mediacongo.net - Actualités - Syrie : Bachar al-Assad s'engage à poursuivre l'offensive dans la région d'Idlib



Retour Monde

Syrie : Bachar al-Assad s'engage à poursuivre l'offensive dans la région d'Idlib

Syrie : Bachar al-Assad s'engage à poursuivre l'offensive dans la région d'Idlib 2020-02-18
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/02-fevrier/17-23/assad_idlib_20_0214.jpg -

Le président syrien veut «libérer» l'ultime grand bastion tenu par les djihadistes et les rebelles. Ses déclarations interviennent alors que l'ONU réitère ses appels pour un cessez-le-feu dans la région d'Idlib.

Au lendemain de la reconquête par ses forces des abords de la métropole d'Alep, le président syrien Bachar al-Assad s'est engagé lundi à poursuivre l'offensive dans le nord-ouest du pays pour «libérer» l'ultime grand bastion tenu par les djihadistes et les rebelles.

Ses déclarations lors d'une allocution télévisée interviennent alors que l'ONU réitère ses appels pour un cessez-le-feu dans la région d'Idlib et les territoires attenants, où combats et frappes aériennes ont fait des dizaines de morts mais aussi selon l'ONU plus de 900 000 déplacés depuis décembre.

«La bataille pour la libération des provinces d'Alep et d'Idlib se poursuit, indépendamment des discours criards vides qui viennent du nord», a lancé lundi le président Assad, en allusion aux avertissements répétés de la Turquie voisine.

Une offensive débutée en décembre

Les forces gouvernementales ont reconquis dimanche la ceinture de localités entourant la métropole d'Alep, repoussant ainsi djihadistes et rebelles qui tiraient des roquettes sur la deuxième ville de Syrie.

«Nous sommes pleinement conscients que cette libération ne signifie pas la fin de la guerre, ni la chute des complots, ni la disparition du terrorisme, ni la reddition des ennemis», a assuré le président Assad. «Mais cette libération signifie certainement qu'on leur a fait mordre la poussière en prélude à la défaite totale, tôt ou tard.»

Ces derniers jours, les troupes de Damas ont aussi pris le contrôle de tronçons d'une autoroute reliant la ville d'Alep à la capitale. Les forces gouvernementales poursuivent depuis décembre leur offensive dans le nord-ouest, appuyées par l'aviation de l'indéfectible allié russe.

Près de 900 000 personnes déplacées

Plus de 380 civils ont péri depuis la mi-décembre dans les violences, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). Et même si la métropole d'Alep a été reprise dans son intégralité fin 2016 par le pouvoir, des centaines de civils ont péri depuis cette date dans les tirs de roquettes et d'obus des djihadistes et des rebelles, d'après l'Observatoire.

Ce sont les djihadistes de Hayat Tahrir al-Cham (HTS, ex-branche syrienne d'Al-Qaïda) qui dominent plus de la moitié de la province d'Idlib et des secteurs attenants dans celles d'Alep, de Hama et de Lattaquié. Ces territoires accueillent aussi d'autres groupuscules djihadistes, mais aussi des factions rebelles.

Depuis décembre, près de 900 000 personnes, en vaste majorité des femmes et des enfants, ont été déplacées, selon un nouveau bilan de l'ONU. «Ils sont traumatisés et forcés de dormir dehors par des températures glaciales car les camps (de déplacés) sont pleins. Les mères brûlent du plastique afin de réchauffer les enfants. Des bébés et de jeunes enfants meurent à cause du froid», s'est insurgé lundi dans un communiqué le secrétaire général adjoint de l'ONU pour les Affaires humanitaires Mark Lowcock. «La violence dans le nord-ouest de la Syrie est aveugle», a-t-il regretté, réclamant un cessez-le-feu, «seule option» selon lui.


Le Temps / MCP, via mediacongo.net
325 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Fifa : sanction alourdie pour Platini et Blatter ?
left
ARTICLE Précédent : Coronavirus : quand l’Afrique met les Européens en quarantaine
AUTOUR DU SUJET

Coronavirus : un premier cas de contamination confirmé en Syrie

Monde ..,

Syrie: 32 morts, dont des Irakiens, dans un accident de la route

Monde ..,

Syrie: les présidents turc et russe s'entendent sur un cessez-le-feu à Idleb

Monde ..,

Europe: pourquoi la Turquie frappe la Syrie et ouvre sa frontière avec la Grèce ?

Monde ..,