurs, les dates de vos visites sont mémorisées, ainsi que les mots-clés saisis et les liens sur lesquels vous avez cliqué.

Les failles du WebRTC, souvent ignorées par les VPN

Alors évidemment, il existe la solution du mode de navigation privée offerte par les navigateurs pour atténuer cette collecte. Mais, dans ce cas, l’adresse IP reste détectée, ainsi que les variables d’environnement. Outre la confidentialité des données, il y a aussi les failles de sécurité que même une excellente suite de sécurité ne pourra pas colmater. En plus de l’IP, une autre précieuse source d’information repose sur les serveurs DNS. La liste de ceux-ci est collectée et présente même une vulnérabilité majeure qui est bien souvent exploitée par les pirates. Pour assurer la meilleure protection des données, l’idéal reste, comme Futura l’a déjà expliqué, d’employer un VPN.

Il en existe beaucoup mais mieux vaut opter pour une formule payante plutôt qu’un modèle gratuit qui affaiblit la sécurité. PureVPN, CyberGhost… Tous ces modèles garantissent l’anonymat et la protection des données. En revanche, certains vont plus loin que d’autres. C’est notamment le cas de Surfshark. Disponible par abonnement, le VPN vient colmater les brèches induites par l’utilisation du WebRTC. Cette technologie permet d’échanger des données vidéos et audio entre deux navigateurs.

Très pratique pour réduire la latence et communiquer plus rapidement, elle a l’inconvénient de laisser « fuiter » votre adresse IP réelle et de présenter une menace supplémentaire prisée par les pirates, et ce même au travers de certains VPN. Si vous avez un doute sur ce point et même si vous utilisez déjà une solution VPN, vous pouvez vérifier ici, si le WebRTC activé par défaut par votre navigateur est bien protégé.


Futura Sciences / MCP, via mediacongo.net
2501 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Yahoo! réduit la voilure
left
ARTICLE Précédent : Chine: En pleine crise de coronavirus, un homme meurt d'hantavirus créant la panique sur les réseaux sociaux
AUTOUR DU SUJET

Non au 3e mandat: les universitaires congolais récoltent 4 632 signatures sur Internet

Sur le net ..,

Quelle place pour l'Afrique sur la carte mondialisée de l'Info ?

Sur le net ..,