mediacongo.net - Actualités - Syrie : l'offensive dans le nord-ouest du pays a provoqué la fuite de 900 000 personnes depuis décembre



Retour Monde

Syrie : l'offensive dans le nord-ouest du pays a provoqué la fuite de 900 000 personnes depuis décembre

Syrie : l'offensive dans le nord-ouest du pays a provoqué la fuite de 900 000 personnes depuis décembre 2020-02-17
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/02-fevrier/17-23/syrie_enfants_deplaces_20_000.jpg -

Des enfants syriens à l'arrière d'un camion, sur la route en direction d'Afrin et Azaz, près de la frontière turque, le 14 février 2020. (RAMI AL SAYED / AFP)

Le précédent bilan, communiqué jeudi dernier par l'ONU, faisait état de 800 000 déplacés.

Le conflit dans le nord-ouest de la Syrie "a atteint un niveau horrifiant" et provoqué la fuite de 900 000 personnes depuis le début de l'offensive du régime en décembre, a dénoncé l'ONU, ce lundi 17 février 2020.

"Nous pensons maintenant que 900 000 personnes ont été déplacées depuis le 1er décembre, en vaste majorité des femmes et des enfants", a déclaré le secrétaire général adjoint des Nations unies pour les Affaires humanitaires, Mark Lowcock.

Le précédent bilan, communiqué jeudi dernier par l'ONU, faisait état de 800 000 déplacés.

Et le secrétaire général adjoint de l'ONU pour les Affaires humanitaires d'ajouter : "Des bébés et de jeunes enfants meurent à cause du froid."

"La violence en Syrie est aveugle"

Une offensive a été lancée par le régime syrien en décembre, avec le soutien de Moscou, dans la région d'Idleb et ses secteurs limitrophes. Il s'agit de l'ultime grand bastion jihadiste et rebelle de Syrie.

"La violence dans le nord-ouest de la Syrie est aveugle", s'est indigné Mark Lowcock, qui a appelé à un cessez-le-feu, "seule option" selon lui. "Nous recevons des informations selon lesquelles les lieux où se trouvent les personnes déplacées sont maintenant visés, causant des morts, des blessés et de nouvelles fuites."

"Les travailleurs humanitaires eux-mêmes sont déplacés et tués", a ajouté le secrétaire général adjoint des Nations unies, indiquant qu'une "énorme opération de secours" était en route depuis la Turquie, mais était "dépassée" par l'ampleur du drame.


AFP / France TV Info / MCP, via mediacongo.net
369 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Fifa : sanction alourdie pour Platini et Blatter ?
left
ARTICLE Précédent : Coronavirus: l'Italie accepte l'utilisation d'un médicament expérimental israélien sur des patients
AUTOUR DU SUJET

Europe: pourquoi la Turquie frappe la Syrie et ouvre sa frontière avec la Grèce ?

Monde ..,

Escalade et tensions en Syrie: Erdogan se rend en Russie jeudi pour discuter avec Poutine

Monde .., Istanbul, Turquie

Syrie: dans la bataille d'Idleb, la Russie et la Turquie se font face

Monde .., Damas, Syrie

Syrie : pour Erdogan, une intervention turque à Idleb "n'est plus qu'une question de temps"

Monde .., Damas, Syrie