mediacongo.net - Actualités - Massacre de Beni du lundi 17 février: 15 morts et 11 disparus ( Bilan provisoire)



Retour Provinces

Massacre de Beni du lundi 17 février: 15 morts et 11 disparus ( Bilan provisoire)

Massacre de Beni du lundi 17 février: 15 morts et 11 disparus ( Bilan provisoire) 2020-02-18
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/02-fevrier/17-23/adf_malambo_attaque_20_02145.jpg -

L'attaque des rebelles présumés ADF dans le groupement Malambo, secteur de Rwenzori, a causé au 15 morts et 11 disparus. En outre, des motos et une officine pharmaceutique ont été incendiées. Ce bilan a été donné ce mardi 18 février 2020 par le Centre d'études pour la promotion des droits de l'homme et la démocratie ( Cepadho), dans un bulletin d'information en rapport avec ce nouveau massacre perpétré dans la soirée de lundi 17 février 2020.

Pour le Cepadho, « les terroristes islamistes ADF/MTM» ont opéré successivement dans les villages Ulebo, Manzalao, Tsotsora et Halungupa à environ 22km et 27km à l’est de la ville de Beni, dans le territoire de Beni.

En effet, selon cette structure des droits de l'homme, il était 20h00 locale lorsque les assaillants ont fait leur première incursion dans le village Ulebo, à la frontière avec le parc national de Virunga, au nord-ouest de Halungupa-Centre. Ils ont poursuivi leur chemin en passant par les villages Manzalao et Tsotsora pour finir par arriver à Halungupa-Centre autour de 22h00.   

Le bilan encore provisoire de cette tragédie,selon cette ONGDH, est de 15 civils tués, 11 portés disparus (parmi lesquels 5 membres d'une même famille, y compris 3 enfants  dont l'âge varie entre 13 et 17ans), 11 maisons et 4 motos incendiées ainsi que des boutiques et kiosques littéralement pillés. Par ailleurs, ces «jihadhistes» ont littéralement pillé le Centre de Santé HALUNGUPA ainsi qu'une officine pharmaceutique.

Après leur forfait, ils se seraient retranchés du côté sud, en direction de Kavugha-vugha, leur ancien bastion, au point de confluence des rivières Lume et Semuliki, au sud de la commune rurale de Bulongo.

«Selon les informations recoupées par le CEPADHO, les ADF auraient regagné leur ancien bastion de Kavugha-vugha, ce qui est évident, après la perte de leur quartier général de Madina. Kavugha-vugha, une position stratégique des ADF, assurait la liaison entre les grands camps de Mwalika et de Madina avec des ouvertures immédiates sur l'Ouganda voisin. Dans ce camp étaient reçus les recrues, les femmes et les enfants dépendants ADF et ils y étaient gardés depuis la veille du lancement de récentes opérations de grande envergure des FARDC», indique le cepadho.

Pendant ce temps, suite à ces nouveaux massacres, les populations ont quitté les villages attaqués et leurs environs. La plupart des familles se sont dirigées  vers Beni-Ville, Bulongo et Mutwanga (chef-lieu du Secteur).

Avec ces récents massacres, le CEPADHO dit avoir dénombré le chiffre de 452  civils massacrés par les ADF/MTM en représailles aux offensives de grande envergure lancées contre eux par les FARDC à BENI, depuis le 30 octobre 2019. Cette organisation appelle à une solidarité nationale et internationale pour vaincre les ADF.


MEDIA CONGO PRESS / mediacongo.net
810 suivent la conversation
2 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

la perspicacité | 5LBBWWK - posté le 19.02.2020 à 09:31

FATSHI BIDON va resoudre cela et l'etat magor general n'est toujours pas arrive!!?

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Dieudonné BOKUWA FALAY | 6HBWCU7 - posté le 19.02.2020 à 07:30

Vraiment cette histoire d'insécurité dans cette région dépasse tout entendement... Nous pensons que pour en finir définitivement, il va falloir que tous les vrais congolais soutiennent les Forces armées dans leur travail.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Le Festival Amani se tiendra du 13 au 15 février 2015 à Goma
AUTOUR DU SUJET

Ituri : Justin Ngudjolo, le chef de la milice CODECO, tué par les FARDC

Provinces ..,

Ituri: les FARDC frappent fort contre la milice CODECO et son leader Ngudjolo à Djugu

Provinces ..,

Beni: l’armée contrôle tout Mayangose après la conquête des bastions rebelles sur l’axe...

Provinces ..,

Beni: 37 combattants ADF tués, les FARDC récupèrent le camp World Space

Provinces ..,